undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles6
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Deux soeurs, presque 40 ans pour l'une, un peu plus de trente pour l'autre, et la fille de 12 ans de la première. Et trois visions de la féminité, entre fantasmes et répulsion. Seins et oeufs de Mieko Kawakami a connu un grand succès sur son sol, les femmes japonaises, toutes générations confondues, y ayant trouvé, sans aucun doute, un écho à leurs propres interrogations, dans un pays où l'image du corps est le plus souvent associée à la sensualité silencieuse. Or le livre de Mieko Kawakami, par son impudeur, sa précision dans la description des modifications du corps féminin, à l'adolescence comme à un âge plus avancé, tranche et surprend par son réalisme et sa crudité. Le roman alterne deux récits : celui de la soeur cadette, qui joue le rôle d'arbitre et de confidente, auquel répond les quelques extraits du journal intime de la pré-adolescente, qui, dans l'attente de ses premières "marées", trouve répugnant tout ce qui a trait aux fluides corporels et confie sur le papier son incompréhension de la décision de sa mère de se doter d'une "poitrine opulente". Au-delà de cette obsession au corps, Seins et oeufs évoque à la marge la solitude et l'anonymat des grandes villes ainsi que l'absence des hommes, ce que d'ailleurs aucune des femmes ne regrette. Le livre est déconcertant à plus d'un titre : par sa brièveté même (cent pages), son ironie contrôlée et, surtout, son style à plat, proche du langage parlé, dont la désinvolture apparente et la trivialité donnent au roman une réelle touche d'authenticité, qualifiable aussi bien de douce que de cruelle. Avec, en prime, deux scènes étonnantes (celle des bains et celle des oeufs), drôles et follement inquiétantes à la fois.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2012
La vision qui relie ces trois femmes entre elles, ajoute un sens particulier au roman car chacune révèle à tour de rôle, son idéal féminin... C'est étrange, particulier, obsédant aussi et, je n'ai pas forcément voulu tout retenir de ces confidences exagérées, dommage... Certains passages m'ont plutôt laissé perplexe ou du moins ne m'ont pas conquise entièrement... D'autres au contraire, m'ont atteint et m'ont dérouté ! Alors, pas évident, de vous expliquer mon ressenti de lectrice. D'ores et déjà, je ne voudrais surtout pas vous décourager avec cette lecture, elle est quand même à découvrir car l'auteure à sa renommée japonnaise.
Bien que l'écriture soit, à la fois fluide et légère, elle a aussi un côté aiguisée et crue qui m'a dérangé à certain moment et dont, je n'ai pas adhéré. Pourtant l'histoire aurait pu me convaincre un peu plus de par son féminisme mais les mots qui se sont alignés à la chaîne n'ont pas su résister aux réticences que très vite, j'ai ressenti. Ce côté "malaise/mal-être" omniprésent a, je suppose, alors érigé comme un mur d'incompréhensions...
Il est question pour l'une des protagoniste de se refaire faire la poitrine. Avouer que le thème n'est pas banal... Peu de roman aborde ce sujet-là. De ce fait, l'une des femmes a des vues "très cernées" sur ce qu'elle souhaite faire avec le haut de son corps et cela prend beaucoup de place dans ce court roman. Un peu trop d'ailleurs, à mon sens et son obsession a fini par me "saoûler". Ses idées ou bien ce qu'elle ressent alors peut évidemment se comprendre mais j'ai trouvé le tout beaucoup trop envahissant. Tout avait trop d'importance et prenait trop d'ampleur.
Parallèllement à ses exigences sur ladite opération qu'elle va subir et qu'elle confie à sa soeur sous toutes les coutures, une autre voix (celle de sa fille) déclenche une autre vision de la féminité, tout aussi dérangeante, à vrai dire. L'une et l'autre ne le savent pas mais sous nos yeux de lectrice, les deux discours sont intimement liés, ils se rejoignent à un moment donné parce que la mère assumant mal son corps transmet forcément à sa fille son mal-être, et ces répercutions physiques atteignent le moral de chacune. D'autant plus, que la fille est dans une phase cruciale : l'âge de l'adolescente qui se cherche à tout point de vue. La rebellion mère-fille gronde alors et, c'est la tante qui temporise ce climat de tension grâce à son écoute rassurante, plus ou moins silencieuse...
Une lecture qui vaut la peine d'être lue mais qui ne laissera pas grandes traces sur moi pour aujourd'hui, sauf celle d'en apprendre encore un peu plus les caractèritisques et les influences de la littérature étrangère. Je reste instaisfaite de cette lecture et, je la relirais sans doute un peu plus tard...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2012
Ce roman de Mieko Kawakami nous présente le point de vue de trois femmes sur leur identité sexuelle. Ce livre surprend par les sujets qu'il aborde, des premières "marées" aux problèmes délicats qui suivent des accidents survenus la nuit. Ce livre est féminin, non pas dans le sens premier du terme, mais dans la vision qu'il nous donne de la sensibilité féminine. Il nous parle des problèmes que les femmes ont toutes connu un jour, ou s'apprête à les connaître. Cette simplicité nous amène à tourner les pages avec passion, et nous offre une petite heure de bonheur. Ce n'est pas pour rien que Mieko Kawakami a été élue "Femme de l'année" en 2008 par le magazine Vogue Japan. Cette philosophe, musicienne, actrice et romancière a encore tout à nous offrir, alors ne la quittez pas d'un œil !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2013
Petit livre de 108 pages qui se lit en une journée, vraiment sympa. De bonnes référence au Japon, on s'y retrouve si on connaît le pays et on le découvre si on ne le connaît pas. Ecrit avec simplicité et réalisme. Vraiment facile à lire. Je recommande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2012
J'ai été agréablement surprise par ce roman, d'un style époustouflant, d'une fluidité inégalée. Deux femmes, une ado qui ne parle plus, le Japon. Mais pourquoi ce livre n'a-t-il pas plus retenti ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2012
trés bon vendeur rapide serieux et de confiance , livre en trés bon etat tout est OK , merci et à une prochaine fois.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,60 €
8,50 €