undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Quantité :1
Shleep a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Shleep
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Shleep


Prix : EUR 7,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, 1 novembre 1997
"Veuillez réessayer"
EUR 7,00
EUR 5,45 EUR 3,80
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
23 neufs à partir de EUR 5,45 4 d'occasion à partir de EUR 3,80

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Robert Wyatt

Discographie

Image de l'album de Robert Wyatt

Photos

Image de Robert Wyatt

Biographie

Fils d'écrivain (Honor Wyatt), jeune amateur de jazz, Robert Wyatt étudie la peinture et la batterie à Canterbury. De 1963 à 1966, il joue avec les Wilde Flowers, formation mythique qui donne naissance à Caravan et Soft Machine. De 1966 à 1971, Wyatt fait partie de ce dernier groupe aux côtés de Kevin Ayers (basse, chant), Mike ... Plus de détails sur la Page Artiste Robert Wyatt

Visitez la Page Artiste Robert Wyatt
56 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Shleep + Rock Bottom + Comicopera
Prix pour les trois: EUR 29,23

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 novembre 1997)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Domino
  • ASIN : B001FQFESQ
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 36.085 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Teaps Of Sheep
2. The Duchess
3. Maryan
4. Was A Friend
5. Free Will And Testament
6. September The Ninth
7. Alien
8. Out Of Season
9. A Sunday In Madrid
10. Blues In Bob Minor
11. The Whole Point Of No Return
12. September In The Rain

Descriptions du produit

Descriptions du produit

SHLEEP

Critique

Robert Wyatt n’est plus seul. Des musiciens de rock et de jazz comme les guitaristes Phil Manzanera (Roxy Music), Paul Weller (ex-The Jam) et Philip Catherine le rejoignent, de même que Brian Eno (claviers, voix) et Evan Parker (saxophone). La confrontation est des plus salutaires et réoriente son inspiration. Wyatt démontre ici, s’il en était besoin, qu’il est capable d’écrire des chansons pop. Cela dit, pour être pop, elles n’en sont pas moins aussi étonnantes que le reste de son œuvre. Les couleurs restent rock et jazz dans cette manière qui lui est propre. D’une certaine façon, ce disque peut être une bonne porte d’entrée dans l’univers du musicien. Sans doute l’a-t-il d’ailleurs composé en direction d’un public qui n’a pas connu la période très créatrice des années 1960 et 1970, lorsque nombre d’amateurs de musique moderne étaient prêts à tout entendre de bonne grâce. Mais ce n’est pas pour autant l’œuvre d’un artiste en recherche de gloire ou de dollars. Ni non plus la manifestation d’un créateur essoufflé. Le titre est un jeu de mot, mélangeant sheep et sleep, autrement dit mouton et sommeil. Moutonnier et endormi moi ? Oh que non !  répond le musicien qui fait ainsi un pied de nez aux affres de l’incertitude qui l’avaient saisi dans les années précédant la réalisation de ce disque nettement plus lumineux que ses devanciers.Cuckooland, l’album suivant, poursuivra cette démarche partageuse ; Wyatt y joue en effet en compagnie d’encore plus de musiciens.  





Michel Doussot - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Asclépios le 10 avril 2011
Format: CD
Coup de chapeau à Robert Wyatt, ce survivant, capable de nous sortir un album de cette qualité 24 ans après Rock Bottom. L'ambiance générale de la 2ème partie du CD (à partir de la plage 6) est tout à fait réminescente de l'époque Soft Machine reposant beaucoup sur des cuivres lancinants (dont la fameuse trompette de Bob) et les claviers, surtout piano. Mais l'album réserve des surprises comme le morceau d'ouverture qui aurait pu figurer sur le "pet Sounds" des Beach Boys avec ses choeurs et ses harmonies, et la voix haut perchée de Wyatt qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle de Brian Wilson. Le morceau suivant apporte une petite touche de folie, l'on pense aux travaux solo de Syd Barret, le chant en apesenteur de Wyatt y est saisissant. Et puis l'on trouve de réels moments de grace comme sur "Maryan" avec ce chant toujours poignant sur fond de beaux arpèges de guitare tout en simplicité. la tonalité m'évoque le regretté Elliot Smith avant que ne survienne un violon enchanteur illuminant la composition jusqu'à sa conclusion. Les artistes cités ici ont tous en commun avec Robert Wyatt une grande sensibilité sachant distiller une musique mélancolique chargée d'émotion. Celle-ci transpire ici de la 1ère à la dernière note.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par "gagell" le 12 juillet 2002
Format: CD
Sous formes de différentes pièces bourrées de trouvailles et s'enchaînant harmonieusement, Robert wyatt, nous emmène à bord de son univers étrange, drôle et envoutant. Accompagné de quelques virtuoses qui apportent savamment leurs touches de génies, Wyatt nous livre ici un de ses meilleurs opus depuis Rock Bottom.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 3 mars 2013
Format: CD
Et Robert Wyatt, s'il est dans un fauteuil à roulettes, c'est pas pour tourner une comédie pleine de bons sentiments téléthonesques. Et même s'il a un solide sens de l'humour absurde, c'est pas marrant tous les jours ...
Lui le batteur-star des par ailleurs vite devenus pénibles Soft Machine (et encore plus pénibles une fois qu'il les a eu largués au bout de trois disques) qui un soir de biture a confondu porte et fenêtre d'un troisième étage et s'est retrouvé avec les jambes bétonnées pour le restant de sa vie. Y'a des jours, et surtout des nuits, quand bien même compte t-il les moutons, il ne peut pas dormir ... d'où le titre de ce disque.
Donc « Shleep » est une oeuvre inspirée par l'insomnie et la souffrance morale. Je reconnais que présenté comme de la sorte, ça plombe un peu l'ambiance. Bon, fuyez pas tous. Parce que là, attention grande oeuvre, voire chef-d'oeuvre. Et une musique pas déprimante pour deux sous ... Il y a même des fois où l'on se croirait face à des inédits de « Rock bottom », cet OVNI sonore qui avait illuminé de sa classe l'assez pénible milieu des seventies. Particulièrement flagrant sur un titre comme « Was a friend », où l'on retrouve tout ce qui ce qui a fait le génie de Wyatt en 1974 : les synthés mélancoliques, la trompette plaintive, la voix aiguë et fluette ... Faut dire que l'infirme a un joli carnet d'adresses de fans que l'on retrouve sur la plupart des titres (Brian Eno, et pas seulement comme co-producteur), ou sur quelques-uns (l'ex Roxy Music Manzanera, l'ancien Jam Paul Weller, le jazzeux Philip Catherine, ...).
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?