Votre bibliothèque
  Panier MP3
Schumann: Violin Sonatas Nos.1 & 2

Schumann: Violin Sonatas Nos.1 & 2

31 mai 2010

EUR 7,93 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 14,49 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 14,49 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
7:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
4:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
5:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
12:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
4:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
5:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
8:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 17 novembre 1986
  • Date de sortie: 28 octobre 1986
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 1986 Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 48:58
  • Genres:
  • ASIN: B0025D2E1S
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 91.974 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 19 mai 2010
Format: CD
Captée en novembre 1985, l'interprétation de l'opus 105 insinue des visions hantées, subodore des tourments qui n'échappent pas à la noirceur morbide ni aux ambiances délétères (« mit leidenschaftlichem Ausdruck »).
Comparée à l'approche plus raffinée de Funke / Rösel (Berlin Classics), Gidon Kremer et Martha Argerich semblent avoir saisi toute la complexité de cet univers enténébré, toute la versatilité de ces paysages affectifs entre chiens et loups.

Même pour l'opus 121, le lyrisme s'annonçait plus radieux avec Ferras / Barbizet (DG). Sous le ductile archet du violoniste letton, les passions turbides du "Lebhaft" sont ici chauffées à blanc, vouées à la déréliction, à l'excitabilité épidermique.
Nul réconfort à attendre du "leise, eifach", que l'on perçoit ici comme une raison qui se leurre, une conscience qui s'égare.
Serait-ce tentant d'évoquer le style expressionniste de cette lecture ? Mais aucun excès ne vient pourtant outrer l'expression du délire qu'elle embue dans le miroir de la folie.

Voilà un disque fascinant et vertigineux : sans conteste un des plus remarquables qu'enregistrèrent ces deux exaltants virtuoses.
Un argument qui dissuaderait d'acheter ce CD ? Depuis sa parution originale, son programme a été réédité dans ce coffret : Beethoven, Schumann, Brahms: Violin Sonatas [Box Set]
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nardis TOP 1000 COMMENTATEURS sur 30 décembre 2010
Format: CD Achat vérifié
Une fois de plus, difficile de passer après Melomaniac, qui dit à peu près tout avec la science et le raffinement qu'on lui connaît. A quand le livre de Melomaniac ? Je me bornerai donc à dire que tout simplement je ne connaissait pas ces deux œuvres de Prokofiev. Et qu'elles me semblent compter parmi les plus grandes jamais écrites par ce compositeur faussement limpide, et au fond terriblement mystérieux. En tout cas, ceux qui n'aiment pas Prokofiev devraient sans attendre écouter cet enregistrement. Je crois qu'ils seraient vraiment surpris. C'est incroyablement moderne, il nous renvoie, par ricochets, à Bartok, à Shostakovitch, puis à Schnittke. Les surprises s'accumulent, les humeurs se télescopent: pas révolutionnaire, au sens strict du terme, mais terriblement inventif, et libre. Cette interprétation lui rend pleinement justice, avec une intelligence et une flamme qui (pour une fois, chez Argerich, pardon aux fans) ne dénature pas le texte - bien au contraire, le sert avec une sollicitude émouvante. Un grand, très grand enregistrement.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique