Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Schumann: The Symphonies
 
Agrandissez cette image
 

Schumann: The Symphonies

26 août 2002 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 23,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
1
5:47
2
3:32
3
5:56
4
10:56
5
6:40
6
5:32
7
7:58
8
11:12
9
5:05
10
5:11
11
7:51
Disc 2
1
7:52
2
11:39
3
6:23
4
10:06
5
7:25
6
9:13
7
6:25
8
4:56
9
6:27
10
5:56

Détails sur le produit

  • Nombre de disques: 2
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 1999 Decca Music Group Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 2:32:02
  • Genres:
  • ASIN: B002V4F8AU
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 210.306 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Grimaldi on 25 janvier 2014
Format: CD Achat vérifié
Tout d'abord je réponds à Nardis ...euhh il va falloir un peu règler votre chaine hifi. D'accord avec le fait que le son soit en effet trop tiré vers le haut ( fréquences 1 et 2khz trop présentes certes ...mais de là parler de mauvaise prise de son absolument pas d'accord ) . Toujours ces fameux enregistrements Decca très proches du son authentique , son puissant, réaliste, agressif parfois mais le son du concert est ainsi .Fidèle habitué de Pleyel à Paris depuis 22 ans à raison d'un concert tous les mois en moyenne, je confirme que le son Decca se rapproche vraiment du " vrai" .En ce qui concerne l'interpretation de Solti , elle est très savamment dosée et absolument pas comme un orchestre Brucknérien (!!! enfin c est n importe quoi d'affirmer de telles choses ) Si vous aimez une direction carrée, très germanique : la version (que j'adore au demeurant ) celle de Sawallisch chez Emi. Là , en effet l'orchestre est puissant ,carré, germanique (et j aime énormément ) Mais point de cela ici voyons, !! Solti ne dirige pas Schumann comme la 7° de Mahler ! et cela s'entend ! . Il y a beaucoup de finesse, de legéreté et d'intonation le tout sans exces.
Son interpretation me rappelle un peu celle de James Levine (magnifique également ) .
Je reviens sur la technique ; oui , j'aurai apprécié un son un peu plus rond et chaud (manque de 30-60 hz) mais ..ce sont des prises de son 1968 -1970. Par ailleurs cette sensation de ressentir les cuivres dans son salon c est extrardinaire ... les trompettes, les cors français..les tombones coulisses qui jaillissent des enceintes ..c'est cela le vrai son Decca !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE on 17 octobre 2009
Format: CD
Georg "Attila the Hun" Solti dans les sensibles symphonies de Schumann : voici un coffret vers lequel on est tenté d'aller armé de quelques préventions. Si cela n'atteint pas tout-à-fait les niveaux de Sawallisch avec la Staatskapelle de Dresde, on est tout de même en présence d'une des meilleures intégrales disponibles, avant même Szell, pour le coup assez raide. Comme pour Sawallisch, il paraît clair que la réussite n'aurait pas été la même avec un autre orchestre. La direction énergique du chef interagit au mieux avec les particularités du Philharmonique de Vienne, à la fois parangon de l'orchestre moderne (rondeur des cordes et des cuivres : les plus denses du monde ?) et héritier d'une tradition séculaire (hétérogénéité des timbres, facture instrumentale spécifique). Les symphonies n° 1 et 2 sont peut-être les plus réussies de cet ensemble, avec l'opus 52. Probablement la meilleure intégrale des Viennois, avant Bernstein et Muti.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nardis TOP 1000 COMMENTATEURS on 5 septembre 2010
Format: CD Achat vérifié
On peut nourrir quelques préjugés contre l'œuvre symphonique de Schumann, et les interprétations de Sir George. Dans les deux cas, cette intégrale ne fera qu'enfoncer le clou. Jamais je n'ai entendu Solti aussi à côté de la plaque. Quant aux aux Wiener Philarmoniker, ils suivent les instructions du maestro. Qui fait donner les cuivres comme pour un Bruckner, et marque le tempo comme s'il s'agissait de danses hongroises. Il y a plus: l'enregistrement - le repiquage CD? - est épouvantable, on sursaute à chaque mesure, comme abasourdi par tant de hargne. Je me suis même demandé si ma chaîne avait un problème, mais non, Solti et Mahler (6e en particulier) passent toujours aussi bien, quoique moins bien au CD qu'au vinyle, mais enfin, ça passe. Ici, tout vous reste en travers de la gorge. A oublier.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique