Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Shostakovich: Symphony No 7 'Leningrad'
 
Agrandissez cette image
 

Shostakovich: Symphony No 7 'Leningrad'

Valery Gergiev, Mariinsky Orchestra
10 décembre 2012 | Format : MP3

EUR 7,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 15,11 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
28:44
30
2
15:30
30
3
19:02
30
4
19:03


Détails sur le produit

  • Performers: Mariinsky Orchestra, Dmitri Shostakovich
  • Composers: Dmitri Shostakovich
  • Date de sortie d'origine : 3 décembre 2012
  • Label: Mariinsky
  • Copyright: 2012 State Academic Mariinsky Theatre
  • Durée totale: 1:22:19
  • Genres:
  • ASIN: B00ABV7I30
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 38.823 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS on 16 décembre 2012
Format: CD
Il y a peu, je notais à l'occasion de la réédition Mélodyia de la version Rojdestvenski de la 7ème Symphonie de Dimitri Chostakovitch (Symphonie N°7) qu'exactement au même moment deux chefs en vue sortaient une version de cette symphonie au disque. Chacun avec 'son' orchestre - si cela veut dire quelque chose tant ils officient tous les deux à peu près partout sur la planète... - c'est à dire l'Orchestre du Mariinsky de Saint-Pétersbourg pour Valery Gergiev (Symphonie N° 7 "Leningrad") et l'Orchestre symphonique de la ville de Birmingham (CBSO) pour Andris Nelsons (Symphonie N° 7 Leningrad).

Si je choisis de traiter ensemble ces deux enregistrements, c'est d'une part parce qu'il me semble intéressant de les comparer, voire de les opposer, d'autre part en raison de la faible exposition de la version Nelsons chez Orfeo par rapport à la version Gergiev (en tout cas dans les magasins où j'ai vu les CD, le seul mis en avant étant Gergiev). Je veux tout de suite noter que je les ai appréciés tous deux, et qu'ils me semblent constituer deux apports importants à une discographie certes bien fournie mais qui peut encore recevoir des contributions telles que celles-ci, bien dissemblables au demeurant.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michel LONCIN on 25 septembre 2013
Format: CD
De la légendaire "Symphonie n° 7 en Ut Majeur opus 60 - Léningrad" de Dimitri Chostakovitch, on connait et on ressasse jusqu'à plus soif la version "officielle" du récit de sa composition et de son "progamme" (lui aussi "officiel") : la "Léningrad" est sortie de la tête d'un Chostakovitch tellement échaudé par l'invasion de l'Union soviétique par les NAZIS qu'il s'est mis à sa table de travail dès juillet 1941 et que, nonobstant les bombes, les tirs d'artillerie et les multiples alertes et incendies, a composé trois des quatre mouvements (le quatrième sera achevé à Kouïbychev - aujourd'hui, Samara - où il a été transféré d'ordre du "Parti") en l'espace de DEUX mois dans la fièvre d'une inspiration "patriotique" ... Son UNIQUE objet ? L'héroïque (DE FAIT !) résistance de Léningrad contre l'envahisseur NAZI ... POINT FINAL (et INTERDICTION d'OSER SEULEMENT mettre en doute ce "Credo" officiel) !!!

La Vérité est cependant bien différente ... C'est qu'il n'est que de connaître le processus créateur chez Chostakovitch (analogue à celui de Mozart), souvent décrit par lui pour s'en convaincre : l'oeuvre se forme dans la tête, des semaines, des mois même avant que d'être "accouchée" sur le papier ... ce qui implique une conception ANTERIEURE au cadre catastrophiste "officiel". De même qu'il n'est que de scruter la partition pour commencer à pénétrer les arcanes du mystère du message que le GENIAL compositeur RUSSE (et non "soviétique") a entendu divulguer en langage ... codé ... "Ecoutez la musique ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique