Sauvegarde: Journal 2001-2003 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sauvegarde : Journal 2001... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 6,13 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Sauvegarde : Journal 2001-2003


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sauvegarde : Journal 2001-2003 + Journal de galère
Prix pour les deux : EUR 41,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Imre Kertész est né le 9 novembre 1929 dans une famille juive de Budapest. Déporté à l'âge de quinze ans à Auschwitz. il est ensuite transféré à Buchenwald puis au camp de travail de Zeitz. Son expérience des camps de concentration le marque profondément et imprègne toute son oeuvre. Ecrivain de l'ombre pendant quarante ans. il reçoit le prix Nobel de littérature en 2002. Refusant tout nationalisme, il se décrit lui-même comme un juif européen et rit avec sa femme entre Berlin et Budapest. En France, son oeuvre est publiée par Actes Sud.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,13
Vendez Sauvegarde : Journal 2001-2003 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,13, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 222 pages
  • Editeur : Actes Sud Editions (8 septembre 2012)
  • Collection : MEMOIRES, JOURN
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2330010826
  • ISBN-13: 978-2330010829
  • Dimensions du produit: 19 x 1,5 x 10,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 172.059 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 20 octobre 2012
Format: Broché
J'ai acheté ce livre dans une bonne librairie, quelque part en France. Hommage aux bonnes librairies, tant qu'il y en a.

La "Sauvegarde" qui donne son titre de ce journal 2001-2003 de l'écrivain hongrois Imre Kertész, est celle que connaissent tous les usagers de l'ordinateur. Pour la première fois de sa vie Kertész, âgé et malade, ne peut plus écrire sans le secours du traitement de texte. L'ordinateur va-t-il changer sa relation à l'écriture ? Mais aucune question, pour Kertész, n'est simple. Car la langue hongroise dans laquelle il s'exprime lui est, comme l'ordinateur (p. 43), un outil commode mais comme extérieur (s'il pouvait, il s'exprimerait en allemand). Et la « sauvegarde », c'est aussi sa relation à la création littéraire, qui le maintient en vie, alors que la tentation du suicide l'accompagne, que la vie dans la décrépitude et le désespoir lui plaît de moins en moins.

Si comme moi, vous aimez la littérature mais vous êtes indifférent à la vie littéraire des cocktails, des prix et des rivalités (celle dont Martin Amis a fait la matière de l'Information, ad nauseamL'Information), vous pouvez pourtant être pris à la gorge par ce livre. La « vie littéraire », Imre Kertész en parle essentiellement pour en souligner la futilité absurde (p. 94, p.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?