Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,49
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Song For My Father (RVG Edition) [Enregistrement original remasterisé]

Horace Silver CD
4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
Prix : EUR 10,29 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 19 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,49.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Horace Silver

Discographie

Image de l'album de Horace Silver

Photos

Image de Horace Silver

Biographie

D'origine cap-verdienne par son père, Horace Tavares Silva naît le 2 septembre 1928 à Norwalk, dans le Connecticut. Formé au piano classique et au saxophone, il découvre les ténors du be bop Bud Powell, Charlie Parker et Lester Young qui orientent ses goûts vers le jazz.

Découvert par Stan Getz sur la scène du Sundown Club ... Plus de détails sur la Page Artiste Horace Silver

Visitez la Page Artiste Horace Silver
123 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Song For My Father (RVG Edition) + Blowin' The Blues Away (RVG Edition) + Cape Verdian Blues +1 [Remaste
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (5 août 2013)
  • Date de sortie d'origine: 6 avril 1999
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé
  • Label: Blue Note
  • ASIN : B00000IL27
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.969 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Song For My Father (Rudy Van Gelder Edition) [1999 - Remastered] 7:18EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. The Natives Are Restless Tonight (Rudy Van Gelder Edition) (1999 Digital Remaster) 6:10EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Calcutta Cutie (Rudy Van Gelder Edition) (1999 Digital Remaster) 8:31EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Que Pasa (Rudy Van Gelder Edition) (1999 Digital Remaster) 7:47EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. The Kicker (Rudy Van Gelder Edition) (1999 Digital Remaster) 5:26EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Lonely Woman (Rudy Van Gelder Edition) (1999 Digital Remaster) 7:02EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Sanctimonious Sam (Rudy Van Gelder Edition) (1999 Digital Remaster) 3:54EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Que Pasa (Trio Version; Rudy Van Gelder Edition) [1999 - Remastered] 5:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Sighin' And Cryin' (Rudy Van Gelder Edition) (1999 Digital Remaster) 5:25EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Silver Threads Among The Soul (Rudy Van Gelder Edition) (1999 Digital Remaster) 3:53EUR 1,29  Acheter le titre 


Descriptions du produit

Amazon.fr

Cofondateur des Jazz Messengers en 1953 avec Art Blakey, Horace Silver orienta très vite la formation vers un puissant jazz funky dans lequel blues et gospel se mêlaient aux structures harmoniques du be-bop. Retrouvant ses racines, le jazz renouait ainsi des liens avec la danse, ses rythmes souples privilégiant des tempos réguliers. Lorsque le pianiste entreprit d'organiser ses propres ensembles, il poursuivit dans cette voie, se servant de la formule qui avait fait son succès pour enregistrer de nombreux albums, Song For My Father restant son disque le plus célèbre. Cette composition dédiée à son père, mais aussi "Lonely Woman", une ballade portant le même titre qu'une composition d'Ornette Coleman, "Calcutta Cutie" et "Que Pasa" révèlent son habileté à écrire des thèmes simples et efficaces, des mélodies dont il exploite abondamment les ressources. Horace pense et organise toujours rythmiquement sa musique, notes et accords plaqués avec force traduisant un jeu de piano très physique. Le grand classique d'Horace Silver. --Pierre de Chocqueuse

Descriptions du produit

SONG FOR MY FATHER (RVG EDITION)

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.2 étoiles sur 5
4.2 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN BONHEUR SIMPLE 25 octobre 2007
Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Voilà le type même de disque sur lequel on tombe par hasard, parce que le catalogue est réédité, que ce n'est pas cher, qu'on ne sait pas qui est Horace Silver, alors on achète, on écoute... et on en tombe par terre !

Comment décrire cette musique ? Je dirais "confortable". On y est bien, on s'y sent bien. La formation est celle d'un quintet Be-Bop classique (batterie, basse, piano, trompette et sax), mais les tempos sont ici plus cool, les rythmes plus groove. Je n'arrive pas à voir le coté funky de ce disque, je trouve que cela frise les ambiances latinos parfois, notamment dans le sublime morceau titre. Avec sa boucle rythmique au piano « Song for my father » démarre presque comme une salsa, que les cuivres viennent enrober et tempérer délicatement avec leur tonalité bop. On retrouve de multiples influences, de multiples couleurs issues de la palette jazz. Cet album est réellement magnifique, à portée de tous, il joue sur une rythmique lisible, et des mélodies (apparemment) simples. Le disque se clôt par trois titres en trio. Un vrai bonheur.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bienvenue chez les Jazz Messengers ! 21 juillet 2012
Par Antoine Martin TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Quand tout oxygène a déserté la ville, quand la nuit épaisse et solitaire m'enserre et que, bravant les ombres aux sourires édentés que quelques lampadaires insomniaques projettent devant mes pas, je file dans les caniveaux qu'une ondée a transformés en torrents, alors, je pense à Horace Silver. Je pense aux solos à l'intensité orgastique de Song for my father, fils bâtards d'une danse soufi improvisée sur les rives humides et chaudes d'un bayou de la Nouvelle Orléans. Je pense au phrasé volubile du piano chantant Calcutta Cutie, soutenu par Roger Humphries et sa batterie bougonne dont le ronronnement menaçant annonce l'orage à venir - vocalises pour The Kicker...

Gospel, bossa nova, blues, ont dessiné les linéaments de ce que l'on appellera le funk. Du rouge, du jaune, du noir, un peu de vert aussi - palette de sons aux couleurs bigarrées, égarées entre le Connecticut, le Cap Vert et le Brésil, l'enfance et l'âge adulte -, cristallisent les souvenirs imprécis d'une jeunesse métissée. Mais aussi : métrique hypnotique et perfection des transitions, au cordeau : le jazz a dû devenir une science pour mieux rester lui-même. Friselis innocent et nostalgique d'un piano à claire-voie dans Lonely Woman : réminiscence d'une paire d'yeux noirs - immenses ! -, lourde chevelure nacrée... Lorsque la belle s'éveille, Horace s'efface - à pas de loup... Que Pasa ? Je vous le dis : Carmel Jones, prince du vaudou, vient de vous ensorceler avec sa trompette ! The natives are restless tonight, bienvenue chez les Jazz Messengers !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un classique du jazz 9 février 2012
Par Pierre Dulieu TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Le plus connu et le plus attrayant des disques enregistrés par Horace Silver est pourtant une oeuvre de transition conçue en plusieurs fois. Une première session est enregistrée dans les studios de Rudy Van Gelder à Englewoods Cliff le 31 octobre 1963 avec Blue Mitchell (tp), Junior Cook (ts) et le tandem Gene Taylor (b) / Roy Brooks (dr) à la rythmique. L'étrange Calcultta Cutie avec ses accents orientaux et Sanctimonious Sam, une valse composée par Musa Kaleem, sont gravés ainsi que deux titres en trio : le romantique Lonely Woman et l'agréable Que Pasa? dont la structure très aérée laisse passer des rayons de soleil. Une seconde session est ensuite organisée avec les mêmes musiciens le 28 janvier 1964. Y sont enregistrés en quintet Sighin' And Cryin' et Silver Threads Among My Soul qui swinguent de façon féline dans le style inimitable du pianiste. Pourtant, ce dernier n'est pas entièrement satisfait du résultat et décide, sans trop de raisons particulières, de dissoudre sa formation -qui tourne pourtant comme une horloge suisse- et d'en reconstituer une nouvelle avec des musiciens complètement différents. Sont alors sélectionnés le trompettiste peu connu Carmell Jones et, au saxophone ténor, Joe Henderson qui est lui, par contre, une des vedettes polyvalentes de Blue Note depuis qu'il a enregistré son célèbre Page One en 1963. Quant à la rythmique, elle est confiée à Teddy Smith (b) et à un jeune batteur de Pittsburgh nommé Roger Humphries (dr). Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
16 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 5 etoiles car 6 n' existent pas !!! 24 janvier 2005
Format:CD
Extraordinaire !! Genie du piano, il ne jouait pas funky, il l' était. Adorant Milt Jackson, il travailla son touché piano jusqu' a la perfection. Ce disque est sublime, il se pretera a un diner amoureux, un coup de blues passager, un reveil brumeux ou une ballade en voiture. Mention speciale pour Song for my father, lonely woman, sighin and cryin (la classe ...), calcutta cuttie ... En y reflechissant, je donne la mention speciale a tout l' album !!! Un chef d' oeuvre grandiose et ideal pour commencer une approche du jazz des messengers, coltrane, davis, milt jackson ...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?