Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 9,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Septem verba a Christo

René Jacobs, Akademie für Alte Musik Berlin CD
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
Prix : EUR 17,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
 Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux ou aux produits vendus par des vendeurs tiers sur la plate-forme Marketplace. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 28 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 9,99.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Produits fréquemment achetés ensemble

Septem verba a Christo + Pour passer la mélancolie
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Pour passer la mélancolie EUR 17,99

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: Sophie Karthäuser, Christophe Dumaux, Julien Behr, Konstantin Wolff
  • Orchestre: Akadmie für Alte Musik Berlin
  • Chef d'orchestre: René Jacobs
  • Compositeur: Giovanni Battista Pergolesi
  • CD (26 mars 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Harmonia Mundi Classique
  • ASIN : B00A6U5B6M
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 23.506 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
TitreArtiste Durée Prix
Écouter  1. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum I: Pater, dimitte illis: non enim sciunt qui faciunt (Luke 23:34), Christus (bass) Recitativo Huc, o dilecti filiiKonstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 1:57EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum I: Pater, dimitte illis: non enim sciunt qui faciunt (Luke 23:34), Aria En doceo diligereKonstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 4:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum I: Pater, dimitte illis: non enim sciunt qui faciunt (Luke 23:34), Anima (alto) Aria Quod iubes, magne DomineChristophe Dumaux, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 4:02EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum II: Amen dico tibi: hodie mecum eris in Paradiso (Luke 25:43), Christus (tenor) Recitativo Venite, curriteJulien Behr, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs0:55EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum II: Amen dico tibi: hodie mecum eris in Paradiso (Luke 25:43), Aria Latronem hunc aspiciteJulien Behr, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 4:23EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum II: Amen dico tibi: hodie mecum eris in Paradiso (Luke 25:43), Anima (soprano) Aria Ah! peccatoris supplicisSophie Karthäuser, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 5:04EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum III: Mulier ecce filius tuus (John 19:26), Christus (bass) Recitativo Quo me, amor?Konstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 2:01EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum III: Mulier ecce filius tuus (John 19:26), Aria Dilecta GenitrixKonstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 3:35EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum III: Mulier ecce filius tuus (John 19:26), Anima (soprano) Recitativo Servator optimeSophie Karthäuser, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 1:18EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Aria Anima "Quod iubes, magne Domine"Sophie Karthäuser, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 6:05EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum IV: Deus meus, deus meus, ut quid dereliquisti me? (Mark 15:34), Christus (bass) Aria Huc oculosKonstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 5:57EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter12. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum IV: Deus meus, deus meus, ut quid dereliquisti me? (Mark 15:34), Anima (alto) Aria Afflicte, derelicteChristophe Dumaux, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 5:40EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter13. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum V: Sitio (John 19:28), Christus (bass) Aria O vos omnes, qui transitisKonstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 5:19EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter14. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum V: Sitio (John 19:28), Anima (tenor) Aria Non nectar, non vinum, non undasJulien Behr, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 4:13EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter15. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum VI: Consummatum est (John 19:29), Christus (bass) Aria Huc advolate mortalesKonstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 6:09EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter16. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum VI: Consummatum est (John 19:29), Anima (soprano) Aria Sic consummasti omniaSophie Karthäuser, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 5:35EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter17. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum VII: Pater, in manus tuas commendo spiritum meum (Luke 23:44-46), Christus (bass) Recitativo Quotquot coram cruce statisKonstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 1:36EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter18. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum VII: Pater, in manus tuas commendo spiritum meum (Luke 23:44-46), Aria In tuum, Pater, gremiumKonstantin Wolff, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 5:33EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter19. Septem verba a Christo in cruce moriente prolata: Verbum VII: Pater, in manus tuas commendo spiritum meum (Luke 23:44-46), Anima (tenor) Aria Quid ultra peto vivereJulien Behr, Akademie für Alte Musik Berlin and René Jacobs 6:25EUR 1,29  Acheter le titre 


Descriptions du produit

Critique

Il a longtemps plané un doute sur l'attribution de l'oratorio Septem Verba a Christo au compositeur Giovanni Pergolèse. De ce fait, l'oeuvre découverte par le musicologue et chef d'orchestre Hermann Scherchen, qu'il considérait comme un chef d'oeuvre de la période baroque, n'avait pas connu une postérité à la hauteur de ces louanges malgré sa partition authentifiée du XVIIIème siècle. Il fallut attendre le dernier rebondissement de l'affaire quand en 2009 le chercheur Reinhard Fehling mit au jour de nouveaux manuscrits accréditant la paternité musicale à Pergolèse.

Intrigué par cette affaire digne d'un thriller, le chef d'orchestre belge René Jacobs se mit en tête de porter l'oratorio sur scène, ce qui fut réalisé lors d'une première mondiale au festival de Beaune en juillet 2012. Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Il ne restait plus qu'à immortaliser l'événement par l'enregistrement en studio quelques semaines plus tard avec un orchestre bien rodé, l'Akademie für Alte Musik de Berlin, et une poignée de vocalistes très au fait de la partition, la soprano Sophie Karthäuser, l'alto Christophe Dumaux, le ténor Julien Behr et la basse Konstantin Wolff.

Composées dans la dernière année de vie de Pergolèse, ces Sept paroles du Christ en croix possèdent la même intensité dramatique que le fameux Stabat Mater achevé tout juste deux mois avant sa mort, en 1736, à seulement vingt-six ans. Éminemment mystique, non dénuée d'un certain style typiquement baroque qui a fait la gloire (posthume) du créateur de l'opéra-bouffe La Servante maîtresse, avec force trompes et voix solistes, l'oeuvre retranscrit avec non moins de gravité les Évangiles des apôtres, telle une Passion avant l'heure. En particulier dans l'émouvant « Anima », parole allégorique de l'âme à la tonalité originale ou le solo de cor, relayé par la mélancolie des cordes. Quelques décennies avant l'oeuvre similaire de Josef Haydn, Pergolèse réussissait à traduire en musique la souffrance du Christ et l'émotion de ses apôtres. Ce document conduit par un Rene Jacobs maître des éléments a valeur d'événement.

Loïc Picaud - Copyright 2014 Music Story

Description du produit

Désormais attribuées à Pergolesi grâce aux recherches les plus récentes, les Sept Paroles du Christ ont été considérées dès leur découverte par Hermann Scherchen comme "un chef-d'oeuvre parmi les plus ardents, plein de grâce, d'émotions profondes et d'une beauté absolue".Cette pièce majeure du baroque napolitain (1736) a été donnée pour la première fois en concert au Festival de Beaune en juillet 2012, quelques jours avant son enregistrement.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
34 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
Par GERARD Dominique TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Bonjour ou bonsoir, c'est selon.
De prime abord, je ne referai pas le débat sur l'authenticité de l'attribution de cette nouvelle oeuvre, en première mondiale, à Pergolèse.
En effet, vous trouvez tous les renseignements indispensables dans la presse, sur internet et dans le très beau livret qui accompagne ce CD qui m'a été offert par un mien ami avant que je l'achète (Le cd !)...Et cet ami a eu une excellente idée!
Première mondiale, concernant l'interprétation, ce n'est pas tout à fait la vérité, puisque René Jacobs et son équipe ont donné la primeur de cet Oratorio atypique au festival de Beaune en Juillet 2012...la découverte des premières partitions manuscrites datant de 1930 (Hermann Sherchen).
Il faut reconnaître que cette "première" a soulevé beaucoup d'enthousiasme et, à ma connaissance, pas de contestations concernant l'attribution de l'oeuvre par les musicologues de tous poils et de toutes obédiences.
On trouvait encore, il y a quelques jours, une belle captation vidéo et audio de l'évènement sur You Tube...Le récitatif et l'aria de la première cantate (verbum) sont saisissants....et le reste suit.
Venons en donc à cette nouvelle oeuvre du Baroque tardif.
Elle se compose de 7 "verbum", en fait des cantates, divisées elles mêmes au total en 5 "récitatif" et 14 "aria" inégalement répartis.
A l'écoute, il apparait évident qu'existe une proximité, voire une "extimité", entre la 1er et la dernière cantate. Elles "architecturent" ainsi l'ensemble en forme d'un arc de cercle ouvert...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique! 7 mai 2013
Format:CD|Achat vérifié
Cet album est magnifique!
Un pur moment d'extase et de bonheur.
Tout y est en harmonie, les voix, les instruments.
Je suis enchantée par cet album.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Revue de presse 2 décembre 2013
Format:CD
La paternité de l’oratorio « Septem verba a Christo in cruce moriente prolata » (Les Sept Paroles du Christ expirant sur la croix) paraît toujours douteuse. On voudrait croire, on aimerait croire qu’il s’agit d’une composition de Giovanni Battista Pergolesi possiblement composée entre 1730 et 1736. Rappelons-nous que ce dernier est décédé à l’âge de 26 ans et que pendant longtemps on lui a attribué jusqu’à 150 compositions !
Nous ne disposons toujours pas de preuve formelle. René Jacobs, dans son excellent texte de présentation écrit : « Je suis … disposé à croire, en vertu notamment des arguments stylistiques (avancés par Reinhard Fehling, l’éditeur des Septem Verba) que cet oratorio a été correctement attribué à Pergolèse ». Restons en là pour l’instant.
On se trouve en présence d’un enregistrement qui aurait dû susciter énormément plus d’enthousiasme de la part de la critique internationale (premier enregistrement, première publication d’une œuvre composée au 18ème siècle, et en plus, par un certain Signor Pergolesi…). Les réactions sont généralement positives mais nullement élégiaques. Et pourtant on ne trouve aucune faille majeure à l’enregistrement que réalisent René Jacobs, l’Akademie für Alte Musik Berlin, une brochette d’excellents solistes et Harmonia Mundi.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?