Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Their Satanic Majesties Request
 
Agrandissez cette image
 

Their Satanic Majesties Request

21 février 2011 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:46
30
2
2:50
30
3
3:13
30
4
3:07
30
5
8:33
30
6
4:35
30
7
4:22
30
8
5:08
30
9
4:45
30
10
3:39
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 2002
  • Date de sortie: 21 février 2011
  • Label: Universal Music Division Mercury Records
  • Copyright: (C) 2002 ABKCO Music & Records Inc.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 43:58
  • Genres:
  • ASIN: B004PPSTHW
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (26 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 11.752 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cémonavis le 1 août 2012
Format: CD
Voilà un album purement magique ! Tout y est subtilement étrange et original. Ceux qui n'apprécient pas, sont formatés à entendre des choses conventionnelles. Du blues, de la pop, du rock, les Stones en ont fait et des meilleurs. Mais ici, place à l'imagination et à la créativité hors norme. Peut être l'album ou s'exprime le mieux l'apport de Brian Jones en influencant tout le groupe d'une magie particulière. Rien n'est à jeter. Ce disque est un monument du "rock psychédélique" qui à marqué la fin des années soixante.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Vero VOIX VINE le 28 février 2008
Format: CD
Pourquoi tant de critiques défavorables à l'encontre de cet album ? Certes nous sommes loin des racines bluesy et des imprecations rageuses des sticky fingers et autres, mais que de bonnes choses !
Des mélodies remarquables ( she's a rainbow, 2000 light years from home..) , du rythme et des riffs ( citadel, 2000 man ) et puis Gomper..c'était l'influence interstellar overdrive à laquelle la chanson ne rend rien.
Le tout n'est peut être stonien en diable, mais est néanmoins très attachant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par "dave0104" le 16 avril 2003
Format: CD
"Their Satanic Majesties Request" est un album exceptionnel qui tient une place à part dans la discographie des Stones : il est ni plus ni moins la tentative de réponse au "Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band" des Beatles qui avait fait sensation quelques mos plus tôt. Les fans des Stones furent déçus. Pourtant, si Mick et Cie s'éloigent de leur registre habituel, ils nous livrent des morceaux de très grande qualité comme She's A Rainbow ou Citadel avec moult trouvailles sosnores, expérimentations, sans renier l'énergie brute des Stones. Une pièce de collection à posséder impérativement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
23 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jules Joffrin VOIX VINE le 30 août 2004
Format: CD
ah c'est sûr, ce ne sont plus les rockeurs, ou pas encor ceux de let it bleed... mais c'est un pur chef d'oeuvre psychédélique, parrallèle à sgt peppers, et savoureux. A posséder avec The Piper at the Gates of Dawn des pink floyd...
Avec, en prime, la seule chanson des stones chantée par Bill Wyman!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 24 février 2014
Format: CD
Et ils enfoncèrent le clou encore plus profond ! Si la pop typically british de BETWEEN THE BUTTONS ne choqua pas outre mesure entre les mains des créateurs d’AFTERMATH, celle (plus psyché) de SATANIC MAJESTIES ne convainquit pas grand monde en 1967 (SGT PEPPER était déjà passé et il lui fait référence sur maints points) et renforça les zélateurs dans leur avis que les Stones n’étaient que d’opportunistes suiveurs des Beatles. Dès le premier regard sur la pochette (si proche du Sgt Poivre), il est vrai qu’il est difficile de leur donner tort.
Mais, à nouveau, le temps est du côté des Stones et le charme opère. Tout n’est pas excellent sur cet effort (tant s’en faut : les horribles SING THIS ALL TOGETHER 1 & 2), mais les Stones sortent vainqueurs de ce nouvel exercice de style, se pliant à l’ambiance space rock du moment (grandiose 2000 LIGHT YEARS FROM HOME) sans perdre une once de leur cynisme au profit de la tendance Tolkien/Shilom/Cosmos alors en vogue (le visionnaire 2000 MAN). Un autre tour de force, qui transforme ce qui aurait pu être un simple disque de plus d’une époque en une véritable plante carnivore déguisée en sapin de Noël ! Et puis, SHE'S A RAINBOW…
Tops : 2000 LIGHT YEARS FROM HOME, SHE'S A RAINBOW, CITADEL, 2000 MAN, IN ANOTHER LAND
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par pierre le 6 juin 2010
Format: CD
on entend souvent dire que cet album n'est pas assez ceci ou cela. j'écoute peu les stones mais je trouve que cet album est un sommet d'une très grande richesse musicale. au panthéon, hors normes et intemporel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Johnny Thunder le 31 mai 2012
Format: CD
Pour comprendre cet album, il faut le replacer dans la période hippie et psychédélique assez courte qui a marqué profondément le monde et tous les groupes à partir de 1967... C'est-à-dire une période expérimentale incroyablement imaginative et prolifique musicalement en fin de la "British blues explosion" des sixties et le début des seventies (et il ne faut surtout pas parler d'errements comme j'ai pu le lire pour cet album)... une période créative sans bornes comme jamais il n'en avait existé auparavant, ni jamais depuis lors, maintenant qu'on se moule dans du « commercial » plus rentable... une période durant laquelle certains ont pu croire que la musique pouvait "changer le monde"... Voir aussi à ce moment-là, le 45 t des Stones contenant "We Love you" (qui commence par un violent claquement de porte avant la puissante intro au piano et dans lequel les Stones, qui ont été touchés par la « flower power », aiment tout le monde !) et « Dandelion »... "Their Majesties..." des ROLLING STONES correspond pleinement à la période expérimentale des années 67 où l'on voit THE KINKS (qui ont débuté en 1963-64 par une musique « hard » brute de décoffrage et ont rapidement évolué vers une musique "dandy" en 1966) s'engager au grand dam de leurs fans dans une musique - trop - expérimentale hors rock-blues ("The Village Green Preservation Society" et albums suivants,...), les BEATLES, groupe phare, expérimenter également « hors limites » à partir de l'album "Revolver" (cf le titre « Tomorrow never knows ») avec notamment leurs influences indiennes ("Sgt Pepper's Lonely Hearts C.B.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique