undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
EUR 21,25
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Serena a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Serena Poche – 5 janvier 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié, Grands caractères
"Veuillez réessayer"
Broché, Grands caractères
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 21,25
EUR 20,18 EUR 4,58

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Serena + Une terre d'ombre + Le monde à l'endroit
Prix pour les trois: EUR 48,45

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Situé dans les Smoky Mountains de Caroline du Nord, Serena allie, selon l’auteur, « drame élisabéthain, problèmes environnementaux et richesse de la langue ». L’héroïne, sorte de Lady Macbeth des années 1930, est l’épouse de George Pemberton, riche et puissant exploitant forestier. Ces deux-là sont des prédateurs, prêts à tout pour faire fructifier leur entreprise dont l’objectif est de couper tous les arbres à portée de leur main. Une ambition que vient menacer le projet d’aménagement d’un parc national, pour lequel l’État convoite leurs terres. Pemberton met sa fortune à contribution pour soudoyer tous les banquiers et politiciens qu’il faut, et Serena n’hésite pas à manier fusil et couteau pour éliminer les obstacles humains. 
Belle, ambitieuse et intrépide, Serena fascine son mari et ses employés, pour lesquels elle n’éprouve aucune compassion. Et pourtant chaque jour apporte son lot de blessés, voire de morts, tant le métier de bûcheron est dangereux en soi et la nature alentour hostile, quoique magnifique. Le roman prend des allures de thriller lorsqu’elle poursuit de sa haine implacable le fils naturel que Pemberton a engendré avant son mariage et qu’il semble vouloir protéger. Sa fureur vengeresse ira très loin…

Traduit de l’américain par Béatrice Vierne

Biographie de l'auteur

Né en Caroline du Sud en 1953, Ron Rash a fait ses études à Clemson (doctorat de littérature anglaise). Il a écrit à ce jour trois recueils de poèmes, quatre recueils de nouvelles, et trois autres romans ― tous lauréats de prix littéraires (Sherwood Anderson Prize, O. Henry Prize, James Still Award). Il est actuellement titulaire de la chaire John Parris d’Appalachian Studies à la Western Carolina University.



Détails sur le produit

  • Poche: 380 pages
  • Editeur : Le Masque (5 janvier 2011)
  • Collection : Grands Formats
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2702434029
  • ISBN-13: 978-2702434024
  • Dimensions du produit: 22,5 x 3 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 186.997 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par cathulu TOP 500 COMMENTATEURS le 9 janvier 2011
Format: Poche
Quand Serena rencontre Georges Pemberton, riche exploitant forestier, elle est persuadée d'avoir enfin rencontré quelqu'un à la mesure de son ambition et de sa personnalité, forte, implacable. Les deux époux entendent bien dévaster à leur profit la forêt que tentent de préserver quelques écolos avant l'heure (nous sommes dans les années 30 aux Etats-Unis), en créant un parc national.
Que Pemberton fasse mine de préserver la vie du bâtard qu'il a conçu avant son mariage va bientôt changer la donne car on ne se met pas impunément en travers du chemin de Serena.
A la lecture de la scène initiale du roman de Ron Trash, le lecteur , à peine remis du choc, a un doute, se croyant au temps du Western tant la violence semble banalisée et quasi impunie. Mais ce sont bien les années de la crise de 29, qui entraînent des hordes de chômeurs dépenaillés à se présenter en rangs serrés pour remplacer les bûcherons dont l'espérance de vie est très réduite, étant donné leurs conditions de travail, qui sont ici décrites avec souffle et puissance.
La destruction de la forêt - et de toutes les formes de vie qu'elle hébergeait- ainsi que le comportement de prédateurs des époux Pemberton, qui usent indifféremment de la violence ou de la corruption, sont commentés par une équipe de bûcherons qui assume le rôle de choeur dans cette tragédie moderne.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par KALIBAN TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 octobre 2011
Format: Poche
En 1930, en Caroline du Nord, Serena et son époux le riche George Pemberton ravagent des forêts entières pour vendre le bois et s'opposent à ceux qui veulent la création d'un parc naturel. La belle et altière, Serena, déesse du libéralisme sauvage, chevauche son cheval blanc accompagnée de son aigle, chasseur de serpents, et envoie son homme de main (un manchot !!)éliminer tous ceux qui la gênent notamment Jacob, le fils naturel de son mari.
SERENA a tous les ingredients d'un grand drame hollywoodien : des paysages magnifiques, des puissants riches, cruels et cyniques, une pauvre mère et son enfant en danger, des sentiments forts et de la violence omniprésente. Malgré cela, l'émotion ne m'a pas emporté. Peut-être, Ron RASH prend-il trop de distance avec son sujet ? Nombre d'événements tragiques sont racontés après-coup éliminant beaucoup de suspens. Peut-être certains personnages sont-ils trop caricaturaux ?
Le travail des bucherons, difficile et dangereux, est bien décrit. Mais
la lutte pour la création d'un parc naturel et les conséquences désastreuses pour l'écologie de cette outrancière exploitation forestière auraient peut-être méritées plus d'explications et de développements.
SERENA est un roman riche et l'écriture de Ron RASH y est majestueuse, à la fois ample, précise et imagée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par petite binh le 25 janvier 2011
Format: Poche
Aux abords du XXème, un couple d'exploitants forestiers américain, amoureux et sans état d'âme, bâtit son empire, se confronte à la nature, aux hommes qu'il emploie (et exploite), ainsi qu'à la société politique et sociale moderne en développement..

C'est un roman original, âpre, passionnant.
On y apprend des tas de choses : sur la société américaine de l'époque, sur l'exploitation forestière primaire et brute (on est loin de l'écologie et des principes d'écosystèmes!!!) et les droits sociaux du travail...
C'est également une histoire humaine, celle d'un couple qui s'aime et qui est prêt à tout pour réussir, celle de quelques personnages haut en couleurs qui les entourent (le shérif, la fille de cuisine, le contremaître dévoué....).
Mais c'est aussi et surtout le portrait de Serena, une femme hors du commun, égoïste, forte, intelligente, cruelle et moderne pour son époque.

L'écriture est tout simplement magnifique, avec des passages d'un lyrisme et d'une force rare : la vie misérable, les affres puis la fuite de la fille de cuisine et de son fils, le dressage d'un aigle, l'évocation du rapport des hommes à la nature, sont autant de moments où l'on reste littéralement cramponné au livre.

Sans temps mort, le récit nous emmène vers une fin au suspense haletant, et nous laisse abasourdi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 février 2013
Format: Poche
Ron Rash, né en Caroline du Sud en 1953, titulaire d’une chaire à l’Université, écrit des poèmes, des nouvelles et des romans. Son premier roman paru en France en 2009, Un pied au paradis, a fait forte impression et Serena en 2011, l’impose comme l’un des grands écrivains américains contemporains.
Le roman est paru aux Editions du Masque, classé chez les libraires au rayon Polars, mais bien que je n’aie aucun mépris pour ce genre littéraire, il est largement au-dessus de ce genre. Pour la forme, on pourrait le comparer à un cocktail 2/3 de Nature Writing et 1/3 de Polar, mais même ainsi, on sous-estimerait le bouquin.
L’action se déroule dans les années 30, dans les montagnes de Caroline du Nord. George Pemberton, un riche exploitant forestier vient d’épouser Serena, une jeune et belle femme de son âge, sur un coup de foudre puissant après leur rencontre à Boston. A peine marié, le couple s’installe dans leur demeure aux abords du chantier de coupe de bois. La vie est rude et très dure pour les bûcherons qui y travaillent. La mort frappe régulièrement, les accidents du travail plus fréquents encore.
Très vite Serena s’impose comme une femme énergique, connaissant parfaitement le métier que lui avait enseigné son père, lui-même exploitant, décédé depuis. En quelques actions et décisions fortes, elle impose son autorité et sa poigne sur tous ces hommes qui pourtant en ont vu d’autres. Même, les associés plus âgés de son mari, Buchanan et Wilkie, n’osent piper mot devant elle.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?