Snobs: A Novel (English Edition) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Amazon rachète votre
article EUR 0,65 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Snobs Poche – 10 septembre 2008


Voir les 22 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 27,49 EUR 0,51
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 1 889,45 EUR 4,87
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 22,00 EUR 19,99
Cassette
"Veuillez réessayer"
EUR 31,23

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Quand Edith Lavery, une jeune roturière pleine d'ambition, conquiert le cœur d'un des célibataires les plus convoités de l'aristocratie anglaise, le comte Charles Broughton, sa mère et elle sont folles de joie. Une fois devenue comtesse Broughton, elle ne tarde pas à se lasser des interminables parties de chasse et des thés de bienfaisance chapeautés par sa terrible belle-mère, Googie. C'est alors qu'elle tombe dans les bras de Simon Russel, un acteur de seconde zone... D'une intrigue classique à mi-chemin entre Cendrillon et Madame Bovary, Julian Fellowes tire une satire réjouissante des mœurs de l'aristocratie anglaise.

Biographie de l'auteur

Julian Fellowes est acteur, scénariste et réalisateur. En 2002, il a reçu un Oscar pour le scénario de Gosford Park et il a récemment réalisé Separate Lies, qui a connu un grand succès en Europe. Best seller en Grande-Bretagne, Snobs est son premier roman.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,65
Vendez Snobs contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 407 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (10 septembre 2008)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253122769
  • ISBN-13: 978-2253122760
  • Dimensions du produit: 10,9 x 2 x 17,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 90.369 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Première phrase
I do not know exactly how Edith Lavery came first to be taken up by Isabel Easton. Lire la première page
En découvrir plus
Concordance
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par christine.l sur 17 janvier 2014
Format: Poche Achat vérifié
C'est l'histoire d'Edith, jeune femme dynamique, ravissante, qui, depuis son enfance, fait son éducation, du fait de sa mère, dans le meilleur environnement social possible. Car, en effet, le but ultime de sa chère mère est qu'Edith fasse ce que l'on appelle un bon mariage. Et, elle n'en sera pas déçue, puisqu'Edith parvient à charmer le très snob et riche Charles Broughton, l'un des partis les plus prisés du moment.
Au grand dam de sa mère, lady Broughton, appelée Googie, Charles choisit de demander la main d'Edith, qui n'appartient pas donc au même rang social. Car il s'agit bien d'appartenance : est très bien décrit, comment dans l'aristocratie anglaise, il faut absolument pouvoir être invité dans telle ou telle famille, afin de prouver son niveau hiérarchique. Chaque caste semble assez imperméable, et habituée à ses propres fréquentations dans sa petite bulle. On connaît tout de l'histoire de chaque famille, de ses titres... et il est hors de question d'y faire entrer quelqu'un.
Ainsi Googie, qui du fait de son rang, ne peut rien laisser transparaître, méprise Edith et son arrivisme, quant à sa propre mère : elle a moins de retenue et fanfaronne son succès, ce qui déplaît à Googie et est admirablement décrit dans le livre.

Quand Charles décide d'épouser Edith, tout le monde est ébahi. Les commentaires vont bon train, mais comme Charles semble sûr de lui, on paraît accepter Edith, mais les moqueries vont bon train.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Briseis sur 12 avril 2008
Format: Broché
Quand Edith Lavery, modeste standardiste, arrive à prendre dans ses filets Charles, comte de Broughton, elle pense que son rêve le plus cher est en train de se réaliser : quitter la bourgeoisie pour les fastes de l'aristocratie. Las, Edith déchante rapidement et s'ennuie à mourir dans sa nouvelle vie. Jusqu'au jour où sa route croise celle de Simon, acteur de peu d'envergure mais irrésistiblement attirant...
Julian Fellowes, à partir d'une histoire qui pourrait sembler convenue, analyse avec finesse l'esprit féminin et les enjeux du mariage. Il en profite pour tracer un portrait au vitriol de l'aristocratie anglaise et du snobisme.
Pétillant d'intelligence et de cynisme, "snobs" se savoure comme un très bon champagne...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Floppy sur 3 décembre 2012
Format: Poche
Edith Lavery est une jeune bourgeoise qui souhaite trouver un riche mari pour se faire entretenir et vivre une vie oisive dans le luxe.
Elle va rencontrer Charles Broughton, un comte de l'aristocratie Anglaise et celui-ci tombe amoureux d'elle. Il l'a demande en mariage au grand déséspoir de sa famille.
Edith l'épouse et est au début heureuse de toutes ces portes que lui ouvre l'aristocratie.
Mais quand la nouveauté s'émousse et que ses privilèges deviennent un acquis, Edith se rend compte qu'elle s'ennuie avec son mari qui finit par lui taper sur les nerfs.
C'est alors qu'elle rencontre Simon Russel, un acteur raté mais trés charismatique, par qui elle va se laisser séduire...

Un roman bien écrit, trés agréable à lire, avec de multiples rebondissements!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Cette femme qui veut à tout prix - avec les encouragements de sa mère plus snob que n'importe quel noble - entrer dans les hautes sphères, dans le cercle fermé des aristocrates anglais, qui s'y ennuie très vite et lâche prise devant un bellâtre imbu de lui-même, et qui retourne chez son "boring husband" parce qu'elle attend un enfant de sont amant... C'est acerbe, grinçant, vrai et touchant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Ecrit avant "passé imparfait" il le complète, c'est intéressant de lire les deux dans la foulée, "snobs" est plus gai, plus ironique, lecture facile et agréable tout en décrivant avec tendresse mais sans complaisance le milieu suranné de la noblesse britannique.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?