• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Société g&e... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Société générale : Secrets bancaires Broché – 29 mai 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,40
EUR 16,00 EUR 6,20

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Jérôme Jessel est grand reporter à VSD. Patrick Mendelewitsch, diplômé de Dauphine, ex-analyste financier et crédit manager, se consacre depuis dix ans à l'intelligence économique et à la réalisation d'investigations complexes dans le domaine de la propriété intellectuelle. Tous deux ont déjà publié La Face cachée du footbusiness chez Flammarion.



Détails sur le produit

  • Broché: 299 pages
  • Editeur : Flammarion (29 mai 2010)
  • Collection : EnQuête
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081219239
  • ISBN-13: 978-2081219236
  • Dimensions du produit: 24,1 x 1,9 x 15,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 489.615 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludwig Jean Sébastien TOP 100 COMMENTATEURS le 20 avril 2013
Format: Broché
Que n'apprend-on pas à la lecture de cette enquête sur la très respectable banque française créée en 1864 par Charles de Wendel et Eugène Schneider pour développer le commerce et l'industrie en France au moment de la révolution industrielle ? Qu'avec un salaire de près de 4,5 millions d'euros avant bonus, son patron Daniel Bouton se retrouvait, de fait, dans la peau d'un des managers les mieux rémunérés du CAC 40. Que la banque a été, ces temps derniers, d'échecs en catastrophes, qu'elle a raté l'absorption du CIC, racheté par le Crédit Mutuel, manqué son OPA amicale contre Paribas, récupéré de haute lutte par la BNP. Qu'elle a subi des pertes record de plus de 7 milliards d'euros dont 4,9 suite aux agissements mal surveillés d'un certain Kerviel. Et bien pire qu'elle s'est retrouvée impliquée dans des affaires pas très claires de rétro-commissions comme celle des frégates de Taïwan. Et que ses placements à l'étranger avec sa filiale SG Cowen aux Etats-Unis, en Afrique ou dans les pays de l'Est ainsi que son soutien aux folies de Vivendi à l'ère de J.M.Messier n'ont été qu'une longue suite de catastrophes, de ratages voire de manoeuvres frauduleuses par la faute d'escrocs comme un certain Gruttadauria, les frères Rigas ou les gens des affaires du Sentier.
Une enquête solidement étayée (sources et références remplissent plus de 40 pages de notes, c'est dire) qu'il faut lire si l'on veut en savoir plus sur les arrière-cuisines de cette banque aussi calamiteuse que les autres.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 25 juin 2012
Format: Broché
La Société Générale a demandé à la cour d'appel de Paris de condamner Jérôme Kerviel à payer 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts, montant de la perte historique pour laquelle il est poursuivi.

L'ancien trader, 35 ans, avait été condamné en première instance, en 2010, à ce montant astronomique de dommages et intérêts, ainsi qu'à cinq ans de prison dont trois ferme.

Une telle somme, équivalant à 390.000 ans de Smic, est évidemment impossible à rembourser, ce qu'avait d'ailleurs reconnu la banque à l'époque et qu'a admis lundi Me Jean Veil, un des avocats de la banque, dans sa plaidoirie.

Décision sera mise en délibéré

Juste après le premier procès, il était par ailleurs apparu que la banque avait récupéré en déduction fiscale 1,7 des 4,9 milliards d'euros perdus, par le biais d'un dispositif permettant aux sociétés de bénéficier, en cas de pertes exceptionnelles, d'une déduction d'impôt atteignant un tiers de la somme perdue.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
L'actualité va vite et ce livre vieillira vite. Il est donc très intéressant à lire tout de suite pour mieux comprendre ce qui s'est passé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?