undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

  • Silo
  • Commentaires client

Commentaires client

41
4,0 sur 5 étoiles
Silo
Format: BrochéModifier
Prix:23,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

16 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 octobre 2013
J'ai acheté Silo le 5 Octobre, je viens de le terminer. C'est un roman dont la narration est intense et prenante. Le rythme est soutenu, la construction du récit, son découpage, font que l'on désire toujours lire un chapitre de plus. Toutefois, l'attachement aux personnages, leur profondeur, les émotions qu'ils suscitent, pâtissent un peu de ce rythme effréné. L'histoire est originale, l'idée de placer le reste de l'humanité dans un silo est séduisante, pleines de promesses, pleines de possibilités... Certaines sont tenues, d'autres sont, malheureusement, laissées de côté. L'auteur ébauche un Monde post-apocalyptique prometteur mais le lecteur avide d'en savoir plus reste sur sa faim... Au final, Silo est un très bon roman de SF qu'il est difficile de lâcher tellement la narration est maîtrisée, mais il lui manque la profondeur émotionnelle, humaine, philosophique, propre aux grands Romans en général et aux chef d’œuvres de la Science-Fiction en particulier. L'excellente idée de Hugh Howey aurait, à mon sens, mérité mille pages de plus. On a envie qu'il développe son Monde... Vraiment.. Dans quelques années peut-être.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Alors... J'ai acheté Wool en librairie attiré par le macaron "The next Hunger Games", et ne l'achetez pas si vous vous attendez à Katniss lançant des flèches enflammées sur des guêpes mutantes... Pour ça, voyez plutôt du côté de "Divergent" ou de "Legend" ! C'est une dystopie, certes, mais beaucoup plus dans l'esprit "1984" de Georges Orwell et l'écriture m'a souvent fait penser à Isaac Asimov et ses "Cavernes d'Acier".
L'écriture est "sérieuse", c'est un livre qui vise un public adulte et non ado, et l'on se trouve, au début, un peu perdu, un homme monte les escaliers d'un "silo", on ne comprend pas vraiment qui c'est, ni s'il a le droit de grimper ces escaliers ou s'il est en train de commettre un acte répréhensible. Lorsque l'on termine la première partie du livre, on se dit "c'est un livre de nouvelles, en fait !" - et pas du tout ! On suit alors un autre personnage du "silo" qui descend les escaliers cette fois, mais on commence à comprendre, à être un peu glacé... puis la mécanique se met en place, inexorable, le livre est lent, l'atmosphère oppressante, on ne peut plus le lâcher mais on a besoin de respirer entre les chapitres tant la tension est pesante, tant le stress est palpable...
Un livre passionnant, une aventure humaine, qui n'est pas si éloigné du chemin des possibles pour l'humanité... à lire !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 août 2014
Je j'ajouterai rien à ce qui a été dit sur les similitudes avec Fallout. Par contre l'auteur n'aurait pas du céder à la tentation de son éditeur et s'en tenir à la nouvelle. Si le début est prenant et que l'on entre littéralement aux tréfonds du silo, dès la deuxième partie du livre, et jusqu'à la fin, toutes les aventures des héros sont aussi prévisibles que dans le moindre blockbuster américain, les effets visuels en moins (pour le coup mon imagination a été aride en images spectaculaires et/ou intéressantes), les descriptions interminables en plus. A noter aussi que la traduction française est elle aussi plus que laborieuse et avec des expressions rarement usitées dans notre langue (qui utilise le "millième de centimètre" dans les mesures de précision plutôt que le "centième de millimètre" donnant exactement la même valeur : 0.01 mm ? A part pour embrouiller le lecteur dans une conversion mentale inutile je ne vois pas) ou semblant simplement être des traductions littérales comme un traducteur automatique peut en fournir. Bref je suis allé jusqu'au bout mais pour en finir au plus vite... et certainement pas pour me jeter sur l'autre volume narrant les "Origines". Dommage le concept de départ bien que simple aurait pu être plus finement exploité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Même si comme certains l'ont souligné, l'intrigue sous-jacente de Silo s'approche de l'adaptation d'un jeu vidéo sur PC, il n'en reste pas moins que le roman est excellent.
Dans un futur indéterminé, la terre est empoisonnée et on en peut respirer à l'extérieur ; les survivants se sont retirés dans d'immenses silos souterrains d'une centaine d'étages où la vie est extrêmement codifiée, les métiers sont regroupés par étages.
L'auteur décrit de manière prenante une société très rigoriste où l'information est parcellaire et les échanges sont limités au strict minimum et parler voire rêver de l'extérieur est puni par le bannissement de la société, c'est-à-dire la mort filmée à la sortie du silo.
Un grain de sable minime va provoquer une succession d’événements qui forment le cœur du livre.
Le style de l'auteur est alerte et rythmé avec un côté très sombre voir désespéré qui se ressent à la lecture de la première partie de l'ouvrage, on a le sentiment fort bien décrit par Hugh Howey que la société est immuable, inamovible et que rien ne peut entraîner son évolution. L'intrigue est prenante avec quelques rebondissements certes assez prévisibles mais agréables qui font de ce récit sombre un très intéressant récit d'anticipation post-apocalyptique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Silo est un livre de science fiction assez épatant. Il apparait sous un jour assez simple et classique du monde de la SF: les hommes tentent de survivre dans un environnement restreint car la Terre est inhabitable, cependant, certaines personnes semblent en savoir plus que d'autres. Autant dire qu'on a déjà lu ce genre de livres. Alors pourquoi Silo est-il si bon?
D'abord parce qu'être classique, ce n'est pas forcément être mauvais, au contraire, faire dans le classique et y exceller, c'est une gageure et un vrai plaisir pour le lecteur, et Hugh Howey montre qu'il maitrise la matière. Par ailleurs, l'écriture est superbe: fluide, cinématographique, mais avec la pointe de littérature qui fait que le plaisir du lecteur est titillé page après page. On pourra reprocher à l'auteur quelques tics, comme les phrases chocs en fin de chapitre qui relancent le suspens en permanence, mais plutôt que de lui reprocher d'appliquer une formule, on est en droit de se dire qu'une formule qui procure du plaisir, c'est avant tout du plaisir.
Et puis, derrière l'aspect classique, il y a aussi une histoire avec de vrais rebondissements inattendus. Les personnages ne sont pas tous éternels, si bien que le suspens fonctionne vraiment. On pourra reprocher à la fin d'en faire un poil trop, on pourra reprocher un peu de manichéisme, mais le tout fonctionne tellement bien qu'on finit par oublier les petits défauts pour se concentrer sur l'ingrédient le plus important: le bonheur que procure le livre.
Enfin, comme dans tout bon livre de SF classique, Silo pose des questions aux lecteurs. En dire plus, ce serait en dire trop pour ceux qui n'ont pas lu le livre. Mais le livre laisse des traces en nous, et c'est tant mieux. Autant dire que la suite (dont la traduction devrait sortir prochainement) est attendue avec impatience.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 février 2015
L'idée de départ est assez classique. Mais dés les premiers paragraphe le style m'a accroché.
Chacun des récits nous dévoile les règles et les coutumes de ce monde étrange.
Et petit à petit certains éléments nous permettent d'en savoir plus sur l'origine de ce mondes. (mais n'est pas dans ce premier volume que l'on aura toutes les réponses ; il va falloir être patient)
Les personnages sont forts et se posent les bonnes questions pour faire réfléchir le lecteur.
Une très bonne lecture
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 mai 2015
Dans un monde post apocalyptique, des survivants ont trouvé refuge dans un silo souterrain. L'air extérieur, devenu irrespirable, les condamne à vivre enfermés. Générations après générations, ils sont parvenus à organiser une société hiérarchisée et à maintenir un ordre précaire. Mais c'était sans compter sur une poignée d'intrépides individus dont les actions et les façons de penser vont bouleverser le train-train du silo.
Préparez-vous, sur 600 et quelques pages, à monter et descendre un bon nombre de fois tous les étages du silo. Après une entrée en matière plutôt alléchante, le récit stagne, s'étiole comme les interminables escaliers du bunker, puis s'emballe dans le dernier tiers du roman. Aux incohérences (des émeutes éclatent sans aucune tentative de pourparlers, des mécaniciens sont promus du jour au lendemain sheriffs'), se greffent des histoires d'amour fleurant l'eau de rose, sur fond de manichéisme puéril qui place l'héroïne du « bon côté » et exclut pareillement ses amis du groupe des « méchants » (pp. 466 et 467).
Pourtant, l'écriture est plaisante et le thème ' bien que maintes fois traité ' prometteur puisqu'il fait la part belle à l'imagination de l'auteur. Mais facilités et longueurs portent de sérieux coups de canif au rythme et à la nervosité de l'œuvre. Seule une lecture en diagonale a permis, dans mon cas, d'en venir à bout.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Le concept de base est assez simple et souvent exploité par ce genre littéraire : une poignée d’humains survit à un apocalypse en se réfugiant dans un silo sous-terrain. Nous découvrons alors la vie de cette communauté où la technologie semble avoir été figé quelques années avant notre époque. Point d’essai d’imagination d’un futur hyper-technologique, de conquête spatial en vue d’une nouvelle planète d’accueil. L’idée est de montrer la survie d’un peuple au sein d’une organisation démocratique, avec des considérations de ressources et de démographiques limitées.

L’auteur nous fait découvrir toute cette organisation au travers de la vie de quelques personnages clés, d’événements marquants de cette solution. Il n’oublie pas de nous faire partager leur psychologie, leurs émotions, leur ressenti de cette vie.

Bien entendu, tout ne va pas se passer comme il se devrait pour l’héroïne principale, et tant mieux pour nous.

Arrivé à la fin du livre, on se dit que ce serait intéressant de connaître la suite. Nous sommes un peu frustrés. Mais cette frustration est de courte durée car si l’on cherche des informations sur Hugh Howey (merci Wikipedia) pour savoir si une suite existe, on découvre une très bonne nouvelle : non seulement la suite existe, sa parution est prévue pour le 7 mai 2014, mais en plus il y aura un troisième tome.

Le style littéraire est soutenu, les phrases parfois un peu longue, mais la lecture reste fluide, rapide, haletante. Je peux vous dire que les 557 pages sont bien remplies, acheter ce livre est vous assurer de passer un bon moment pendant quelques temps.

Pour la suite de mon avis, je vais dévoiler quelques points clés du livre, donc si vous n’avez pas envie de les connaître, passez votre lecture jusqu’à la fin de on avis.

Encore une fois, par un heureux hasard, j’ai lu ce livre au moment du soulèvement ukrainien. A la lecture de ce livre, on ne peut s’empêcher de faire un parallèle entre ce peuple européen et celui du livre. Il se dégage alors une sorte de magie de ce livre, comme si l’histoire se concrétisait. C’est une expérience particulière que je vous souhaite de vivre.
(quoilire.wordpress.com/2014/03/01/hugh-howey-silo/)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Alors que la planete est devenu inhabitable, une colonie humaine a survécu depuis bien longtemps dans un silo autonome et autosuffisant..
Qu'est-il advenu de la planète pour que l'extérieur soit devenu aussi nocif, nul ne semble le savoir, ni d'ailleurs depuis quand ce reliquat de l'humanité survit dans ce silo où seules quelques caméras relayant les images de l'alentour immédiat du silo sert de lien avec l'extérieur... Pour survivre, une société s'est mis en place, régie par des règles strictes. Ne pas les suivre vous condamne au banissement.. Une sortie mortelle, oú votre derniere action sera de nettoyer les caméras qui relaient les images du dehors... Etrangement aucun des condamnés ne se dérobe à cette tache de nettoyage avant d'aller mourir un peu plus loin... Mais bien évidemment, ce silo cache bien des secrets...

Assemblage de 5 nouvelles écrites consécutivement, ce roman forme pour autant un tout cohérent qui semble avoir été écrit vraiment comme un roman, au moins à partir de la 3ème... Les deux premieres parties servant tout de même plus de présentation... La premiere nouvelle introduit le pitch, expliquant les grandes règles de base qui régissent la vie dans ce silo... la seconde partie sous couvert d'une descente du maire et du shérif adjoint dans le fond du silo sert de visite détaillée de cet habitât presqu'un personnage à lui tout seul.Cela permet de comprendre comment il fonctionne techniquement et sociétalement... Une fois le contexte posé, l'histoire pourra alors réellement démarrer... Une histoire qui va nous révéler bien des surprises et bien des secrets...

Sur un thème maintes fois revisité, Hugh Howey parvient à faire un roman d'une très grande qualité.. Il prend le temps, sans pour autant être ennuyeux d'expliquer comment ce silo peut être un tel îlot de survie pour l'humanité.. Il prend le temps aussi de poser ces personnages, de les rendre crédibles... Il décrit avec précision un univers habillement pensé et bourré d'idées géniales..

On pourra juste lui reprocher quelques longueurs à certains moments qui cassent un peu le rythme de cet épais ouvrage.. Mais globalement, on tient là un vrai bon livre de SF, plein de mystere, de révélations, de surprises.. et dont on attend la suite (puisqu'il semble que ce soit une trilogie) avec impatience...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Silo se situe dans un futur postapocalyptique faisant suite à une catastrophe majeure. Des milliers de survivants se sont établis en société au sein d’un silo immense, s’enfonçant plus de 144 étages sous terre. La communauté est régie par une série de règles strictes, limitant le nombre de population, mais interdisant aussi toute envie de sortir sous peine de se voir jeté hors du silo et laisser à pourrir au dehors. Mais faut-il vraiment croire ce que l’on nous montre de l’extérieur ? Ou bien y’a-t’il plus ?

Le livre s’attache à décrire l’ensemble du fonctionnement du silo ainsi que de sa galerie de personnages de façon approfondie, permettant de comprendre entièrement les tenants et aboutissants de cette société humaine confinée entre ces murs (il ne faut d’ailleurs pas être trop claustrophobe). Les personnages sont d’ailleurs extrêmement intéressants et attachants, et l’on vit vraiment avec eux durant ces quelques page.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Seul sur Mars
Seul sur Mars de Andy Weir (Broché - 17 septembre 2014)
EUR 20,00

Silo : Générations
Silo : Générations de Hugh Howey (Broché - 8 octobre 2014)
EUR 23,00

Silo origines
Silo origines de Hugh Howey (Broché - 7 mai 2014)
EUR 23,50