Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Shaft
 
Agrandissez cette image
 

Shaft

2 mai 2007 | Format : MP3

EUR 7,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 12,74 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:36
30
2
1:49
30
3
2:21
30
4
3:14
30
5
1:06
30
6
5:59
30
7
3:46
30
8
4:27
30
9
3:20
30
10
3:46
30
11
6:08
30
12
4:01
30
13
3:02
30
14
19:30
30
15
1:56
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 1978
  • Date de sortie: 2 mai 2007
  • Label: Universal Music Division Decca Records France
  • Copyright: (C) 1978 Stax Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:09:01
  • Genres:
  • ASIN: B00257Q2MG
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.734 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tomate le 18 mai 2009
Format: CD
Sans doute l'une des meilleures B.O.F. du cinéma. Cette bande son a une existence à elle-seule et elle a pris une dimension intemporelle. Elle a dépassé le film, très marqué années 70, qui est loin d'être un chef d'oeuvre. Isaac Hayes est un grand musicien (voir dans le DVD le bonus sur l'enregistrement de la musique).
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornado COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 3 avril 2012
Format: CD
Réalisé en 1971 par un Isaac Hayes tout puissant, car auréolé de disques au succès planétaire à base de reprises de Burt Baccharach (entre autres) sur-transcendées (Hot Buttered Soul et son "Walk On By" d'anthologie, ...To Be Continued et son "Look Of Love" lancinant), "Shaft" est la première oeuvre musicale réellement estampillée "Blaxploitation". Elle a bien été précédée d'un Sweet Sweetback'S Baadasssss Song (film et BO de Melvin Van Peebles, le papa de l'acteur musclé...), mais le succès ayant été plus confidentiel, ce sera réellement "Shaft" qui lancera la mode en question.
Au départ, il y a bien évidemment le film : Shaft Les Nuits De Harlem, qui traîne une réputation totalement injustifiée de film ringard, alors qu'il s'agit d'un solide polar social estampillé 70's, dominé par le charisme de l'acteur Richard Roundtree, et bien meilleur que la plus-part de ses avatars. Mais c'est bel et bien l'album d'Isaac Hayes qui demeure aujourd'hui le fer de lance du mouvement "Blaxploitation", car le succès du disque fut tel, qu'il porta à lui seul la mode des films black durant la première moitié de la décennie aux pantalons "pattes d'eph".
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rochet Corinne le 9 mai 2009
Format: CD
Un classique qui nous plonge dans les tréfonds de la Blaxploitation, avec en prime la voix si spécifique de feu Isaac Hayes.
A écouter avec une brosse Afro dans les cheveux et en regardant Pam Grier cacher son arme dans sa tignasse.
Magnifique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Emeric le 29 décembre 2011
Format: CD Achat vérifié
et oui 20 mots pour dire magistral énorme gigantesque et tout est dit ... une BO énorme on en oublie le film ce qui est souvent rare dans ce domaine là ... une claque
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 1 février 2013
Format: CD
Artiste majeur de la soul music, figure influente des années 60/70, Isaac Hayes est indissociable de Shaft et Shaft ne peut pas être évoqué sans faire référence à Isaac Hayes. Fil conducteur musical du film Les Nuits Rouges de Harlem (le titre original est Shaft), sorti sur les écrans en 1971, il relate les pérégrinations du détective black John Shaft dans ce quartier alors coupe-gorge new-yorkais dans lequel le blanc n'était pas le bienvenu. Peu de films sont définis par leur bande-son ; celle-ci est mémorable pourtant. Plus de quarante ans après les faits, l'intro reste la chanson titre à succès, devenue culte depuis. Déchirée par une wah-wah hypnotique, rythmée par des cymbales et par une ligne de basse qui met à mal les enceintes, éléments autour desquels vient se lover une immense tapisserie symphonique et se greffer la voix de baryton d'Isaac Hayes qui répond aux chaeurs emmenés par Thelma Hopkins, cette mise en bouche est une gâterie indestructible dont le charme opère encore intégralement aujourd'hui. Classée numéro 1 aux States, double Grammy Awards, il est cependant dommage que cette chanson mythique occulte le reste d'un bel album partagé entre funky et jazzy. L'orgue Hammond y occupe une large place au même titre que les cuivres. Seuls trois morceaux échappent au statut d'instrumental : l'introduction, Soulsville et Do Your Thing. Raison de plus pour reconnaître la justesse de voix de Hayes.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique