Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
MISTER MO Ajouter au panier
EUR 14,00
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 4,49
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Schubert : Dernières sonates pour piano : D850, D958, D959, D960

Leif Ove Andsnes CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix : EUR 9,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
 Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux ou aux produits vendus par des vendeurs tiers sur la plate-forme Marketplace. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 23 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version MP3 de cet album sur Cloud Player. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 4,49.


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Leif Ove Andsnes

Discographie

Image de l'album de Leif Ove Andsnes

Photos

Image de Leif Ove Andsnes

Biographie

A 32 ans, le pianiste Leif Ove Andsnes apparaît comme l’un des artistes les plus doués de sa génération.
Né en 1970 à Karmoy, en Norvège, Leif Ove Andsnes commence ses études de piano au Conservatoire de Musique de Bergen avec Jiri Hlinka en 1986. Il fait ses débuts aux Etats-Unis, à New York et à Washington ... Plus de détails sur la Page Artiste Leif Ove Andsnes

Visitez la Page Artiste Leif Ove Andsnes
42 albums, 9 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Schubert : Dernières sonates pour piano : D850, D958, D959, D960 + Schubert - Oeuvres pour piano à quatre mains : Fantaisie D940 - 6 Polonaises D824 - Duo D947 - Variations sur un thème original D813
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Compositeur: Franz Schubert
  • CD (29 février 2008)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: EMI Classics
  • ASIN : B0011UY6HG
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 27.964 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         


Disque 1 :

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Piano Sonata in C Minor, D.958: Allegro10:52Album uniquement
Écouter  2. Piano Sonata in C Minor, D.958: Adagio - sempre ligato 7:16EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Piano Sonata in C Minor, D.958: Menuetto 3:18EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Piano Sonata in C Minor, D.958: Allegro 8:25EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Piano Sonata No. 20 in A Major, D.959: I. Allegro14:53Album uniquement
Écouter  6. Piano Sonata No. 20 in A Major, D.959: II. Andantino 7:50EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Piano Sonata No. 20 in A Major, D.959: III. Scherzo (Allegro vivace) & Trio (Un poco più lento) 4:51EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Piano Sonata No. 20 in A Major, D.959: IV. Rondo (Allegretto - Presto)11:00Album uniquement


Disque 2 :

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Piano Sonata No. 21 in B Flat, D.960: I. Molto moderato20:32Album uniquement
Écouter  2. Piano Sonata No. 21 in B Flat, D.960: II. Andante sostenuto10:15Album uniquement
Écouter  3. Piano Sonata No. 21 in B Flat, D.960: III. Scherzo: Allegro vivace con delicatezza - Trio - Scherzo 3:46EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Piano Sonata No. 21 in B Flat, D.960: IV. Allegro ma non troppo - Presto 7:51EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Piano Sonata No. 17 in D Major, D.850: I. Allegro vivace 8:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Piano Sonata No. 17 in D Major, D.850: II. Con moto12:28Album uniquement
Écouter  7. Piano Sonata No. 17 in D Major, D.850: III. Scherzo (Allegro vivace) & Trio (L'istesso tempo) 8:28EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Piano Sonata No. 17 in D Major, D.850: IV. Rondo (Allegro moderato) 7:38EUR 1,29  Acheter le titre 


Descriptions du produit

2CD W/Leif Ove Andsnes


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
Par MATHONNET STÉPHANE TOP 100 COMMENTATEURS
Format:CD|Achat authentifié par Amazon
Leif Ove Andsnes s'affirme album après album comme l'un des pianistes les plus doués de sa génération, à l'aise aussi bien dans les répertoires classique que romantique et postromantique. EMI nous propose une réédition à prix doux de ses enregistrements des dernières sonates de Franz Schubert autrefois éditées en quatre CD couplées avec des lieder souvent peu connus interprétés par le ténor Ian Bostridge.
Le pianiste norvégien fait montre d'une perfection formelle et stylistique incomparables : cette interprétation tourne le dos à tout ce qui pourrait alourdir le propos. Le jeu du pianiste norvégien est parfait de la première à la dernière note : on admire sa précision, ses articulations, ses attaques qui donnent une extrême lisibilité à sa musique. Le reproche qui pourrait lui être adressé est de trop contrôler son jeu : d'autres (dont je suis) se rabattront sur Brendel (souverain dans sa dernière mouture) ou Perahia.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellence 11 juillet 2011
Par Paeye TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD|Achat authentifié par Amazon
Une très belle et très sensible interprétation des quatre dernières sonates pour piano de Schubert avec un excellent Leif Ove Andsnes qui arrive à nous faire réellement participer à l'exécution de ces oeuvres ultimes et sublimes. Ces sonates sont celles d'un créateur génial encore bien jeune qui sent la fin qui approche : Il la combat, il l'ignore ou la refuse mais finit semble-t-il par se résigner.

Cette interprétation est réalisée avec une palette riche et variée d'émotions succesives : on passe ainsi de l'abattement au sursaut, de l'infinie tristesse à la joie la plus insouciante et la plus naïve, d'une mélancholie prenante à l'humour gamin. On participe et on vit ces suites d'alternances qui constituent en quelque sorte le fond commun de ces dernières sonates. L'interprète s'efface derrière l'oeuvre, son jeu semble toujours évident et le tempo naturel : Un interprète au service d'une oeuvre et qui ne s'en sert pas...

Plus de deux heures de bonheur... c'est merveilleux ! Si vous êtes sensibles à la musique de Schubert ne vous privez surtout pas de ce CD...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Franz par Ludwig 11 février 2013
Format:CD|Achat authentifié par Amazon
Autant l'avouer sans ambages, et pour éviter d'emblée une lecture fastidieuse, inutile et irritante à beaucoup : je n'ai jamais réussi à aimer le piano schubertien (ni sa musique de chambre, alors que ses Lieder et ses Symphonies m'enchantent), pour une foule de raisons que je ne veux pas détailler ici, mais qui tiennent en quelques mots – je le trouve vide, inconsistant, d'une extrême fadeur malgré ses sursauts volontaristes compensatoires... et stériles : l'oblomovisme en musique, en quelque sorte.
J'essaie de me convaincre que j'ai tort, que c'est de ma faute si je ne le comprends pas, et je l'essaie même tellement que je n'ai jamais renoncé à l'écouter, et que j'en ai acquis au cours des années les enregistrements les plus variés et les plus unanimement célébrés, dans l'espoir d'une révélation et d'une guérison : mais, malgré Schnabel, malgré Serkin (sauf l'Andantino de la D.959), malgré Richter, Kempff, Brendel et même Haskil, Sofronitsky ou Michelangeli, rien à faire. Je ne l'aime toujours pas, je n'y arrive pas et c'est vraiment plus fort que moi : il m'agace prodigieusement (j'ai le même rapport à Flaubert, d'ailleurs, et peut-être pour les mêmes raisons...).
Du coup, depuis quelques années, j'ai été nettement moins volontaire et assidu.

Et puis, comme j'avais été assez sidéré par la vigueur, l'allant, la fougue juvénile de ses enregistrements de Grieg, de Haydn, et de ses concertos de Rachmaninov, j'ai voulu essayer le dernier Schubert – y en a-t-il un autre...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un remarquable double album 18 février 2011
Par Savinien COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 10 COMMENTATEURS
Format:CD
En 1828, alors que Beethoven a quitté le monde des mortels pour rejoindre définitivement celui des immortels, Schubert publie ce qui sera le couronnement de son oeuvre dans le genre musical que le maître disparu avait porté jusqu'à des sommets insoupçonnés : la sonate pour piano. Ces trois sonates de Schubert (sonate n°19 en ut mineur D958, sonate n°20 en la majeur D959, et sonate n°21 en si bémol majeur D960) seront ses dernières, ce qui en fait de facto une sorte de testament instrumental, qui s'inscrit dans la continuité de son maître disparu. On y retrouvera une influence beethovénienne manifeste, mais aussi tout le génie schubertien au meilleur de son inspiration, dans une démarche alliant violence et sensualité, bâtie plus que jamais sur ce contraste permanent fait d'éruptions passionnées et d'effondrements intimistes, lesquels confinent à cette inimitable atmosphère schubertienne oscillant subtilement entre reposante sérénité et désespérance mélancolique.
Entre 2001 et 2006, Andsnes enregistre ces oeuvres majeures du répertoire pour piano, couplées à des lieder de Schubert en compagnie du ténor anglais Ian Bostridge. En 2008, EMI regroupe les 4 sonates captées jusque là pour en faire ce remarquable double album. Le norvégien montre en effet une affinité particulière avec le pianisme schubertien, visiblement inspiré par cette musique (mais qui pourrait ne pas être inspiré par ces merveilles ?).
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xae3e9798)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?