undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici KDPContest nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles11
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Alfred Deller était jusqu'à présent le contre-ténor insurpassé dans l'interprètation de ces pièces célèbres de Purcell, et l'album "O solitude" (avec William Christie au clavecin et Wieland Kuijken à la viole), paru en 1979 et heureusement réédité, demeure en bonne place dans une discothèque idéale et continuera de nous ravir. Tout en reconnaissant la virtuosité d'Andreas Scholl, j'avais jusqu'à présent une certaine prévention contre son timbre de voix (lui préférant Deller pour Purcell et Gérard Lesne pour la musique française). Le présent album démontre qu'il a à présent atteint une maturité qui lui permet de prétendre à la perfection. Voici un splendide recueil de pièces de Purcell, dont les plus célèbres reprennent celles interprètées par le maître Deller, auxquelles Andreas Scholl et l'Accademia bizantina impriment des rythmes nouveaux puissants et expressifs, servis par un enregistrement parfait sur le plan technique. Une seule petite remarque: Andreas Scholl a un léger accent allemand dans sa prononciation de l'anglais, ce qui n'est pas très gênant en soi, mais reste perfectible, surtout lorsqu'il s'agit de célébrer la plus belle des îles:

"Fairest isle, all isles excelling,
Seat of pleasure and of love,
Venus here will choose her dwelling,
And forsake her Cyprian grove."

Malgré tous ses efforts, il restera, las, las (comme avant lui Haendel et comme le prince Albert de Saxe-Cobourg et autres Battenberg...) un étranger, a foreigner who never will be mistaken for a native briton. Et si vous hésitez entre Deller et Scholl, et bien achetez les deux!
33 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2012
Je suis un très grand admirateur d'Andreas Scholl et je possède la plupart de ses enregistrements . J'avais hésité à acquérir celui-ci , vivant , pour les airs de Purcell avec le récital d'Alfred Deller ( " Music for a While " , Harmonia Mundi ) . Le CD du contre-ténor allemand offre un éventail assez différent de celui du CD de son illustre prédecesseur anglais et l'on y prend un plaisir tout aussi grand . Il ne s'agit pas de la version " nouvelle " d'un album mythique , mais d'un récital différent et extrêment raffiné . A recommander , donc , à tous les fans de Scholl et aux amoureux de la musique anglaise .
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Henry Purcell, "Songs and Arias", Andreas Scholl, Christophe Dumaux, contre-ténors, Academia Bizantina, Stefano Montanari, 1 CD Decca, 2010, notice et textes des arias en anglais, français et allemand.

Couleurs, subtilité, intelligence du texte, Andreas Scholl compense avec un art toujours plus consommé les quelques faiblesses d'une voix émouvante et délicate, mais qui ne fut jamais très puissante. Il forme pourtant un éblouissant duo, avec le très vert et trompetant Christophe Dumaux, dans "Sound the trumpet!". Preuve que le talent supplée à tout.

Purcell est servi, tant par le contre-ténor allemand que par Stefano Montanari à la tête de l'Academia Bizantina, de manière admirable -des chaconnes et des musiques de scène laissent respirer le récital-, c'est disque de joie, d'émotion, de méditation paisible, dédié tout entier à la pure beauté de la musique, peut-on demander plus... ou mieux ?
33 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2010
Bien entendu, ça aide de comprendre l'anglais pour apprécier Purcell, mais les paroles, aussi poétiques et touchantes soient-elles, ne sont pas indispensables pour se laisser émouvoir par une si poignante musique. L'interprétation d'Andréas Scholl, peut-être un peu ouatée à mon goût, donne à l'ensemble une tonalité brumeuse et romantique. L'air célèbre du mort manque de force, c'est normal pour un cadavre me direz-vous !
Mais je ne regrette pas mon achat. Et je recommande ce disque à tous publics. Pour les jeunes peut-être un peu ardu, à écouter et commenter en famille.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2014
Riche idée d'Andrea Scholl de rendre hommage à Klaus Nomi dans l'Air du génie du Froid extrait de "King Arthur".
Riche idée aussi d'avoir proposé au contre-ténor français Christophe Durnaux, que j'ai découvert, de se joindre à lui.
et je suis d'accord avec Andrea School quand il dit que le morceau "Music for a while" "est l'une des plus belles chansons jamais écrites par Purcell".
Le plus drôle est que je sais que Purcell est un nom d'origine française, venant de "pourceau". Peut être des ancêtres français de condition sociale très modeste de ce superbe compositeur? Comme quoi, le génie pousse partout.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 février 2012
Andreas Scholl au sommet de sa forme, en chantant des airs de Purcell qui sont autant des poèmes, tellement nous sommes happés par la beauté des paroles ("If music be the food of Love"). Un classique à rééditer "again and again".
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2013
Je veux qu'on m'enterre sur la musique du Génie du froid, chantée par Scholl. Enfin de la musique! Même l'orchestre "pense différemment". Cela fait du bien dans ce monde où tout le monde bouffe la même chose.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2015
J'adore cet artiste et son répertoire.
Découvert par son album "The Voice" je n'en finis pas d'apprécier son talent et sa preformance.
J'aime, j'adore !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2011
Enregistrement de grande qualité.
A. Scholl génial dans ces arias au m^me tite que les plus grands.
Dans "cold song" (on ne peut s'empêcher de penser à Klaus Nomi) il ose une interprétation unique et émouvante.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
It was time that Andreas Scholl recorded Purcell. Most of these songs had been sung by him in recitals for a long time, so his interpretation has a profound maturity. See the way he "plays" with the words. Pure joy. My favourites: "One charming night", "Strike the viol" and the sublime "O solitude". This piece should close the CD because after perfection, what else?
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus