undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Quelque part entre Faust et The twilight zone, 'Seconds' est un admirable film, presque moraliste, sur la crise de l'âge mûr et, dans le même temps, une prouesse de mise en scène très remarquable. Le sujet est d'une belle simplicité : que ferais-je si je pouvais changer de vie ? C'est l'opportunité qui est offerte à john Randolph, banquier new-yorkais quinquagénaire que contacte un ami décédé qui l'oriente vers une organisation qui va le transformer en un peintre californien coté (qui a le visage de Rock Hudson). Mais notre héros ne trouvera pas plus le bonheur dans sa nouvelle incarnation que dans la précédente - et constatera en allant voir incognito son ancienne femme que celle-ci a jeté ses peintures. Thème classique que celui-ci, qui rappellera par exemple L'Evaporation de l'homme, qui prenait la question sous l'angle documentaire. Mais la forme est, elle, d'une modernité et d'une inventivité stupéfiante. Dès le sublime générique de Saul Bass, un brillant score de Jerry Goldsmith instille l'angoisse et les vingt première minutes sont d'une étrangeté déroutante - alors même que c'est la vie d'un homme ordinaire qui nous est dépeinte. Viennent ensuite le pacte faustien et la séquence de chirurgie esthétique, presque aussi bonne que celle de Le visage d'un autre. Puis Rock Hudson s'incarne et l'usage d'une petite caméra collée aux acteurs, le recours systématique à des cadrages déconcertants et des couleurs hyper-contrastées par le génial chef-opérateur James Wong Howe accentuent encore l'aspect fantastique du film, qui culmine dans une mémorable soirée arrosée. Ces tics et méthodes ont été abondamment copiés dans la publicité et le video-clip mais ici, ils ne génèrent aucune lassitude sur l'heure et demie du film. La fin du film est déchirante de tristesse et de mélancolie. Un chef d'oeuvre.
33 commentaires|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Guère à ajouter (en sûrement moins bien) à l'impeccable commentaire de Zybine. Oui, admirable chef d'oeuvre en superbe noir et blanc (rappelant un peu Orson Welles, non?), avec placement de caméras et déformations d'image sublimes, coïncidant bien avec tout ce vertige existentiel (et kafkaïen, certes, cet immeuble de la "compagnie" où le héros ne trouve pas la sortie, etc.). Selon l'épigramme de je ne sais plus qui contre je ne sais plus qui, on peut vraiment dire (mais métaphysiquement) qu'ici le héros meurt posthume. Et la conclusion pourrait être du poète Jean Tardieu : Nous ne sommes personne et rien n'est arrivé. Une abyssale entreprise de désintégration (d'où l'omerta sur ce film? et même pas une version française!) de toute vérité amoureuse, sociale, familiale, voire ontologique. Et alors, sans doute pareillement un propos critique de la férocité la plus extrême contre le mensonge universel (ce grand raout de belle société, dans la villa au bord de la mer, où l'on s'aperçoit finalement qu'ils sont tous faux dans leur "rebornité"...). Tout devient donc ceci, dans un monde devenu sans épaisseur et selon le titre du roman de Marc Blecher : Aventures dans l'irréalité immédiate.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2014
conforme aux attentes :tant au niveau produit que délais que prix. Juste un bémol: rien n'indiquait qu'on était en zone 2 Je n'ai trouvé l'info qu'au dernier moment(multi-zone) ça n'a pas été clair tout de suite Cordialement
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,98 €
19,90 €