• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sigmaringen a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 6,04 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Sigmaringen Broché – 9 janvier 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,00
EUR 21,00 EUR 10,96

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sigmaringen + Lutetia - Prix Maison de la Presse 2005
Prix pour les deux : EUR 29,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

En septembre 1944, un petit coin d'Allemagne nommé Sigmaringen voit débarquer, du jour au lendemain, la part la plus sombre de la France : le gouvernement de Vichy, avec en tête le maréchal Pétain et le président Laval, leurs ministres, une troupe de miliciens et deux mille civils français qui ont suivi le mouvement...

Présentation de l'éditeur

En septembre 1944, un petit coin d'Allemagne nommé Sigmaringen, épargné jusque-là par les horreurs de la guerre, voit débarquer, du jour au lendemain, la part la plus sombre de la France : le gouvernement de Vichy, avec en tête le maréchal Pétain et le président Laval, leurs ministres, une troupe de miliciens et deux mille civils français qui ont suivi le mouvement, parmi lesquels un certain Céline. Pour les accueillir Hitler a mis à leur disposition le château des princes de Hohenzollern, maîtres des lieux depuis des siècles. Tout repose désormais sur Julius Stein, le majordome général de l'illustre lignée. Depuis les coulisses où il oeuvre sans un bruit, sans un geste déplacé, il écoute, voit, sait tout. Tandis que les Alliés se rapprochent inexorablement du Danube et que l'étau se resserre, Sigmaringen s'organise en petite France. Coups d'éclat, trahisons, rumeurs d'espionnage, jalousies, l'exil n'a pas éteint les passions. Certains rêvent de légitimité, d'autres d'effacer un passé trouble, ou d'assouvir encore leurs ambitions. Mais Sigmaringen n'est qu'une illusion. La chute du IIIe Reich est imminente et huit mois après leur arrivée tous ces Français vont devoir fuir pour sauver leur peau. De ce théâtre d'ombres rien n'échappe à Julius Stein. Sa discrète liaison amoureuse avec Jeanne Wolfermann, l'intendante du maréchal, le conduira à sortir de sa réserve et à prendre parti.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,04
Vendez Sigmaringen contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,04, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 368 pages
  • Editeur : Gallimard (9 janvier 2014)
  • Collection : Blanche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070138852
  • ISBN-13: 978-2070138852
  • Dimensions du produit: 13,9 x 3,2 x 20,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (28 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.480 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tolya le 19 août 2014
Format: Broché
Roman extremement bien documente relatant l'episode de Sigmaringen a la fin de la 2ieme guerre mondiale.
Assouline ecrit toujours aussi bien.. un regal;
Tout est dans la delicatesse, les metaphores, le climat. on se prend a avoir des reflexions comme le narateur, majordome de son etat, sur la condition de l'homme en tant de guerre, on regarde les luttes de pouvoir des hommes meme en exil.. et une si belle histoire que celle de la musique contee en parallele.
Bien qu 'ecrit a la 1ere personne on lit tout avec une certaine ditsnace, tout comme l'attitude du majordome qui sait rester neutre .. ( + ou -)
Un tres grand livre
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Ouhman COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 9 mars 2014
Format: Broché
Vous le saviez peut-être, moi pas du tout : de septembre 1944 à avril 1945, le gouvernement de Vichy s'est exilé en Allemagne, à Sigmaringen. Pierre Assouline entreprend de raconter cet épisode de la guerre à travers les yeux du majordome du château dans lequel Pétain et les ministres sont logés.

Le premier mérite de ce roman est de donner envie d'en savoir plus sur le sujet, en lisant par exemple D'un château l'autre de Céline. Un autre intérêt est la qualité de son atmosphère. Julius, le majordome, tel le capitaine d'un navire en train de sombrer, observe mélancoliquement l'agitation autour de lui, l'esprit ailleurs, témoin résigné du naufrage de toutes les histoires.

Le revers de cette réussite, de ce rythme lent et de cette ambiance de fin du monde, est que l'on s'ennuie un peu. Malgré quelques intrigues secondaires pseudo-policières ou sentimentales, on a du mal à accrocher, à s'intéresser aux personnages. Quant au style, si certaines pages m'ont séduit, j'ai par ailleurs eu souvent l'impression d'effets ratés, d'aphorismes maladroitement amenés, ou d'idées mal mises en valeur. Une semi-déception générale.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Riou Florence le 26 mai 2014
Format: Broché
Fabuleux huis clos dans ce grand théâtre de Sigmaringen. Théâtre de fait où les personnages jouent un rôle alors que la pièce - triste guerre - est finie. Pièce écrite dans un style propre à Assouline et que les Suisses ont su reconnaître en donnant à ce livre le Prix du Salon du livre de Genève. Pièce enfin dont le texte puise sa source dans la "petite histoire" de la fin du gouvernement de Vichy. Le texte de Pétain est facile car son silence en dit plus que le bavardage et les gesticulations incessantes des ministres et des autres acteurs. Tout cela est retranscrit par le Majordome des Hohenzollern qui voit tout, entend tout, ressent tout et surveille autant les meubles que les hommes.
Bien écrit, documenté, raffiné, ce livre ne dévoile pas grand chose du gouvernement de Vichy, sinon du rêve persistant de certains ministres, mais décrit merveilleusement le climat délétère qui oppose son chef et les autres, prétentieux, illuminés, englués dans une fonction de hauts fonctionnaires dont il ne reste que les titres, titres auxquels eux seuls croient encore.
Grand plaisir de lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
J'avais 13 ans en 1945 et j'ai vécu la guerre 39-45 avec mon regard, mes impressions d'enfant, alors qu'au début ma famille était partagée entre pétainistes et gaullistes et que c'était à moi de trouver la réponse à la question(il faut dire que les pétainistes de 40 ont fini par comprendre et se sont retrouvés gaullistes ou presque en 44).Mais les profondeurs du régime de Vichy, les rivalités, la collaboration, trouvent dans ce livre un éclairage qui ne finira jamais de me surprendre.Il y a quelques années, j'ai eu l'occasion de passer à Sigmaringen et d'apercevoir le château et cela a été une concrétisation de cette fin de pouvoir .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par B. Yannick le 24 avril 2014
Format: Broché Achat vérifié
je ne suis pas un lecteur habitué de ce genre d'ouvrage, c'est une sorte de voyage, qui vaut le détour pour sa texture historique, ça diversifie les expériences.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Benjamin Ledru TOP 1000 COMMENTATEURS le 24 janvier 2014
Format: Broché
Synopsis :

Connaissez-vous Sigmaringen ? Cette ville du sud de l'Allemagne abrite l'un des plus majestueux et des plus grands châteaux européens, berceau et écrin des Hohenzollern, famille qui régna sur la Prusse, la Roumanie et, bien entendu, l'Allemagne ! Ses racines remontent à près d'un millénaire et elle figura longtemps parmi les grands électeurs du pays. Le 7 septembre 1944, leur demeure est réquisitionnée pour accueillir le gouvernement de Vichy en exil. Le maréchal Pétain, Pierre Laval et Fernand de Brinon - qui dirige la commission gouvernementale censée incarner la continuité du régime - débarquent suivis de leur aréopage de collaborateurs et de sympathisants. Parmi eux se détache le docteur Destouches, alias Louis-Ferdinand Céline. Celui-ci raconta ces semaines ubuesques dans son célèbre D'un château l'autre. En dehors de ce roman, forcément suspect aux yeux de quelques-uns, pas grand-chose n'avait été écrit sur ce huis clos. Pierre Assouline s'est jeté dans la bataille, réconciliant les deux facettes de son métier : journaliste pour l'enquête, écrivain pour la recension de cet étrange entre-deux historique.

Ici, l'auteur entraîne le lecteur dans une ambiance au croisement d'Au théâtre ce soir, des Vestiges du jour (le chef-d'oeuvre de James Ivory) et d'un documentaire sur la fin des choses.

Sigmaringen est également une encyclopédie de la fatuité, de la mégalomanie et de l'indifférence qui assaillent les seconds rôles de la tragédie du XXe siècle.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?