undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Quantité :1
EUR 13,00 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par musicplus75
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Ultim-Fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Professionnel ! Nos articles sont complets et notés en très bon état car c'est leur état minimum. Envoi rapide sous emballage soigné. Commandez plusieurs articles, nous vous remboursons les frais d'expédition trop payés !!!
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Sexa
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Sexa Import


Prix : EUR 13,00
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Import, 15 juin 2009
"Veuillez réessayer"
EUR 13,00
EUR 8,00 EUR 4,20
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par musicplus75.
6 neufs à partir de EUR 8,00 7 d'occasion à partir de EUR 4,20

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Michel Delpech

Visitez la Page Artiste Michel Delpech
pour toute la musique, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Sexa + L'AIR de RIEN
Prix pour les deux : EUR 20,90

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (15 juin 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Az
  • ASIN : B0024Y5Z3W
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.279 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Je passe a la télé
2. Lettre a tout ceux-là
3. L'age d'or
4. Johnny a vegas
5. Des compagnons
6. Les belles et l'automne
7. La nuit douce d'alice
8. Je ne t'aurais pas vue
9. Le pour et le contre
10. J'ai revu la cigarette
11. Comme on s'traite
12. Mon ange
13. Cette petite femme pour moi

Descriptions du produit

Description du produit

"SEXA" Sexy, sex appeal, saxo ou sixties... jeux de mots et d'allitérations. "La soixantaine, pour moi, c'est l'été indien". La preuve, ce nouvel album, sans doute l'un des plus personnels et émouvants de l'artiste, serein et apaisé, qui parle d'amour et de fraternité, de paix et de pardon. Après le succès de l'album "&" vendu à plus de 250.000 exemplaires, une tournée d'une centaine de dates, Michel Delpech s'est entouré de la même équipe pour réaliser ce nouvel opus : Jean Philippe Verdin aux manettes, Delpech à l'écriture des textes, nous pouvons également compter sur différents intervenants comme, entre autres, Dominique A, Ben Ricour, Pierre Grillet pour les compositions. Autobiographique ? Il y a toujours eu dans les chansons de Michel Delpech, une part de lui même. En l'occurrence, certains titres de ce nouvel album semblent directement parler à la première personne du singulier intime. Mais crooner du tendre, Michel est aussi, on le sait, un fin chroniqueur chantant de la société française. Cuivres, cordes, cors, flûtes ou harpes s'entremêlent donc sur des arrangements de Jean-Philippe Verdun, avec la complicité de musiciens comme Laurent Vernerey (basse), Eric Sauviat (guitare) ou Philippe Entressangle (batterie), sans oublier la participation du pianiste de Coco Rosie, du bassiste de The The ou du guitariste des Wampas. "PUISQUE T'ES LÀ L'AUTOMNE, TU ME CONVIENS..." DELPECH, TOUTES SAISONS CONFONDUES, N'A PAS FINI DE NOUS SÉDUIRE.

Critique

Même dans le flot des intenses réhabilitations dont ont bénéficié les chanteurs des soirées Maritie et Gilbert Carpentier, le petit air navré généralement arboré par Delpech nous a empêchés de le ranger dans le honteux placard des animateurs pour fêtes de la bière. Et c’est finalement sur le tard qu’on a convenu que le bonhomme avait du goût (« Le Chasseur », hymne en Picardie et dans le Sud-Ouest, « Quand j’étais chanteur » hymne chez les professionnels de la profession, ou « Que Marianne était jolie », hymne chez les républicains), et de la voix. Une voix à chanter le bottin (ce qui n’est pas le cas ici, loin s’en faut), souple comme une caresse tendre, qui vient de loin, une voix de crooner de soixante et quelques piges, aujourd’hui beau et classe sur des photos en noir et blanc, et dans des chansons idem, car nimbées de nostalgie.

En outre, le bonhomme s’entoure toujours dans la distinction (la batterie de Philippe Entressangle, ou d’autres pupitres chipés chez Les Wampas, CocoRosie ou The The, et Franck Langolff ou Pierre Papadiamandis à la composition). Cela dit, mordons un peu : lorsque Delpech se dépêche de sonner jeune et dynamique, ou simplement à jour de ses harmonies (l’insupportable guitare de « Lettre à tous ceux-là »), on se perd dans ce qu’il dit, et comment il le dit. Et on n’appréciera que modérément l’intitulé du programme (jeu de mots laids sur sex appeal, sexagénaire…). Mais (presque) tout le reste mérite chapeau bas : le single « Je passe à la télé », et sa digne modestie au féminin, l’intro de « L’âge d’or » en réminiscence de « Wight is Wight », et la douce révolution de « Des compagnons ».

Á la première personne et en (très) gros plan, Delpech sautille malicieusement sur les amours volatiles, et l’éternité de la tendresse (« Cette petite femme pour moi »), s’enroue à l’évocation des enfants qui ont la mauvaise idée de grandir, et la solitude des vieux qui va avec (« La nuit douce d’Alice »), ou s’affranchit du politiquement incorrect (« J’ai revu la cigarette »). Tout le reste est bien, affirmions-nous, ce qui n’empêche pas le palmarès intime : « Johnny à Vegas » reste exactement ce que le titre laisse supposer, une chanson de fan en journalisme du peu (« je laissais une affaire qui roulait/ma nana m’attendait à Dax ») qui dit beaucoup sur ceux qu’on ne peut s’interdire d’aimer. Quant à « Les Belles et l’automne » (où l’on nous fait croire à l’acceptation d’une saison sépia de raison), elle permet de boucler le cercle d’une nostalgie entamé dans « Chez Laurette ».

Treize gouttelettes de bonheur fugace, treize fois la chaleur dans la paume d’une poignée de main humaniste, treize mélodies en passementerie de dentelle, à peine ourlée par les ans. Ce qui en fait l’un des albums importants de l’année.



Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS le 28 décembre 2010
Format: CD
"Fan" de MD (depuis le 45 T avec "pour un coin de Pologne", "si tu pars", "les amis pour un jour" et " qu'est ce qui m'arrive" -oui il y avait 4 chansons sur un 45 T), j'apprécie la sensibilité et l'intelligence de ce bonhomme qui s'est remis aussi fortement en question, en frôlant le bord du gouffre.

J'ai suivi sa remontée de pente avec l'album "Cadeau de Noël", disque très moyen pour cause notamment, de musique léthargique et (déjà) de construction de textes bâclée, à l'exception de la chanson-titre (..."juste l'âge des artères de sa ville...") et la nouvelle apothéose : l'album "Comme vous" où peu de chansons étaient à éviter.

Ça y est, MD était revenu, ce que semblait confirmer le concert tonique au Bataclan. Même la perte définitive de sa voix "solaire" remplacée par un vibrato forcé, ne m'avait pas arrêté. Même le fait de le voir aussi sinistre (il y a peut être une position intermédiaire entre le "sourire, ...atout majeur" et la mine triste en permanence).
Même sa gestuelle empesée sur scène. Même...

Mais là, c'est trop.

Quelle déception avec Sexa : à part "je passe à la télé" et encore ! Comment peut on écrire des non-rimes telles que :
"Un cas exemplaire de solitude, voilà ce que je suis,
C'est pour ça qu'ils m'ont prise,
en plus je me situe "vieilleeee"...

Absence de rimes, rupture de ton, d'équilibre par manque de pieds...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 juin 2009
Format: CD
Malheureusement, je suis au regret d'avoir à contredire la commentatrice précédente mais, il n'y a pas besoin d'aimer l'electro pour être déçu par le dernier album de Michel Delpech. Il suffit simplement d'aimer...Michel Delpech.

Convaincu par son précédent album, j'avoue qu'à quelques exceptions près j'ai trouvé Michel bien peu en forme sur ce Sexa au titre bizarre. Certes on retrouve le Michel sociologue des divorcés ou du Loir-et-cher sur un titre comme Comme on s'traite (« (...) Comme on s'traite/ Hou lala comme on s'traite/A coups d'klaxons, de formules incorrectes/On s'acharne
à blesser nos p'tits coeurs/On s'traite même dans les salons/Toi touche-moi pas, tu me salis/Eh ben alors, casse-toi pauvre con/Tout ça n'est pas joli joli (...) »), joli clin d'oeil à qui vous savez, mais malheureusement les titres ne sont pas tous de cette qualité (cf: Johnny à Vegas).

"Je passe à la télé", autre réussite de l'album est un morceau qui ne relate pas son expérience mais celle d'une jeune inconnue prête à tout pour connaître son heure de gloire dans une quelconque émission de télé-réalité. L'accompagnement musical colle parfaitement à la chanson et on regrette que la même qualité n'ait pas été apportée à tous les morceaux (on pense notamment à: Le pour et le contre).

Bien entendu, quand vient le moment de comparer Michel au reste de la livraison musicale française de ces derniers temps, il reste très largement l'un des meilleurs mais, qui aime bien chatiant bien, je ne mettrai que 3 étoiles à cet album, non sans attendre avec impatience le suivant.

CREW.KOOS
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cellier Nathalie le 2 août 2009
Format: CD
cela fait vraiment plaisir de retrouver michel delpech ,pour moi c'est un retour aux sources,les melodies ,sa voix,une partie de mon adolescence...la sagesse en plus,un vrai régal ,continue michel ,tu nous manquais, nathalie N.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par charlotte7 le 19 juin 2009
Format: CD
Du grand, du très grand Delpech !
Une voix de crooner,
des textes subtils et magnifiques
et de très belles mélodies!
Bravo Michel!
Quant aux arrangements!!!
13 petites perles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre-Antoine Richardson le 20 juin 2009
Format: CD
dans la remarquable biographie "Michel Delpech, mise à nu",Editions du Rocher, l'auteur disait que le chanteur avait encore de belles choses à chanter. Avec cet album, ça se confirme, surtout avec la chanson de Dominique A, "du pour et du contre". A écouter sous un tilleul, quelque part en France, ou ailleurs...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?