Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Schubert: Late Piano Sonatas
 
Agrandissez cette image
 

Schubert: Late Piano Sonatas

11 février 2008 | Format : MP3

EUR 5,69 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
10:50
30
2
7:16
30
3
3:18
30
4
8:25
30
5
14:53
30
6
7:50
30
7
4:51
30
8
11:01
Disc 2
30
1
20:31
30
2
10:16
30
3
3:45
30
4
7:52
30
5
8:41
30
6
12:28
30
7
8:28
30
8
7:52
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 3 mars 2008
  • Date de sortie: 11 février 2008
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Warner Classics
  • Copyright: (C) 2008 EMI Records Ltd.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 2:28:17
  • Genres:
  • ASIN: B00258BZ1S
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.440 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par MATHONNET STÉPHANE TOP 500 COMMENTATEURS le 24 mars 2009
Format: CD Achat vérifié
Leif Ove Andsnes s'affirme album après album comme l'un des pianistes les plus doués de sa génération, à l'aise aussi bien dans les répertoires classique que romantique et postromantique. EMI nous propose une réédition à prix doux de ses enregistrements des dernières sonates de Franz Schubert autrefois éditées en quatre CD couplées avec des lieder souvent peu connus interprétés par le ténor Ian Bostridge.
Le pianiste norvégien fait montre d'une perfection formelle et stylistique incomparables : cette interprétation tourne le dos à tout ce qui pourrait alourdir le propos. Le jeu du pianiste norvégien est parfait de la première à la dernière note : on admire sa précision, ses articulations, ses attaques qui donnent une extrême lisibilité à sa musique. Le reproche qui pourrait lui être adressé est de trop contrôler son jeu : d'autres (dont je suis) se rabattront sur Brendel (souverain dans sa dernière mouture) ou Perahia.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Papasam TOP 1000 COMMENTATEURS le 11 juillet 2011
Format: CD Achat vérifié
Une très belle et très sensible interprétation des quatre dernières sonates pour piano de Schubert avec un excellent Leif Ove Andsnes qui arrive à nous faire réellement participer à l'exécution de ces oeuvres ultimes et sublimes. Ces sonates sont celles d'un créateur génial encore bien jeune qui sent la fin qui approche : Il la combat, il l'ignore ou la refuse mais finit semble-t-il par se résigner.

Cette interprétation est réalisée avec une palette riche et variée d'émotions succesives : on passe ainsi de l'abattement au sursaut, de l'infinie tristesse à la joie la plus insouciante et la plus naïve, d'une mélancholie prenante à l'humour gamin. On participe et on vit ces suites d'alternances qui constituent en quelque sorte le fond commun de ces dernières sonates. L'interprète s'efface derrière l'oeuvre, son jeu semble toujours évident et le tempo naturel : Un interprète au service d'une oeuvre et qui ne s'en sert pas...

Plus de deux heures de bonheur... c'est merveilleux ! Si vous êtes sensibles à la musique de Schubert ne vous privez surtout pas de ce CD...
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Savinien COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 18 février 2011
Format: CD
En 1828, alors que Beethoven a quitté le monde des mortels pour rejoindre définitivement celui des immortels, Schubert publie ce qui sera le couronnement de son oeuvre dans le genre musical que le maître disparu avait porté jusqu'à des sommets insoupçonnés : la sonate pour piano. Ces trois sonates de Schubert (sonate n°19 en ut mineur D958, sonate n°20 en la majeur D959, et sonate n°21 en si bémol majeur D960) seront ses dernières, ce qui en fait de facto une sorte de testament instrumental, qui s'inscrit dans la continuité de son maître disparu. On y retrouvera une influence beethovénienne manifeste, mais aussi tout le génie schubertien au meilleur de son inspiration, dans une démarche alliant violence et sensualité, bâtie plus que jamais sur ce contraste permanent fait d'éruptions passionnées et d'effondrements intimistes, lesquels confinent à cette inimitable atmosphère schubertienne oscillant subtilement entre reposante sérénité et désespérance mélancolique.
Entre 2001 et 2006, Andsnes enregistre ces oeuvres majeures du répertoire pour piano, couplées à des lieder de Schubert en compagnie du ténor anglais Ian Bostridge. En 2008, EMI regroupe les 4 sonates captées jusque là pour en faire ce remarquable double album. Le norvégien montre en effet une affinité particulière avec le pianisme schubertien, visiblement inspiré par cette musique (mais qui pourrait ne pas être inspiré par ces merveilles ?).
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique