undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Plus d'options
Schubert: Deustche Messe, D.872
 
Agrandissez cette image
 

Schubert: Deustche Messe, D.872

28 novembre 2005 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
3:57
30
2
1:47
30
3
4:17
30
4
1:58
30
5
2:32
30
6
2:31
30
7
2:23
30
8
1:48
30
9
3:15
30
10
3:08
30
11
4:38
30
12
5:20
30
13
7:29
30
14
3:44
30
15
2:43
30
16
3:45
30
17
1:15
30
18
4:44
30
19
5:16
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 30 juillet 1990
  • Date de sortie: 28 novembre 2005
  • Label: Warner Classics
  • Copyright: (C) 1986 EMI Records Ltd.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:06:30
  • Genres:
  • ASIN: B00258CGF2
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 35.274 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Patrick Gdt TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 14 septembre 2011
Format: CD Achat vérifié
La messe allemande D 872 de Franz Schubert est une oeuvre très particulière d'un compositeur marqué comme Mozart par une foi assez personnalisée et distanciée de l'Eglise. Le but de Schubert est celui d'exprimer musicalement la ferveur de la prière et l'éclosion de sentiments sincères.
Cette intention est tout particulièrement manifeste dans l'Introït de la messe allemande.
L'enjeu de l'interprète contemporain est donc, une fois encore dans ce type d'oeuvre sacrée, de parvenir au juste équilibre encore le discours orchestral, la puissance du choeur et les solistes s'il veut éviter de tomber dans une interprétation trop lyrique proche d'un opéra.
Wolfgang Sawallich parvient parfaitement à cette nécessaire synthèse (tout comme dans son enregistrement avec la StaatsKapelle de Leipzig). La différence ici est la notable chaleur du choeur bavarois, dont la profondeur et la substance vocale évoquent par moments des formations slaves. Effet du meilleur aloi, puisque Schubert l'autrichien, devait fréquenter des choeurs à Vienne possédant des chanteurs de tessitures voisines.
Sur le plan discographique ce CD est complété par la messe en sol majeur D167, indubitablement romantique, deux psaumes (23 et 92) et surtout le rare Hymne au Saint esprit D 964 que Schubert écrivit juste peu avant sa mort.Cet hymne offre aux solistes basses et ténors, une partition où il montrent leur excellence.
Lire la suite ›
2 commentaires 12 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
C'est la Messe Allemande qui m'intéressait particulièrement , car je travaille actuellement cette œuvre dans la chorale dont je fais partie et, bien qu'ayant plusieurs œuvres de Schubert dans ma discothèque, celle-ci me manquait .L'enregistrement est très bon, les chœurs superbes( Douceur exquise du Zum Eingang , beauté du choeur d'hommes très présent dans le Gloria ...)et la prise de son fait que chaque pupitre s'entend très bien . Je suis ravie ..
Liliane Chandelier
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x9b9edb94) étoiles sur 5 3 commentaires
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9bbf75e8) étoiles sur 5 A Joy to hear 14 mars 2007
Par D. MEYER - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This is a beautiful recording of the German Mass by Schubert. Recorded in Germany and sung in German this music lifts your spirit. THe quality of the recording is good, though sometimes the words are hard to understand, even for a native German speaker, though I attribute this to the music.

Well worth the money.
HASH(0x9bbfb510) étoiles sur 5 Beautifully done and the perfect complement to Haydn 25 mars 2015
Par David G. - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
The Sawillisch performances of Schubert masses are great. Neither too small or too big, the balance is beautifully struck. Conducting, orchestra and chorus are all very fine, the sound of the recording broad but clear. And the quality of composition of the Schubert masses belong in the same sentence with Haydn. Strongly recommended.
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9bbfb318) étoiles sur 5 Pulp Fiction and A Masterpiece 10 septembre 2012
Par Bernard Michael O'Hanlon - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Strangely enough for such a great composer, Schubert put in some shockers at the office, even in the later part of his life. This disc is pot-boiler central with one major exception.

One could argue that the Deutsche Messe, D 872, prefigures Vatican II in its use of the vernacular but it is almost as unlistenable as some of the `Kumbaya' music associated with the latter. Turgid, dutiful and dreary, I do not know how anyone can see merit in this work. Good luck and Godspeed!

Inspiration also runs low to the point of extinction in the Salve Regina (D 379); the Hymn to the Holy Ghost (D 964); Psalm 23 (D 706) and Psalm 92 (D 953), though the latter should be commended for its syncretism (it was written for a Jewish congregation). Schubert can't plead youth as a defence: the dating of these works is secure and the last three compositions were written well into his maturity. They're as boring as bat-poop. Freed from ecclesiastical ligatures, if you want to hear what Schubert could do in this idiom, turn to his part-song (Schubert: Secular Vocal Works): now that's inspiration!

That leaves the little Mass in G Major, D 167, written when Schubert was seventeen. It is a bona fide masterpiece and all the more praiseworthy for being so effortless. Echoing Einstein's comment re Mozart's Vespers, I am tempted to say: if you don't know this work, you don't know Schubert. It brings to mind Mozart's comparable Mass, the Missa Brevis in F Major, K 192. Unlike the other works on this disc, it is spontaneous, heart-felt and inspired: the Credo floats along majestically like a Cumulus in a sky of cerulean. One can easily imagine this Mass being played by a simple orchestra in one of those ornate pilgrim-churches in Upper Austria, "my face close to the points of a star." Much to the chagrin of the Ecclesiastical Thought-Police, Schubert omits the line `Credo in unam sanctam catholicam et apostolicam ecclesiasm' but the listener is no worse off. The soprano part was written for Therese Grob and she must have had a high tessitura. It's her Magnificat. What a pity she did not reciprocate his love: the `red spots on the wanger' might have been averted, thereby allowing Schubert a normal lifespan.

The performances here are sympathetic and stylish. All and sundry do what they can with the lesser works. Fischer-Dieskau sounds more tenor-ish than usual but thankfully his contribution is kept to a minimum. In its munificence, EMI did not spend too time on the remastering: it's an AAD effort. Just as reprehensibly, some of the performances were recorded at a time when digital technology was available. Still this is an indispensable disc on account of the little Mass in G.

Blessed are the listeners.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous