undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commencez à lire Snobs sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Snobs [Format Kindle]

Julian Fellowes
3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 7,30
Prix Kindle : EUR 6,94 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 0,36 (5%)

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.





Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Cette fonction d'achat continuera à charger les articles. Pour naviguer hors de ce carrousel, veuillez utiliser votre touche de raccourci d'en-tête pour naviguer vers l'en-tête précédente ou suivante.

Descriptions du produit

From Publishers Weekly

Starred Review. Listeners will have little trouble believing that reader Morant was born into the rarified world that serves as the setting for this gossipy tale. He narrates with the lightest of touches, truisms about the English upper crust rolling off his tongue with powerful understatement. Fellowes is the author of the Oscar Award–winning screenplay Gosford Park, and his deliciously satiric debut highlights the foibles and snobbery of the contemporary British upper classes. Morant effortlessly embodies the narrator, a jovial unnamed actor content to remain an observer of his own social class, and he does an equally fine job portraying the people under the narrator's purview. With the proper blend of disdain and understanding, Morant gives voice to the social-climbing Edith Lavery, who marries to advance herself, but his interpretation of Edith's mother-in-law, Lady Uckfield, trumps even this achievement. As Fellowes explains, "Googie" always speaks in an intimate, girlish tone, as if she's letting one in on savory gossip, but listeners don't have to take his word for it. Morant tackles this delicious characteristic with gusto while still revealing the three-dimensional character underneath.
Copyright © Reed Business Information, a division of Reed Elsevier Inc. All rights reserved.

From The New Yorker

Fellowes, a late bloomer who wrote the script for "Gosford Park," again portrays the British upper class in his début novel. One Edith Lavery marries up, snagging the Earl of Broughton, a man who lives for his country estates and thanks his wife after each of their brief sexual encounters. Edith soon takes up with a handsome actor and runs for cover from her mother-in-law, the formidable Googie. The polite firefights that ensue are very readable, but their presentation is somewhat muddled. Fellowes, who, the dust jacket reveals, has a son named Peregrine and a dachshund named Fudge, may identify too closely with this social stratum. Although he convincingly portrays the habits of the entitled, they escape the skewering that the title leads us to expect. The result is a watered-down satire that eventually becomes an apologia for Edwardian England, where everyone knew his place and no one was tacky.
Copyright © 2005 The New Yorker

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 905 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 292 pages
  • Editeur : St. Martin's Press (24 janvier 2006)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B003J4VEIQ
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°18.222 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une Mme Bovary de notre époque! 3 décembre 2012
Par Floppy
Format:Poche
Edith Lavery est une jeune bourgeoise qui souhaite trouver un riche mari pour se faire entretenir et vivre une vie oisive dans le luxe.
Elle va rencontrer Charles Broughton, un comte de l'aristocratie Anglaise et celui-ci tombe amoureux d'elle. Il l'a demande en mariage au grand déséspoir de sa famille.
Edith l'épouse et est au début heureuse de toutes ces portes que lui ouvre l'aristocratie.
Mais quand la nouveauté s'émousse et que ses privilèges deviennent un acquis, Edith se rend compte qu'elle s'ennuie avec son mari qui finit par lui taper sur les nerfs.
C'est alors qu'elle rencontre Simon Russel, un acteur raté mais trés charismatique, par qui elle va se laisser séduire...

Un roman bien écrit, trés agréable à lire, avec de multiples rebondissements!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 assez délicieux 17 janvier 2014
Format:Poche|Achat vérifié
C'est l'histoire d'Edith, jeune femme dynamique, ravissante, qui, depuis son enfance, fait son éducation, du fait de sa mère, dans le meilleur environnement social possible. Car, en effet, le but ultime de sa chère mère est qu'Edith fasse ce que l'on appelle un bon mariage. Et, elle n'en sera pas déçue, puisqu'Edith parvient à charmer le très snob et riche Charles Broughton, l'un des partis les plus prisés du moment.
Au grand dam de sa mère, lady Broughton, appelée Googie, Charles choisit de demander la main d'Edith, qui n'appartient pas donc au même rang social. Car il s'agit bien d'appartenance : est très bien décrit, comment dans l'aristocratie anglaise, il faut absolument pouvoir être invité dans telle ou telle famille, afin de prouver son niveau hiérarchique. Chaque caste semble assez imperméable, et habituée à ses propres fréquentations dans sa petite bulle. On connaît tout de l'histoire de chaque famille, de ses titres... et il est hors de question d'y faire entrer quelqu'un.
Ainsi Googie, qui du fait de son rang, ne peut rien laisser transparaître, méprise Edith et son arrivisme, quant à sa propre mère : elle a moins de retenue et fanfaronne son succès, ce qui déplaît à Googie et est admirablement décrit dans le livre.

Quand Charles décide d'épouser Edith, tout le monde est ébahi. Les commentaires vont bon train, mais comme Charles semble sûr de lui, on paraît accepter Edith, mais les moqueries vont bon train.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le livre des snobs 12 avril 2008
Par Briseis
Format:Broché
Quand Edith Lavery, modeste standardiste, arrive à prendre dans ses filets Charles, comte de Broughton, elle pense que son rêve le plus cher est en train de se réaliser : quitter la bourgeoisie pour les fastes de l'aristocratie. Las, Edith déchante rapidement et s'ennuie à mourir dans sa nouvelle vie. Jusqu'au jour où sa route croise celle de Simon, acteur de peu d'envergure mais irrésistiblement attirant...
Julian Fellowes, à partir d'une histoire qui pourrait sembler convenue, analyse avec finesse l'esprit féminin et les enjeux du mariage. Il en profite pour tracer un portrait au vitriol de l'aristocratie anglaise et du snobisme.
Pétillant d'intelligence et de cynisme, "snobs" se savoure comme un très bon champagne...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une lecture savoureuse 28 janvier 2015
Par Nath
Format:Broché
Sous cette histoire banale d'adultère, il égratigne ce monde de classes bâti sur la naissance et pétri de privilèges. Je pourrais être tenté de présenter cette oeuvre comme une satire car Fellowes fait des observations des plus caustiques sur le comportement et la mentalité de la classe supérieure britannique, ainsi que sur ses parasites et ceux qui aspirent à entrer dans son orbite. Mais j'ai du mal avec l'étiquette de la satire, je vois plutôt ce roman comme une études de caractères. On y fait la connaissance de personnages auxquels on s'attache, malgré des comportements parfois atroces et le fait que beaucoup d'entre eux sont, en effet, snobs. On comprend les motivations de chacun à tel point que Googie (la belle-mère d'Edith et la plus snobe d'entre eux) en deviens attachante.

Le livre est extrêmement bien écrit. Pour quelques précieuses heures, je suis entré dans ce monde étranger, mais souvent charmant. On y côtoie la classe supérieure et autres arrivistes, à tel point que l'on finit par apprécier le regard lucide de notre narrateur et le ton ironique du roman.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Exquis 3 juin 2015
Par Madranna
Format:Poche
Tout en critiquant sans complexes les travers de l'aristocratie et de la bourgeoisie anglaise, Julian Fellowes parvient à conserver une sorte de tendresse pour ses personnages, comme un spectateur qui observerait l'histoire se dérouler avec une certaine bienveillance et un recul que les protagonistes n'ont pas. Les personnages en demeurent donc attachants, malgré leurs bassesses.
On y retrouve l'humour anglais et l'atmosphère de la série "Downton Abbey" (même si les époques sont différentes), avec de petites réparties "bien senties" pleines de sous-entendus et qui ne peuvent que faire sourire !
Un régal de lecture !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?
Ces commentaires ont-ils été utiles ?   Dites-le-nous
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Restons donc entre "gens de qualité" !
Un regard aigu et ironique sur l'aristocratie anglaise et sur la difficulté d'en faire partie...L'entêtement puis le recul d'une jeune femme ambitieuse.. Passionnant !
Publié il y a 3 jours par Dame de la Croix des Chemins
5.0 étoiles sur 5 Tellement anglais!
Un cadeau que j'ai reçu et je ne le regrette pas ,c'est un livre qui est un régal de l'esprit avec cette touche d'humour et cette tendresse pudique dont seuls les anglais... Lire la suite
Publié il y a 18 jours par Liberté
5.0 étoiles sur 5 subtile peinture
livre réjouissant , fin , jamais ennuyeux , peinture de la "haute" anglaise avec ses tics et ses préjugés et tous ses travers. Lire la suite
Publié il y a 2 mois par alice
4.0 étoiles sur 5 Un grand auteur anglais
Certes, ce roman n'est pas aussi puissant que le récent "Passé imparfait" paru chez Sonatine. Lire la suite
Publié il y a 8 mois par Steve TORTON
4.0 étoiles sur 5 SUCCULENT
Très facile à lire, style fluide. On est tout de suite dans l'ambiance et les mentalités de cette couche de la société anglaise.
Publié il y a 10 mois par L. Moghtader
5.0 étoiles sur 5 On ne sait pas qui est le plus snob...
Cette femme qui veut à tout prix - avec les encouragements de sa mère plus snob que n'importe quel noble - entrer dans les hautes sphères, dans le cercle... Lire la suite
Publié il y a 11 mois par Diane Clavareau
4.0 étoiles sur 5 Parfait complément au livre tout récent de Fellowes...
Ecrit avant "passé imparfait" il le complète, c'est intéressant de lire les deux dans la foulée, "snobs" est plus gai, plus ironique,... Lire la suite
Publié il y a 13 mois par Marinette
1.0 étoiles sur 5 barbant
tout est ennuyeux : les personnages les situations les lieux les dialogues : à périr d"ennui et impossible de dépasser les 50 premières pages et... Lire la suite
Publié il y a 17 mois par marie-françoise lelong
3.0 étoiles sur 5 Snobissimo
Pour apprécier ce livre il serait préférable de le lire en anglais. Il est difficile de traduire en français l'humour britannique
Publié le 29 août 2013 par pauline murat
2.0 étoiles sur 5 Dommage
Dommage, car j'ai beaucoup, beaucoup apprécié son oeuvre cinématographique que j'ai en entier et que j'ai déjà regardé avec toujours le... Lire la suite
Publié le 8 mars 2013 par jacqueline baude
Rechercher des commentaires

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique