Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Siegfried's Life
 
Agrandissez cette image
 

Siegfried's Life

14 février 2014 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 23,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
6:32
30
2
3:31
30
3
3:27
30
4
7:32
30
5
6:04
30
6
6:13
30
7
6:34
30
8
13:52
30
9
5:17
30
10
5:13
30
11
6:34

Détails sur le produit

  • Label: Deutsche Grammophon (DG)
  • Copyright: (C) 2006 Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:10:49
  • Genres:
  • ASIN: B003ZA9DPA
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)

Commentaires en ligne 

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lamouche Jean-Luc TOP 500 COMMENTATEURS on 7 décembre 2008
Format: CD
Cet excellent CD des extraits de la "Tétralogie" de Richard Wagner par le ténor canadien Ben Heppner date de 2006. Placido Domingo avait déjà réalisé ce genre d'approche en 2002 - avec des extraits du rôle de Siegfried. Ben Heppner y ajoute des passages de Siegmund (de la "Walkyrie"). Voilà - sans doute - le meilleur "heldentenor" (ténor héroïque) actuel à pouvoir rivaliser avec les grandes gloires wagnériennes d'antan (les Melchior ou les Lorenz). C'est peut-être aux plages 1, 4 et 5 - extraites de la "Walkyrie" et de "Siegfried" - que l'on se rend le mieux compte des capacités incroyables (voir la tessiture de sa voix) de cet héritier de John Vickers. Il sait aussi être très lyrique, comme dans "Le Chant du printemps" de la "Walkyrie" (plage 2) et surtout dans "Les Murmures de la forêt" de "Siegfried" (plage 6 : "Dass der mein Vater nicht ist"). Il faut ajouter que l'Orchestre de la Staatskapelle de Dresde est excellent, et que le chef Peter Schneider (wagnérien connu) - souvent considéré comme un peu épais, voire lourd - donne ici une conception plus allégée que d'ordinaire (allègement toujours nécessaire pour vraiment bien interpréter le "Ring"). Tous les wagnériens - et celles et ceux qui veulent s'initier à la "Tétralogie" - doivent acquérir ce disque. Enfin, il serait intéressant de comparer l'interprétation de Placido Domingo (tout à fait recommandable) avec celle de Ben Heppner ; deux grandes réussites en tout cas...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE on 1 juillet 2006
Format: CD Achat vérifié
Voici le premier grand récital wagnérien de ténor depuis celui de Placido Domingo en 2002 [...], et dans les deux cas ce fut un premier contact avec Siegfried pour des chanteurs habitués à Lohengrin ou Stolzing. A ceci près que Heppner est aussi un hallucinant Tristan (le plus grand depuis Melchior, tout simplement), et que leurs disques respectifs se situent à des moments différents de leur carrière. Pour Domingo, ce fut une occasion de la onzième, douzième voire treizième heure de chanter un peu d'un rôle qu'il n'aura jamais pu faire sur scène. Pour Heppner, c'est le couronnement d'une vraie carrière de Heldentenor enfin arrivé à ses capacités maximales. Ce CD sera donc suivi par une tournée de concerts qui débutera à Paris à l'automne 2006, en attendant les engagements scéniques.
Heppner est-il un vrai Heldentenor ? Si l'on pense à la fondation barytonale de Melchior, Vinay, Suthaus ou Vickers, la question mérite d'être posée. Mais si l'on accepte qu'un ténor dramatique soit d'abord un ténor, la réponse est OUI ! La prise de souffle et l'émission semblent toujours, à cause peut-être de leur lenteur, se faire au prix d'un effort énorme (d'où une impression de soufflet de forge assez en contexte ici !). Mais lorsque, après un médium dont la couleur, pas très belle et assez "caractère", évoque Windgassen, l'aigu sort, on a la surprise qu'il soit d'un éclat aveuglant que Windgassen n'avait pas.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique