Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Schubert: Octet in F / Spohr: Octet in E
 
Agrandissez cette image
 

Schubert: Octet in F / Spohr: Octet in E

5 juin 2000 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,67 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
11:59
30
2
9:54
30
3
5:57
30
4
11:23
30
5
5:31
30
6
8:24
30
7
6:30
30
8
5:20
30
9
7:25
30
10
5:48


Détails sur le produit

  • Composers: Franz Schubert, Louis Spohr
  • Date de sortie d'origine : 5 juin 2000
  • Date de sortie: 1 juillet 2005
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2000 Decca Music Group Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:18:11
  • Genres:
  • ASIN: B0025GW86G
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 251.698 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 9 juin 2007
Format: CD Achat vérifié
L'Octuor en fa majeur D. 803 fut commandé à Schubert en 1824 par le Comte Ferdinand Troyer (Intendant de l'Archiduc Rodolphe et excellent clarinettiste à ses heures) et s'inscrit dans le sillage des Sérénades et Divertimenti de Mozart, et plus directement du Septuor opus 20 de Beethoven, dont il reprend l'instrumentarium (quatuor à cordes, clarinette, basson et cor) complété d'un second violon, et se déploie comme lui en six mouvements qui se jouent en près d'une heure.

Cette ampleur fut jugée excessive lors de la publication des partitions en 1853, qui oblitéra les 4° et 5° parties alors que ce sont sans doute les plus délicieuses.

Heureusement, les éditions ultérieures rétablirent le format original de ce chef d'oeuvre à la fois chambriste et concertant, dont l'allegro vivace et le finale briguent un élan quasiment orchestral, qui annonce l'ultime Neuvième symphonie.

Très célèbre et apprécié de son vivant, Louis Spohr (1784-1859) fut un compositeur prolifique et un violoniste virtuose, qui légua 17 Concertos pour son instrument, ainsi qu'un nombre appréciable de pages pour formations élargies, notamment un Nonett, un Septuor, et un Octuor en mi majeur opus 32 que nous entendons ici.

L'emploi de deux altos confère au violon solo un rôle proéminent, à égal avec la clarinette, alors que les deux cors, le violoncelle et la contrebasse renforcent la tessiture grave.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique