Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Fulfillment Express Ajouter au panier
EUR 20,44
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 9,99
 
 
 
 

Savages - Edition limitée

Soulfly CD
3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix : EUR 21,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 16 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 9,99.

‹  Retourner à l'aperçu du produit

Descriptions du produit

Critique

Dans la famille Cavalera, je voudrais le fils. Savages est le premier album où Zyon Cavalera tient la batterie à plein temps, après une première apparition sur un morceau d'Enslaved et le remplacement de David Kinkade sur la tournée qui suivit en 2012. On ne sait pas si cela est dû à cet apport de sang frais et filial mais Max Cavalera apparaît remonté comme jamais sur Savages.

Outre son titre on ne peut plus explicite, Savages est en droite ligne d'Enslaved question férocité. Max Cavalera s'en prend frontalement et sans gants à la barbarie de notre époque et nous décrit comme ce que nous sommes, des sauvages prêt à nous entretuer une fois le vernis technologique craquelé. Ce constat se traduit par un disque âpre au goût de sang prononcé. Sur la pochette, la tête de mort appelle ses ouailles comme le totem d'un culte primitif.

Pour s'en convaincre, il faut laisser les oreilles s'égarer sur « Cannibal Holocaust », dont la référence au chef d'oeuvre gore de Ruggero Deodato de 1980 n'est pas usurpée. Encore plus définitif, « Master of Savagery » fait preuve d'une violence inouïe avec la frappe lourde de Zyon Cavalera, défonçant tout sur son passage. La fête n'est pas finie même si « This Is Violence » paraît presque gentil derrière les deux massacres sus-cités. Dire que Savages est « sauvage » est un doux euphémisme pour un disque d'une barbarie parfaitement orchestrée.

Soulfly est devenu une affaire de famille avec Savages. Une famille bien décidée à trancher la gorge des impénitents qui ne voudraient pas comprendre sa révolte. Cela est non seulement compris mais approuvé.

François Alvarez - Copyright 2014 Music Story

Description du produit

Edition limitée en Digipack contenant 2 titres bonus : Fuck Reality & Soulfly Ix !
‹  Retourner à l'aperçu du produit