Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,72

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Songs of Love & Hate
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Songs of Love & Hate


Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • Cassette
  • ASIN : B00000EJ26
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
1
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par odysseus le 15 juillet 2012
Format: CD
Lors de la cérémonie de remise du PEN New England Award for Song Lyrics of Literary Excellence à Leonard (pronunciation: 'lenurd, please)Cohen, le poète fit la déclaration suivante : "Ever since I think the only exclamation in our literature that rivals Walt Whitman's declaration of his barbaric yawp is Chuck Berry's Roll Over, Beethoven", c'est dire si, avec lui, les choses ne sont jamais tranchées, le monde jamais ceci ou cela, tout blanc ou tout noir, tout bien ou tout mal, les chansons jamais tout d'amour ou tout de haine. Ce que nous livre Leonard Cohen ce ne sont pas d'une part des chansons d'amour et d'autre part des chansons de haine. Ce simplisme et cette catégorisation sont bien étrangers à notre homme. Ce sont bien des Chansons d'amour-et-de-haine qu'il nous chante, qu'il nous donne à entendre, car c'est avec cela qui chante en nous d'amour-et-de-haine que nous devons vivre, c'est aussi cela que je comprends dans le franc sourire dont s'éclaire la pochette du disque. Black is black ? Non, pas seulement. A chacun de faire la découverte de ces huit chansons, de leurs facettes, leurs ambiguités, leurs paradoxes. Illustration du concept love-and-hate : accompagnant la sortie du 33t LP, un 45t 2 titres avait paru : face A "Joan of Arc", face B "Diamonds in the Mine"... Jeanne et ses épousailles ironiques et mélancoliques avec le feu (must it come so cruel, and oh so bright?Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 13 mai 2012
Format: CD
J'ai un faible pour le troisième jet du canadien : Songs Of Love And Hate, publié en 1971, opus par lequel Leonard Cohen, le « poète de la mélancolie » s'installe alors comme le rival de Dylan. Son travail d'écriture est finement ciselé, sa voix chaude et apaisante. Leo atteint enfin sa plénitude, même si ses deux précédents LP avaient déjà de solides arguments à faire valoir (Suzanne, Sisters Of Mercy, The Partisan, Heroes, The Old Revolution...). Huit plages pour une durée de près de Ÿ d'heure habillent cet album magnifique dont on peut avancer sans se tromper qu'il est son meilleur. Froid et sombre, dépouillé, ce pur jus folk-rock exsude la tristesse à chaque tour de sillon, traîne sa peine sous le fardeau du saphir. Du grand Cohen, pour une fois jamais soulant, d'Avalanche à Joan Of Arc, deux des trois classiques avec Famous Blue Raincoat à figurer sur ce vinyle qui consacre sa face initiale à la haine, l'autre à l'amour, comme si les deux étaient opposés. L'aspect lyrique est très soigné, le jeu de guitare est unique et propre à Cohen, les musiciens (Charlie Daniels, Bob Johnston, Ron Cornelius, Elkin Fowler) sont d'une sobriété et d'une discrétion intelligemment contenues qui rajoutent à l'émotion et contribuent à cette ambiance très particulière, à peine relevée par quelques beaux arrangements symphoniques et une délicate touche de chaeurs, tantôt féminins, tantôt juvéniles. Mais que dire de Joan OF Arc, un des plus beaux textes de Leo, que dis-je, un des poèmes les plus magnifiques de l'aeuvre du canadien.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Denis.D. le 26 avril 2007
Format: CD
Comment resister à la poésie de Léonard Cohen? Comment resister à la profondeur de cet album qui, tel le premier titre "avalanche" ramasse tout sur son passage? Il faut avoir écouté au moins une fois "songs of Love and hate" pour apprécier à sa juste valeur l'immense talent de Cohen. Sa voix grave et sombre, ses chants si profonds, l'amour et la haine qu'il s'en dégage. Cet album est incontournable. Achetez le, et votre vie changera.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Xavier DESVAUX le 15 novembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Leonard Cohen, une légende. Son timbre de voix si particulier vous plongent dans la mélancolie. A cela s'ajoute la nostalgie des mes années de jeunesse. Mais quel plaisir de savourer ses chansons sans artifices
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?