• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Shantaram a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedier des Etats-Unis. Distribution privu en 2-3 semaines. Nous proposons la communication par e-mail en francais. Le dos et les coins peuvent montrer des signes d'usure. Les pages peuvent inclure des notes et quelques signes de feutre. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Amazon rachète votre
article EUR 4,73 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Shantaram Broché – 2 avril 2008


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 13,50
EUR 13,50 EUR 8,08
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,07

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Shantaram + Le Dieu des Petits Riens + L'Equilibre du monde
Prix pour les trois: EUR 30,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Il m'a fallu du temps et presque le tour du monde pour apprendre ce que je sais de l'amour et du destin, et des choix que nous faisons, mais le coeur de tout cela m'a été révélé en un instant, alors que j'étais enchaîné à un mur et torturé. Je me suis rendu compte, d'une certaine façon, à travers les hurlements de mon esprit, qu'en dépit de ma vulnérabilité, de mes blessures et de mes chaînes, j'étais libre : libre de haïr les hommes qui me torturaient, ou de leur pardonner. Ça n'a pas l'air d'être grand-chose, je sais. Mais quand la chaîne se tend et entaille la chair, quand c'est tout ce que vous avez, cette liberté est un univers entier de possibles. Et le choix que vous faites entre la haine et le pardon peut devenir l'histoire de votre vie.
Dans mon cas, c'est une longue histoire, peuplée d'une foule de gens. J'étais un révolutionnaire qui avait renoncé à son idéal pour l'héroïne, un philosophe qui avait dissous son intégrité dans le crime, un poète qui avait perdu son âme dans le quartier de haute sécurité d'une prison. Quand je me suis évadé de cette prison, en passant par-dessus le mur entre deux miradors équipés de mitrailleuses, je suis devenu l'homme le plus traqué de mon pays. La chance m'a accompagné et fait circuler à travers le monde jusqu'en Inde, où j'ai rejoint la mafia de Bombay. J'y ai été trafiquant d'armes et de drogues, et faussaire. J'ai été enchaîné sur trois continents, battu, poignardé, affamé. J'ai fait la guerre. J'ai chargé contre le feu ennemi. Et j'ai survécu alors que des hommes mouraient autour de moi. Des hommes meilleurs que moi, pour la plupart ; des hommes meilleurs dont les vies avaient été broyées par les erreurs accumulées, sacrifiées à cause de la haine, de l'amour ou de l'indifférence de quelqu'un d'autre. Et je les ai enterrés, tous ces hommes, et je les ai pleures en mêlant leurs histoires et leurs vies à la mienne.
Mais mon histoire ne commence pas avec eux ou avec la mafia : elle remonte à ce premier jour à Bombay. Le destin m'a fait entrer dans le jeu à cet endroit-là. La chance m'a donné des cartes qui m'ont conduit à Karla Saaranen. Et j'ai commencé à les jouer dès l'instant où j'ai aperçu ses yeux verts. Cette histoire commence donc comme toutes les autres, avec une femme, une ville et un peu de chance. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Gregory David Roberts, l'ex-truand australien, sauvé par ses amis du bidonville, raconte sa descente aux enfers et rend hommage à Bombay. Il y a dans les histoires vraies cette petite étincelle qui luit avec un éclat, à nul autre pareil. Le casier judiciaire de Gregory David Roberts ne doit pas éclipser le style de Shantaram, roman inspiré de ses dix ans de cavale dans les bas-fonds de Bombay...
Car Bombay n'a pas seulement abrité la fuite de l'écrivain, en le laissant disparaître dans les méandres du crime, de la misère et des rues sans soleil des quartiers les plus dangereux. Les rencontres lui ont offert le refuge le plus sûr au long de cette longue quête de rédemption. «L'Inde c'est le coeur. C'est le coeur qui nous maintient ensemble», dit l'un des personnages du livre...
Depuis, le rebelle a trouvé la paix. Il confie : «Désormais, je ne fuis plus.» (Agnès Séverin - Le Figaro du 8 mars 2007 )

C'est plus qu'un livre : une immense ambition soutenue par un talent considérable. Au catalogue des thèmes explorés, la tradition figure avec la trahison, à côté de l'abnégation et du sacrifice. La culpabilité côtoie la violence, celle qu'on inflige et celle aussi qu'on subit. Le sentiment amoureux rencontre la foi religieuse, enfin l'amour du prochain nous guide vers la métaphysique et vers Dieu, ultime et parfaite complexité. On trouve décidément de tout dans ce vaste roman. On pourra même - et c'est manifestement le dessein de l'auteur - s'y trouver soi-même. Tout ceci contenu dans une narration concrète, rythmée, linéaire, sans dissertations ni retours en arrière : il se passe toujours quelque chose et ce quelque chose a presque toujours une résonance profonde qui touche l'être et la gamme de ses sensations, du comique au divin, en passant par le sépulcral...
C'est le passé qui défigure le présent et qui démolit l'avenir. Et c'est l'amour et le sacrifice, au présent, qui permettent à l'homme de s'apaiser. (Jean Soublin - Le Monde du 6 avril 2007 ) --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,73
Vendez Shantaram contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,73, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 871 pages
  • Editeur : J'ai lu (2 avril 2008)
  • Collection : J'ai lu Roman
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290009253
  • ISBN-13: 978-2290009253
  • Dimensions du produit: 19,8 x 13 x 4,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (52 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 4.356 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

33 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 11 mai 2010
Format: Broché
Shantaram constitue le premier volume des souvenirs de Gregory David Roberts, né en 1952 en Australie. Révolutionnaire et héroïnomane, Roberts fut condamné à de la prison ferme pour braquages. Evadé en 1980 à l'issue d'une détention qui paraît avoir été rude, il s'installa à Bombay sous une nouvelle identité - et pour y devenir un cadre de la mafia locale. Après dix ans de cavale, il fut finalement repris en Allemagne et extradé vers son pays natal. C'est à l'occasion de cette seconde détention qu'il a commencé à écrire Shantaram, dont les deux premières versions auraient été détruites par les matons australiens, dont l'amour de la littérature n'est pas connu pour être un des péchés mignons.
L'histoire semble trop incroyable pour être vraie - qu'un évadé en cavale puisse apprendre le marathi, l'hindi et l'urdu, s'installer dans un bidonville, intégrer la complexe et cosmopolite pègre de Bombay, partir jouer aux moujahiddines en Afghanistan, et j'en passe... Plus incroyable encore est le talent strictement littéraire de Roberts, admirablement rendu par la traduction de Pierre Guglielmina.
Shantaram emprunte tour à tour au roman d'aventures, au traité de philosophie, au récit de voyages, au roman d'amour pour constituer un ensemble qui n'a guère d'équivalent : les confessions d'un criminel en quête d'amour et de sagesse, le manuel de survie d'un Montaigne mâtiné de Mesrine.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par KANIBAL le 25 août 2008
Format: Broché
Je viens de finir ce récit autobiographique ?...Hum, qui, je l'avoue, ma tenue en haleine pendant plusieurs soirées. C'est extrèmement bien écrit enfin, bien traduit, et les situations sommes toutes extravagantes mais très proches de la réalité, maintiennent en haleine.
Bien sur, il y a parfois de quoi sursauter quand par exemple, le héros est retrouvé , au bon moment, dans une ville de 10 millions d'habitants, et ce, plusieurs fois au cours de ses périgrinations sulfureuses, mais on s'attache au personnage et sa vie de fugitif et de combattant ne peut laisser indifférent. De très bon moment de lecture pour un public averti, les scènes en prison sont assez durs. Je recommande en tout cas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par bertrandbdx le 2 mai 2009
Format: Broché Achat vérifié
Dans la vie on rêve de ces voyages inoubliables, de ces livres lumineux qui restent encrés de manière indélébile dans nos mémoires. Shantaram fait partie de ceux là, nous poussant à lire d'autres romans pour retrouver une telle allégresse.

Cette quasi biographie nous conte la vie d'un certain Linbaba (Lindsay à l'origine), mais derrière se cache bel et bien la vie trépidante de Gregory David Roberts.

Evadé d'une prison australienne suite aux crimes commis en raison de son addiction à l'héroïne, l'auteur se retrouve à Bombay où il démarre une nouvelle vie. C'est dès lors le point de départ de ce livre.

Dans un premier temps vous goutez à la découverte de Bombay à travers la rencontre de Prabaker,le joyeux guide, qui deviendra vite l'acolyte de Linbaba. Plein d'humour cette partie vous fait appréhender les différences de cultures mais aussi les us et coutumes de cette cosmopole.

S'en suit un roman fleuve qui vous « amènera à » vivre dans les bidonvilles, survivre dans les prisons d'inde, intégrer une organisation criminelle, ou bien encore participer à la guerre d'Afghanistan contre les russes, ...

Car ce qu'il y a de magique dans ce livre, c'est cette capacité à peindre des évènements, des personnages, entrecoupées de réflexions judicieuses sur l'existence humaine.

Dès lors on n'est plus tout à fait spectateur, et on s'imagine à la place de Linbada.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Claudie le 8 février 2014
Format: Broché
Dieu sait si J'en ai lu des livres, mais jamais, au grand jamais un livre ne m'a autant touché que Shantaram. Dès la première ligne nous sommes pris, voire "envoûté" par ce vécu hors du commun. L'écriture est merveilleuse, tous les non-dits sont ressentis au-delà des mots. L'enseignement qui sous-tend cette histoire absolument époustouflante pénètre au plus profond de soi, nous amène à nous questionner sur le vrai sens de la vie, sur les jugements que nous portons, et surtout sur les notions de bien et de mal qui, là, sont remises en question de façon magistrale. C'est un livre tout en sensibilité qui m'a touché, arraché beaucoup de larmes mais de belles larmes. Quelle tristesse pour moi quand il m'a fallu le refermer, mais je sais qu'il m'accompagnera jusqu'à mon dernier souffle. Merci Gregory pour ce témoignage. Pour moi ce livre est le summum de tous les livres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?