Sol Gabetta

Top albums (Voir les 21)


Voir les 21 albums de Sol Gabetta

Sol Gabetta : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 196
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Sol Gabetta
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Née à Córdoba (Argentine) de parents français et russe en 1981, la violoncelliste Sol Gabetta est initiée à l'instrument dès l'âge de quatre ans par ses parents d'origine française et russe. Élève du Conservatoire de Buenos Aires où se sont installés ses parents, la jeune soliste décroche un premier prix à l'âge de dix ans. La famille, qui émigre ensuite à Madrid, veille sur le talent de la musicienne inscrite à l'École supérieure de musique Reine-Sophie. Elle poursuit ses classes à Bâle avec Ivan Manighetti puis à la Hochschule de Berlin avec David Geringas.

Lauréate du Prix Crédit ... Lire la suite

Née à Córdoba (Argentine) de parents français et russe en 1981, la violoncelliste Sol Gabetta est initiée à l'instrument dès l'âge de quatre ans par ses parents d'origine française et russe. Élève du Conservatoire de Buenos Aires où se sont installés ses parents, la jeune soliste décroche un premier prix à l'âge de dix ans. La famille, qui émigre ensuite à Madrid, veille sur le talent de la musicienne inscrite à l'École supérieure de musique Reine-Sophie. Elle poursuit ses classes à Bâle avec Ivan Manighetti puis à la Hochschule de Berlin avec David Geringas.

Lauréate du Prix Crédit Suisse-Young Artist Award en 2004, Sol Gabetta entame une carrière de violoncelliste professionnelle et de professeur à l'Académie de musique de Bâle. D'autres récompenses viennent s'ajouter à la liste tels le Prix Natalia-Guzman, le Prix ARD de Munich et une cinquième place au Concours Rostropovitch. La jeune concertiste acclamée au festival de Lucerne en 2004 fonde l'année suivante son propre événement musical, le festival de musique de chambre Solsberg dans le canton d'Argovie de son pays d'adoption, la Suisse.

Invitée dans de nombreux galas et festivals, Sol Gabetta fréquente des orchestres du monde entier, de Birmingham à Philadelphie en passant par Vienne et Moscou où elle interprète les canons du genre comme les Concertos pour violoncelle de Haydn, Dvorak, Tchaïkovsky, Chostakovitch et Elgar. La reconnaissance passe aussi par son engagement dans le domaine contemporain pour les concertos de Bohuslav Martinu, Samuel Barber et Peteris Vasks. En 2009, Son enregistrement de pièces de Tchaïkovsky, Saint-Saëns et Ginastera lui vaut la récompense suprême, un ECHO Award, doublé d'un Diapason d'or.

Sol Gabetta qui joue sur un instrument rare, un violoncelle Guadagnini de 1759 prêté par la Fondation Hans K. Rahn, enregistre Il Progetto Vivaldi I & II (2007-2011), les concertos de Haydn, Hoffmann et Mozart (2009), le Concerto pour violoncelle n°2 de Chostakovitch (2009), le récital Cantabile (2010). En 2012, son association avec la pianiste québecoise Hélène Grimaud pour le récital DUO (Deutsche Grammophon) lui ouvre les portes d'une plus large reconnaissance. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Née à Córdoba (Argentine) de parents français et russe en 1981, la violoncelliste Sol Gabetta est initiée à l'instrument dès l'âge de quatre ans par ses parents d'origine française et russe. Élève du Conservatoire de Buenos Aires où se sont installés ses parents, la jeune soliste décroche un premier prix à l'âge de dix ans. La famille, qui émigre ensuite à Madrid, veille sur le talent de la musicienne inscrite à l'École supérieure de musique Reine-Sophie. Elle poursuit ses classes à Bâle avec Ivan Manighetti puis à la Hochschule de Berlin avec David Geringas.

Lauréate du Prix Crédit Suisse-Young Artist Award en 2004, Sol Gabetta entame une carrière de violoncelliste professionnelle et de professeur à l'Académie de musique de Bâle. D'autres récompenses viennent s'ajouter à la liste tels le Prix Natalia-Guzman, le Prix ARD de Munich et une cinquième place au Concours Rostropovitch. La jeune concertiste acclamée au festival de Lucerne en 2004 fonde l'année suivante son propre événement musical, le festival de musique de chambre Solsberg dans le canton d'Argovie de son pays d'adoption, la Suisse.

Invitée dans de nombreux galas et festivals, Sol Gabetta fréquente des orchestres du monde entier, de Birmingham à Philadelphie en passant par Vienne et Moscou où elle interprète les canons du genre comme les Concertos pour violoncelle de Haydn, Dvorak, Tchaïkovsky, Chostakovitch et Elgar. La reconnaissance passe aussi par son engagement dans le domaine contemporain pour les concertos de Bohuslav Martinu, Samuel Barber et Peteris Vasks. En 2009, Son enregistrement de pièces de Tchaïkovsky, Saint-Saëns et Ginastera lui vaut la récompense suprême, un ECHO Award, doublé d'un Diapason d'or.

Sol Gabetta qui joue sur un instrument rare, un violoncelle Guadagnini de 1759 prêté par la Fondation Hans K. Rahn, enregistre Il Progetto Vivaldi I & II (2007-2011), les concertos de Haydn, Hoffmann et Mozart (2009), le Concerto pour violoncelle n°2 de Chostakovitch (2009), le récital Cantabile (2010). En 2012, son association avec la pianiste québecoise Hélène Grimaud pour le récital DUO (Deutsche Grammophon) lui ouvre les portes d'une plus large reconnaissance. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Née à Córdoba (Argentine) de parents français et russe en 1981, la violoncelliste Sol Gabetta est initiée à l'instrument dès l'âge de quatre ans par ses parents d'origine française et russe. Élève du Conservatoire de Buenos Aires où se sont installés ses parents, la jeune soliste décroche un premier prix à l'âge de dix ans. La famille, qui émigre ensuite à Madrid, veille sur le talent de la musicienne inscrite à l'École supérieure de musique Reine-Sophie. Elle poursuit ses classes à Bâle avec Ivan Manighetti puis à la Hochschule de Berlin avec David Geringas.

Lauréate du Prix Crédit Suisse-Young Artist Award en 2004, Sol Gabetta entame une carrière de violoncelliste professionnelle et de professeur à l'Académie de musique de Bâle. D'autres récompenses viennent s'ajouter à la liste tels le Prix Natalia-Guzman, le Prix ARD de Munich et une cinquième place au Concours Rostropovitch. La jeune concertiste acclamée au festival de Lucerne en 2004 fonde l'année suivante son propre événement musical, le festival de musique de chambre Solsberg dans le canton d'Argovie de son pays d'adoption, la Suisse.

Invitée dans de nombreux galas et festivals, Sol Gabetta fréquente des orchestres du monde entier, de Birmingham à Philadelphie en passant par Vienne et Moscou où elle interprète les canons du genre comme les Concertos pour violoncelle de Haydn, Dvorak, Tchaïkovsky, Chostakovitch et Elgar. La reconnaissance passe aussi par son engagement dans le domaine contemporain pour les concertos de Bohuslav Martinu, Samuel Barber et Peteris Vasks. En 2009, Son enregistrement de pièces de Tchaïkovsky, Saint-Saëns et Ginastera lui vaut la récompense suprême, un ECHO Award, doublé d'un Diapason d'or.

Sol Gabetta qui joue sur un instrument rare, un violoncelle Guadagnini de 1759 prêté par la Fondation Hans K. Rahn, enregistre Il Progetto Vivaldi I & II (2007-2011), les concertos de Haydn, Hoffmann et Mozart (2009), le Concerto pour violoncelle n°2 de Chostakovitch (2009), le récital Cantabile (2010). En 2012, son association avec la pianiste québecoise Hélène Grimaud pour le récital DUO (Deutsche Grammophon) lui ouvre les portes d'une plus large reconnaissance. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page