Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Second Winter [CD, Import]

Johnny Winter CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
Prix : EUR 11,50 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 4 novembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Johnny Winter

Discographie

Image de l'album de Johnny Winter

Photos

Image de Johnny Winter

Biographie

C'est dans l'hiver texan de la fin de la seconde guerre mondiale (le 23 février 1944, et à Beaumont) que John Dawson Johnny Winter III voit le jour. Ses parents John et Edwina l'initient très précocement (ainsi que son jeune frère Edgar, de trois ans son cadet), aux joies de la musique, et les emmènent au concert, applaudir Bobby Bland, ... Plus de détails sur la Page Artiste Johnny Winter

Visitez la Page Artiste Johnny Winter
135 albums, 8 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Second Winter + Johnny Winter
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Johnny Winter EUR 10,00

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (16 avril 2007)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: Repertoire
  • ASIN : B000MEYHQ2
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 148.707 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Memory Pain
2. I'm Not Sure
3. The Good Love
4. Slippin' And Slidin'
5. Miss Ann
6. Johnny B. Goode
7. Highway 61 Revisited
8. I Love Everybody
9. Hustled Down In Texas
10. I Hate Everybody
11. Fast Life Rider
12. Johnny B. Goode (Mono Single Edit)
13. I'm Not Sure (Mono Single Edit) (B

Descriptions du produit

Critique

Argumentant sur le fait que Johnny Winter n'avait à l'époque (en fait quelques mois à peine après la sortie de l'album Johnny Winter) pas assez de chansons pour remplir un double-album complet, et trop de bonnes pour en écarter, Second Winter est donc édité (en vinyle dans sa forme originelle) sous la forme de trois faces enregistrées, la quatrième étant vierge, ce qui permit alors de faire des sous avec un produit incomplet, et de laisser croire au meurtre de la poule aux œufs d'or.

Pourtant, Second Winter reste un grand disque, subtil démarquage du strict idiome des premières sessions, et parfaite illustration des capacités du Texan à évoluer vers d'autres pâturages que le blues.

Ce qui, même si le line-up reconduit l'équipe précédente (Tommy Shannon à la basse, et John Turner à la batterie), et qu'Edgar Winter est toujours aux côtés de son frère, tout saxophone et claviers dehors, permet de ne pas identifier cet enregistrement comme un strict album de blues orthodoxe.

Ainsi, parallèlement à quelques franches incursions dans l'univers du rock, des reprises de Litlle Richard, ou du « Johnny Be Goode » de Chuck Berry, qui deviendra instantanément un favori de concert, ou même des sonorités qui ne dépareraient pas un disque psychédélique, il est symptomatique que le morceau-phare du programme reste un version éruptive du « Highway 61 Revisited » de Bob Dylan : le galop frénétique de ces cinq minutes de pure folie du manche font définitivement entrer l'homme de Beaumont (Texas) au panthéon des plus grands guitaristes de l'époque.

Second Winter
parviendra en cinquante-cinquième position des classements de musique pop des charts américains.



Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
25 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comment ? Vous ne l'avez pas encore ? 1 novembre 2004
Par anton14 TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
Utilisons la vieille scie : à posséder absolument dans une discothèque ! Voilà c'est dit. Ce disque est un chef d'oeuvre, une pièce maîtresse, un incontournable etc... Que de superlatifs ont déjà été exprimés sur cet album alors que vous dirais-je de plus ? Et bien que grace à ce disque, Johnny Winter s'impose définitivement comme "le" bluesman blanc U.S de son époque aux côtés de Rory Gallagher, lui, sur le vieux continent. Entouré de son frère Edgar, de John Turner aux percus. et de Tommy Shannon à la basse, Winter va créer "le" disque crossover entre l'héritage de la musique noire et le rock blanc sur le thème d'un boogie rock enfiévré. Que dire des versions de Johnny B Goode et d'Highway 61 Revisited ? Interprétées de mains de maître par Winter, elles illustrent les influences de l'artiste qui si il est un des premier défenseur du blues, il ne déteste pas la scène pop/rock blanche et s'approprie ces morceaux afin de les porter sur un autel musical sans couleurs ni barrières d'aucunes sortes. "Poussé" quelque peu par son génie de frère, l'homme compose plusieurs titres ce qui est rare dont I love everybody, sa suite I hate everybody, Hustled down in Texas ou encore l'épique Fast life rider résumant quelque peu sa vie. Rendons grâce à Edgar, frère discret mais o combien présent à l'orgue et autres pianos qui suit pas à pas les directions prises par la Gibson de son aîné que ce dernier torture et pousse dans les derniers retranchements. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 éternel 25 octobre 2007
Par gégé-blues TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
John Dawson winter III est né au Texas en 1944, il commence sa carrière de guitariste-chanteur dès l'age de 15 ans. "Second Winter" (1969) est en fait le 3ème album de notre albinos surdoué (sorti après "the progessive blues experiment" et "Johnny Winter ). Cette édition propose deux cd, le premier c'est l'album studio additionné de 2 titre inédits, le deuxième propose 9 titres pour 72mn de blues-rock de folie enregistré en public le 17 avril 1970 au Royal Albert Hall de Londres. N'hésitez pas, tout est captivant, le son est au top, du rock'n'roll, du blues, des rythmes soutenus, métronomes comme dans "fast life rider" (cd studio) permettant à J.W d'exécuter des lignes de guitare volubiles, pleine d'effets stéréo et autre wha-wha. Le cd 2 est tout bonnement fabuleux, écoutez le blues lent de 12mn "it's my own fault", le guitariste nous exécute des solis fluides et limpides, magnifique ! et "tobacco road" à la sauce Winter, c'est du lourd et le frère Edgar y va de son solo de saxo, superbe ! Bon Johnny Winter est un des meilleurs guitaristes de la scène blues-rock, il a influencé bon nombre d'aficionados de la six cordes et sa sincérité n'est plus contestable, il continue toujours à le prouver à 63 balais ! mais ce n'est pas un excellent chanteur, sa voix éraillée était quelquefois crispante dans les années 70, il s'est, depuis amélioré.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l' everest de johnny 8 mars 2009
Par bluesy guy TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
sans aucune hesitation ,s'il fallait emporter un disque de johnny sur un ile,ce serait celui la.il n y a pas assez de qualificatifs pour parler de cet album cru 69.le maitre nous offre cinq compos superbes "i'm not sure" avec ses arpeges de guitares magnifiques et son clavecin dement joue par le frerot edgar qui fait parti de l'entreprise."i love everybody" avec sa guitare slide et le chant a l'unisson,du boogie aux colorations wah-wah"hustled down in texas"sur un tempo endiable,"i hate everybody" aux accents jazzy avec solo de guitare-orgue hammond-saxo qui s'enchaine comme une deferlente swing puis la cerise sur le gateau "fast life rider"avec effet stereo en tout genre sur un duel a la guitare wahwah.les reprises sont aussi de meme qualite "memory pain" bien maitrisee,"slippin' and slidin'" avec son solo de slide destroy,"miss ann" pour calmer le jeu cela n'empeche que johnny joue avec un superbe feeling sur le soli.un autre grand moment est la compo de dennis collins"the good love" avec une maitrise de la wah-wah exempaire de la part de l'albinos et bien sur la premiere version de "highway 61".il ne faut oublier de parler aussi du groupe qui joue tres bien sur cet album(tommy shannon,uncle john turner et edgar winter),dommage que cette formation n'est pas duree plus longtemps car quand on ecoute le live du royal albert hall sur l'edition legacy2004 ,le groupe nous livre une prestation extraordinaire qui nous ferait oublier les albums live officiels par la suite tant les interpretations des morceaux sont sublimes et l'alchimie du groupe est a son apogee.un disque a posseder absolument .pascal 49
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Second disque d'un genie de la guitare blues-rock. 14 décembre 2003
Format:CD
Pour cet album ,le frère de Johnny Winter ,Edgar(altosax,piano ,clavecin et orgue ) participe ?6 titres .Le résultat est génial!! -"Memory pain"(très bon solo de guitare)-"I'm not sure"(solos mandoline et claveçin blues !)-"Slippin'and slidin'","Miss Ann", de Little Richard (solos de sax déments !)-"Johnny b.goode" de Chuck Berry -très bonne version de "Highway 61" de Bob Dylan-les autres titres sont eux aussi excellents .Un disque indispensable de Johnny Winter !!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?