undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:9,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Les grandes pièces de Shakespeare ont connu en quatre siècles d'existence bien des avatars. Certains furent heureux, d'autres moins, mais tous nourrissaient la même ambition: sortir de leur gangue élizabéthaine ces diamants bruts pour en faire apprécier l'éclat à de nouvelles générations. Je dois avouer que personnellement Shakespeare ne m'a jamais semblé daté ou poussiéreux. Cela fait longtemps que je le fréquente et j'apprécie sans réserves à la fois la langue et la dramaturgie de ses oeuvres. Loin d'être ennuyeux, il sait nouer comme personne des intrigues passionnantes et jeter ses personnages dans des situations inextricables. Que tout cela se passe au temps de Cléopâtre ou d'Henry VIII et qu'on y parle en vers n'a finalement qu'une importance anecdotique. La vraie modernité de Shakespeare est dans son aptitude à saisir et montrer le fond de l'âme humaine dans toute sa beauté aussi bien que dans toute sa noirceur. Hors des planches, c'est sur le grand écran que le Barde, à mon avis, a été le mieux adapté. Je garde des souvenirs éblouis du "Hamlet" de Laurence Olivier, du "Jules César" de Mankiewicz ou du "Macbeth" de Polanski. J'étais assez perplexe, en revanche, à l'idée de le voir transposé dans l'univers du manga, mais finalement le résultat est plutôt honorable. Je ne dirai pas qu'il m'a emballée, et encore moins qu'il remplace la lecture des textes originaux, mais du moins offre-t-il aux ados que les classiques intimident une porte dérobée par laquelle y accéder malgré tout. C'est un peu du "Shakespeare light", mais cela vaut mieux, je suppose, que pas de Shakespeare du tout.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus