Votre bibliothèque
  Panier MP3

Shostakovich: Symphony No. 14

1 avril 2014

EUR 7,89 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 10,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 10,00 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (Extrait)
1
30
4:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
2:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
8:37
Album uniquement
4
30
6:50
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
3:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
2:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
9:54
Album uniquement
8
30
1:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
9
30
4:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
10
30
4:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
11
30
1:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Détails sur le produit

  • Performers: Gal James, Alexander Vinogradov, Vasily Petrenko, Royal Liverpool Philharmonic Orchestra
  • Conductors: Vasily Petrenko
  • Date de sortie d'origine : 1 avril 2014
  • Label: Naxos
  • Copyright: (C) 2014 Naxos
  • Durée totale: 49:19
  • Genres:
  • ASIN: B00KCDTMS6
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 64.275 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierrafeu TOP 500 COMMENTATEURS le 5 mai 2014
Format: CD Achat vérifié
J'aurais bien fait un copié-collé de mes autres commentaires sur les versions de PETRENKO, car quand c'est magnifique à ce point, c'est difficile d'être créatif !
(il y a plus de vocabulaire pour dire des méchancetés...)
Cette symphonie est sans doute la plus ennuyeuse des symphonies de Schosta, SI elle n'est pas parfaitement maitrisée, autant dans la voix que dans l'orchestration de fou de Dmitri, chaque mouvement est (bien sûr) un lied, et c'est sans doute le plus bel hommage à Mahler et Britten et à son compère WEINBERG (écoutez sa 8eme symphonie)
C'est aussi un lamento de 50 mn, mais avec les aussi les tripes du compositeur sur la table !
Que PETRENKO arrive à donner au Royal Liverpool, un son si "russe", qu'il magnifie la partition avec des instrumentistes parfaits, et en fait un tout, malgré tout, un concerto de lieder avec solistes, est tout simplement incroyable!
Du très très très très très très très grand.
Il reste une symphonie à enregistrer pour terminer son intégrale...qui restera dans les annales...longtemps.
Indispensable et beau.
Bonne écoute.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 11 janvier 2015
Format: CD Achat vérifié
La 14e symphonie de Dimitri Chostakovich op. 135, son avant dernière, est dédiée à son ami Benjamin Britten.

Elle a été créée le 20 septembre 1969 à Leningrad sous la direction de Rudolf Barshai à la tête de l’Orchestre de chambre de Moscou. Les solistes étaient Yevgeni Vladimirov et Galina Vishnevskaya.

Les onze mouvements mettent en musique des textes très divers (poèmes de Garcia Lorca, Guillaume Apollinaire, Rainer-Maria Rilke…). On a pu évoquer le Chant de la Terre, mais le modèle paraît surtout être Moussorgski, celui des Chants et danses de la mort que Chostakovich avait précédemment orchestrés. Les moments funèbres alternent avec des passages où prédominent amertume et dérision, où sont exprimés le bruit, la fureur et le chaos de l’existence. Tout autrement que la Quatrième symphonie, œuvre gigantesque qui poussait à ses dernières limites la symphonie instrumentale, la Quatorzième symphonie marque elle aussi le genre, cette fois en désagrégeant l’idée même d’une symphonie qui vaudrait par ses qualités architecturales et qui progresserait vers sa résolution (le Finale dure à peine plus d’une minute). Dans le massif des quinze symphonies, la Quatorzième est certainement à ré-évaluer.

On ne saurait trop recommander la lecture des poèmes, les textes français (pour les Apollinaire) n’étant pas donnés malheureusement avec ce disque Naxos (le sont tous les textes en russe et en anglais). Comment se passer de « Je veux me faire belle/ dans l’inceste et la mort ».
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer