undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Toys cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles5
4,4 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 mai 2010
Ce livre (publié au début des années 1960) a marqué le début d'une large prise de conscience par les pays occidentaux des méfaits de l'utilisation à grande échelle de nombreuses molécules (pesticides et autres) fabriquées par l'homme. A ce titre, c'est un ouvrage de référence, une référence historique pourrait-on dire. Evidemment, les connaissances sur le sujet ont beaucoup évolué depuis y compris du point de vue historique (voir par exemple l'excellent ouvrage "Late lessons from early warnings: the precautionary principle 1896-2000", disponible en ligne, publié par l'agence européenne de l'environnement : [...] Mais une référence reste une référence, celle-ci est indispensable !

L'édition de l'ouvrage de Rachel Carson est très agréable à lire. Je le conseille sans réserve.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2009
Le classique qui a lancé, au début des années 60, le mouvement écologique aux USA. Une description saisissante, dans un style néanmoins poétique, des effets désastreux de l'usage extensif des insecticides et fongicides aux USA à partir des années 40 : sur la chaîne biologique, sur la vie sauvage (oiseaux, poissons, insectes'), sur les hommes et leurs animaux domestiques, sur le développement des cancers. RC démontre qu'il serait moins onéreux de bannir les sources de cancers comme les pesticides que de chercher les remèdes aux cancers. Elle indique que les résultats de l'utilisation massive des produits chimiques (DDT, eptachlore, deildrin, aldrin,') sont non seulement rarement atteints, mais qu'ils sont pires que la situation initiale, soit par l'adaptation des organismes soit par la destruction de leurs prédateurs naturels. Le dernier chapitre introduits les espoirs mis dans la lutte biologique.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2011
Tout simplement pionnier dans l'évocation des problèmes d'une certaine chimie industrielle. Ce livre est essentiel et toujours d'actualité pour leurs compréhensions. A lire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2013
Un bouquin pionnier dans la mise en évidence des problèmes liés aux biocides. Rachel Carson a le mérite de mettre les pieds dans le plat. On y trouve les détails de la prise de conscience des effets de ces produits (de de leurs dérivés) sur l'environnement mais aussi des nombreux abus qui ont eu lieu et continue d'avoir lieu.

Bien malheureux qu'on ait pris conscience de ces problèmes il y a plus de 50ans déjà et qu'on continue à faire n'importe quoi...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2012
J'ai compté de nombreuses fautes d'orthographe. Plus embêtant, il s'agit de mots brisés, séparés par un espace, ou même deux. Exemple: au lieu du mot "Parts", on trouve le mot "pans" (chacun est un mot reconnu, mais pans est fautif. Les mots brisés constituent eux aussi deux mots reconnus séparément, mais évidemment constituent un non-sens perturbateur. J'ai compté une bonne douzaine de cas de ce type.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)