Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Screaming For Vengeance
 
Agrandissez cette image
 

Screaming For Vengeance

7 mai 2001 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
0:41
30
2
3:38
30
3
3:09
30
4
3:50
30
5
3:05
30
6
4:13
30
7
4:43
30
8
5:10
30
9
5:20
30
10
4:46
30
11
7:10
30
12
5:02
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 27 avril 2001
  • Date de sortie: 7 mai 2001
  • Label: Columbia
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 50:47
  • Genres:
  • ASIN: B0024MX8GU
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 22.083 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Jean-pierre Straub le 29 septembre 2014
Format: CD Achat vérifié
1 bon petit classique du Priest avec des tueries comme "Electric eye", "Screaming for vengeance", "You've got another thing comin'", etc. En plus, cette réédition comporte la jolie ballade "Prisoner of your eyes".
Malgré un ou deux temps morts en milieu d’album, l'ensemble vaut largement le détour même si mon préféré du groupe restera "Defenders of the faith".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 20 février 2006
Format: CD
Excellent, le meilleurs de Priest est là, imaginez que vous montez sur The Hellion (le monstre de la pochette) et qu'il vous emmene sur le nuage a voler a plus de 300km/h, tentant n'est ce pas? Ce n'est pas une chose impossible puisque ce Screaming For Vengeance et l'équivalent musicales, ces chansons vont vous faire voltiger parfois et d'autres fois elles vous propulseront, notemment Riding on the Wind la toute belle. L'un des 3 meilleurs Albums du meilleurs groupe de metal de tous les temps : Judas Priest!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS le 4 mars 2009
Format: CD
L'année 1982 a vu naître, à mon sens, trois des plus grands albums de Heavy Metal : The Number Of The Beast d'Iron Maiden, Restless And Wild d'Accept et ce "Screaming for Vengeance".
Après deux albums où Rob "Metal God" Halford a plutôt ménagé ses cordes vocales (British Steel et Point of Entry), le voilà reparti sur ce "Screaming for Vengeance" dans de bonnes montées dans les aigus.
Ne vous laissez pas impressionner par l'aigle de la pochette au design assez particulier (première d'une série de trois pochettes dans le même goût), l'album est un vrai condensé du meilleur du Heavy Metal des années 80. Et puis certains l'ont apprécié, cette pochette. N'est ce pas messieurs de Primal Fear ?
De plus, elle fait sens avec le contenu de l'album car, tel l'oiseau de proie, la musique du Priest va vous tomber dessus et vous clouer au sol. Et ce, dès les premières notes car l'album démarre par un must : le doublé "The Hellion / Electric Eye". "The Hellion", l'intro la plus célèbre du Heavy Metal (avec celle de "The Number of the Beast" de Maiden), l'intro parfaite pour démarrer les hostilités (et accessoirement, les concerts) et "Electric Eye", un des grands classiques du groupe. La paire Glenn Tipton / K.K. Downing est au meilleur de sa forme. Tipton décoche d'ailleurs un superbe solo dès ce premier morceau. Rob Halford alterne un chant presque robotique et son chant habituel, pour le moment pas encore très haut perché.
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par C. Rolet le 23 septembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Cet albm met la pêche ! Je le recommande vivement .
Je ne saurai pas comment définir les riffs de guitare ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bordg David le 6 juin 2011
Format: CD Achat vérifié
Voilà je voulais cet album pour avoir le son cd et remasterise. Et pour vous dire quelle satisfaction, toutes les chansons sont Toujours aussi superbes, tres bien composées et éclectiques avec la dernière un peu Ozzy ou l inverse plutôt, quelques reminessence ac/dc dans quelques rythmiques!! Celles ci étant fabuleuses du début a la fin portées par des solos fabuleux de tipton dowing deux guitaristes hors normes assez rare pour le souligner(actuellement seul en 2011, whitesnake possède deux guitars héros dans son groupe), la batterie basse est lourde et puissante, et que dire du sieur halford qu il chante divinement bien, portant des tubes qu ils écrient a la pelle!!! Voilà cet opus ne prend pas de ride on l insère dans sa platine et il n en bouge plus, malgré ses 29 ans, et de plus on s aperçoit que Judas priest est vraiment l ambassadeur d' un style de metal(heavy)!!! Chapeau bas a ce monstre de notre si grande musique!! Le suivant defenders of the faith, enfoncera le clou!!! Great!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 19 août 2010
Format: CD
Et si ce disque était l'album ultime de Heavy Metal.
Vous allez me dire oui mais et Led Zeppelin alors ?
Jimmy Page a pétri Led Zeppelin a partir du blues et s'apparente donc plus au Hard Rock, question fumeuse de sémantique oui mais si l'on se réfère aux spécialistes (et je n'en suis pas un) le Heavy Metal se serait détaché au début des seventies du blues originel (Cream) pour devenir une musique à part entière qui ne doit plus rien (ou presque) à ses origines noires.
Si Deep Purple ne pouvait prétendre à cette transformation (le jeu bluesy de Blackmore tout de même et "Lazy") ce fut le groupe de Tommy Iommi et sa SG de souffre qui emportat la mise.
Au States, Cactus fut fortement teinté blues, et si Aerosmith ne peut renier une certaine négritude de ses origines, plus rythm'blues ou même funk que blues, ce furent ses grands rivaux du BOC qui donnèrent sa forme définitive au Heavy Metal américain.
Plus près de nous, Judas Priest comme Iron Maiden ou Metallica sont 100% heavy metal alors qu'AC/DC et Van Halen encore trop blues pour les rejoindre.
Attention les deux musiques nous ont donné d'absolus Chefs d'Oeuvre, simplement elles gravitent maintenant côte à côte et rares sont les groupes qui participent des deux.
"Screaming for Vengeance" est introduit par "The Hellion" et accélère ensuite avec les trois brulôts incendiaires que sont "Electric Eye" "Riding On The Wind" et "Bloodstone", une progression magistrale que l'on avait pas entendu depuis la première face du 4ème album de Led Zep (encore eux décidemment).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique