undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Soldes Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles36
3,7 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:12,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 14 juillet 2013
Cette analyse presque clinique de la drague et des rapports hommes-femmes, est d'une qualité inégalée.

Chacun pourra, en plus d'y retrouver sa propre expérience, faire un travail de compréhension approfondi en se basant sur la démonstration de haute volée d'un Soral très en forme!

A acheter, et à lire et relire pour le plaisir!
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2014
Savoureuse et juste analyse ,de ce profil particulier,decette souffrance qui force l'intelligence.
je pense que le propos peut paraitre cynique et peu audible pour beaucoup de pseudos humanistes cultivés.
Mais il tape juste là ou cela fait mal,ou cela résonne vrai.
Le principe de réalité est souvent dur à avaler mais une fois digeré,putain qu est ce que ça fait du bien.....
Je ne m'etait pas régalé autant depuis bien longtemps.
Merci mr Soral
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2011
C'est un très bon livre qui nous permet d'en apprendre énormément sur les relations hommes-femmes. La vision de alain soral est dure et rude mais sent le vécu et l'expérience. C'est par conséquent un livre très enrichissant que je conseillerais à tous. Le site Madseduction a publié plusieurs articles très intéressants sur ce livre, je vous invite à les lire si vous hésitez sur l'achat du livre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2002
C'est un bonheur de la première page (lire les citations de Hegel et du proxénète antillais) à la dernière. Tout est abordé sans chichi. Didactique, parfois contestable, mais vraiment étonnant. L'analyse est déroutante au départ et puis on finit par reconnaitre ici et là des morceaux de sa vie, alors on s'interroge. Le titre ne reflète hélas pas toute la richesse de l'ouvrage qui va bien au delà de la drague et des relations hommes/femmes. Un ouvrage politique, c'est certain.
0Commentaire12 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2007
L'auteur développe une théorie basée sur son expérience personnelle, qui globalement explique l'attitude du "coureur de jupon" invétéré par une déficience de la relation à sa mère.

La théorie est convaincante, l'écriture est correcte.

La matière est exclusivement basée sur l'expérience de l'auteur et donc un peu limitée d'un point de vue sociologique malgré la qualité de la théorie. Le style narratif est entre le roman et l'essai de sociologie.

Globalement intéressant pour les quelques idées fortes et bien développées qui éclairent notre curiosité sur cette "maladie" comportementale et qui donne des pistes sérieuses pour comprendre ceux qui accumulent des centaines d'actes sexuels avec des femmes sans "s'attarder" auprès d'aucune.

Le sous-titre "le livre sur l'amour et la femme" est par contre totalement trompeur, l'auteur ne parle pas d'amour ni de femmes.

Pour ceux qui cherchent un manuel du dragueur, un livre érotique, un livre qui parle de l'amour ou qui parle des femmes: passez votre chemin.
11 commentaire41 sur 55 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2015
Très agréablement étonné par la qualité du livre (d'occasion), de l'emballage ainsi que du soin global ! Rien à en redire !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tout d' abord, on est agréablement surpris par la grande rigueur d' Alain Soral dans le traitement et la démonstration qu' il fait de son sujet. De plus, son style mêlant humour et finesse d' esprit agit dès le début comme une bouffée d' oxygène car, échappant au politiquement correct castrateur, il appelle ici un chat un chat et n' hésite pas à traiter certains sujets, comme le féminisme par exemple, à rebrousse-poil, d' une manière qui pourrait paraître subversive dans notre pseudo-culture du prêt-à-penser, mais non seulement il a le courage d' exposer son point de vue, qu' il plaise ou non, mais surtout son argumentation solide et structurée force au respect et a l' immense mérite de mettre en avant un certain nombre de vérités et d' explications qui enrichissent considérablement le sujet traité. C' est pourquoi son livre se révèle extrêmement instructif et enrichissant, que l' on soit dragueur ou non et même homme ou femme d' ailleurs! Au contraire, je pense que chacun(e) y trouvera un intérêt particulier et apprendra à mieux se connaître ou se comprendre à la lecture de tel ou tel chapitre. Au final, il n' y a que le titre de l' ouvrage qui apparait bien réducteur par rapport à son contenu! A lire absolument...
0Commentaire60 sur 85 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2001
Cette étude de l'amour et de la femme est excellente et pleine de vérité. A conseiller aux hommes ET FEMMES. Loin d'être misogyne, l'auteur dévoilent des vérités qui sont inacceptables car politiquement incorrectes, et donc "indisable". A lire d'urgence, même si le titre "Sociologie du DRAGEUR" peut faire "honte"...
0Commentaire13 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2013
J'ai acheté ce livre car travaillant sur la séduction, je pensais qu'il serait utile pour mon mémoire, mais j'ai été déçu de constater qu'il traite seulement du profil "coureur de jupon" (auquel l'auteur assume d'avoir appartenu, ce qui est tout à son honneur, mais est-il indispensable de citer "plus de sept cent conquêtes" sur la 4e de couverture ?).

Ceci mis à part, car il s'agit uniquement d'une incompatibilité avec mes recherches, j'ai été effaré par la teneur misogyne de cet ouvrage. Bien que je m'y sois attendu, connaissant l'auteur de réputation, je pensais que ses critiques (notamment anti-féministes) seraient plus intelligentes et constructives, or certaines sont non seulement infondées mais d'une aberration étonnante : l'auteur en vient quand même à nous dire que la femme est "profondément inapte à cette activité sérieuse et exigeante qu'est la pensée".

En bref, je suis bien content de l'avoir fini car je suis actuellement à court de papier WC.
0Commentaire3 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 1 janvier 2009
Lire Soral n'est pas politiquement correct, il sent le soufre, son langage est à la fois cru et intellectuel, ce qui donne une impression très particulière à la lecture de ce livre. Il est bien que ce genre de livre existe, celà prouve la liberté d'expression dans notre pays. Je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il raconte mais il faut lui reconnaitre une rigueur intellectuelle dans ses démonstrations. Il n'a pas peur non plus de nombreuses attaques "ad hominem", ce qui fait de son livre un pamphlet (anti-féministes, anti-gays, anti-fausses valeurs philosophiques selon lui..)et pas seulement un traité de sociologie.
Donc son livre est en fait en plusieures parties:
- d'abord une description assez truculente du "dragueur" qu'il situe dans un espace-temps bien particulier: France des années 60 à 80, "l'époque dorée" qu'il décrit étant plus ou moins révolue. Son explication freudienne du dragueur lié à une mère absente (mauvaise mère) vaut ce qu'elle vaut, c'est peut-être juste pour certains.
- la deuxième partie n'a plus rien à voir: il s'agit d'une réflexion plus vaste sur la société actuelle. On reconnait là typiquement les idées de la nouvelle extrême-droite française, Alain de Benoist et la revue Elements: il s'agit de montrer que la société actuelle est pervertie par le féminisme, que les valeurs paternelles sont en décrépitude totale. Celà repose sur le postulat d'une différence fondamentale entre les sexes, la femme étant inférieure sur le plan de la pensée, du travail, de l'action politique, de la culture.. Soral veut bien lui reconnaitre une valeur supérieure pour .. la danse! Là Soral est particulièrement puant, mais çà ne le dérange pas car c'est l'odeur du mâle..
Finalement ce livre est à lire pour déclencher des débats.
22 commentaires14 sur 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus