undrgrnd Cliquez ici Baby nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Litte Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Shadowmaker
 
Agrandissez cette image
 

Shadowmaker

20 avril 2012 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 19,59 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:36
30
2
4:25
30
3
4:52
30
4
5:19
30
5
4:40
30
6
5:03
30
7
4:38
30
8
4:23
30
9
4:51
30
10
7:25
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Voilà bien un album inattendu. Après sept ans de silence radio et un DVD live en guise d'adieu paru l'année dernière, "The Final Jolly Roger", on n'était loin de se douter que quelques mois plus tard, un nouvel album du groupe allait voir le jour.
"Shadowmaker" est le quatorzième album studio de Running Wild, un des groupes importants de la grande école du Heavy Speed allemand (qui a vu naître également Helloween, Rage, Grave Digger et Blind Guardian). Autant dire qu'il s'agit d'un petit évènement, en tout cas pour ceux qui s'intéressent à ce groupe et plus généralement au Heavy Metal.

Alors, Running Wild, après un petit paquet d'albums dans un style bien balisé (certains diront qu'ils font toujours la même chose), même après une pause de sept ans, peut-il encore surprendre l'auditeur ?
Eh bien pas la peine de faire traîner le suspens, non, Running Wild ne s'est pas mis au Neo ou à l'indus. Mais est-ce ce que vous attendiez de toute façon ? Running Wild, c'est un peu comme AC/DC ou Motörhead, la surprise n'est pas de mise. Et pourtant, je vais utiliser le mot "surprise" (ou "surprenant") deux fois dans cette chronique. Surprenant, non ? (celui là ne compte pas...)
Car, oui, dès les premières mesures de "Piece of the Action", première surprise : un chant chuchoté. Voilà un type de voix jamais entendu chez Running Wild. Mais ça ne dure que la première partie du couplet (et un peu plus loin). Après, on retrouve la voix Rock n'Rolfienne habituelle. Le tempo, lui, est bien dans l'esprit des derniers albums du groupe, le riff qui guide le morceau est simple mais hyper efficace.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Beaucoup de critiques négatives pour cet album sur le net. Moi, j'aime bien cet album. la production est claire, puissante. Rolf chante bien. Au niveau des compos, pas de révolution. C'est du running wild. Musicalement, c'est basique. Certes, on est loin de Death or Glory ou Black Hand Inn niveau qualité. Sympa quand même. En fait, je crois que je suis nostalgique...
Remarque sur ce commentaire 4 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Le 30 juillet 2009 durant le Wacken, les Allemands de RUNNING WILD emmenés par l'inébranlable Rock n'Rolf Kasparek aux cheveux teintés "prune", nous délivraient en guise d'adieu et après 30 années de bons et loyaux services un concert de bonne facture ma foi, et qui donnera d'ailleurs lieu à un DVD intitulé "The Final Jolly Roger" (2011). Putain, ça fait quand même drôle de voir un groupe avec qui vous avez grandi au son des "Under Jolly Roger", "Raging Fire", "Calico Jack", "Riding The Storm", "Blazon Stone", "Soulless" ou encore "Black Hand Inn" tirer sa révérence. Mine de rien ça vous fout un coup. RUNNING WILD c'est un peu ma jeunesse il faut dire.

En même temps, cette fin de carrière... bah on se dit que c'est pas plus mal vu que le groupe n'avait rien sorti de bien valable depuis...depuis "Masquerade" peut-être ? "Brotherhood" ? Mouais et encore. Par ailleurs les teutons n'avaient rien sorti depuis "Rogues En Vogue" (album en demi-teinte) en 2005. Force était de constater que le navire RUNNING WILD avait donc quelque peu déserté les eaux et finalement, terminer sa carrière sur un DVD mémorable de la trempe de "The Final Jolly Roger", c'était peut-être ce qui pouvait arriver de mieux au père Rock n'Rolf Kasparek. Merci vieux moussaillon et bon vent !

Sauf que voilà ! Rock n'Rolf n'avait pas encore dit son dernier mot et c'est avec une grande surprise que j'ai appris qu'un nouvel album de RUNNING WILD allait débarquer dans les bacs. Un brin content forcément (nostalgie quand tu nous tiens !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 0 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique