ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Amazon Ajouter au panier
EUR 7,40
Eligible à (En savoir plus)
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 10,89
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Sonic Boom [2cd+Dvd]

Kiss CD
3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
Prix : EUR 7,40 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Mercury-music et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 18 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 10,89.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Kiss

Discographie

Image de l'album de Kiss

Photos

Image de Kiss

Biographie

Lorsque Stanley Harvey Eisen - Paul Stanley, surnommé « l'Enfant des étoiles », romantique - (né le 20/01/1952) et sa guitare rencontre la basse de Chaim Witz (de trois ans son aîné : né à Haifa, Israël, le 25/08/1949) - Gene Simmons, dit le « Démon », cynique - en plein Queens new-yorkais, nous sommes en ... Plus de détails sur la Page Artiste Kiss

Visitez la Page Artiste Kiss
92 albums, 19 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Sonic Boom [2cd+Dvd] + Monster
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Monster EUR 12,54

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (6 avril 2010)
  • Nombre de disques: 3
  • Label: Mis
  • ASIN : B002RR55I6
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.405 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

En 1996, la réunion des quatre quinquagénaires de Kiss avait donné lieu à une tournée mémorable et abouti deux ans plus tard à l'album Psycho Circus, dernier effort studio de la légendaire formation originale. Après cela, les choses n'ont plus jamais été les mêmes. Certes, Kiss offrait toujours son lot de sensations fortes en concert, comme en témoigna leur passage à Bercy (Paris) en 2008. Mais le passage à la composition et à l'enregistrement est une toute autre histoire.

C'est donc dans une formation inédite que se présente le Kiss dans son inespéré cru 2009 avec le guitariste soliste Tommy Thayer et le batteur Eric Singer. Sonic Boom, vendu en exclusivité aux Etats-Unis par la chaîne de magasins Wal-Mart, entre les aliments canins et (forcément) le rayon maquillage, propose onze titres calibrés de rock hollywoodien et pas une once de graisse.

Dès l'entame par le single « Modern Day Delilah », Kiss fait savoir qu'il est et demeure un groupe de rock'n'roll, prenant appui sur le Rock'N'Roll Over de 1976 auquel la pochette se réfère. Son attaque tranchante et son solo vertigineux en font le meilleur titre d'un album qui manque cruellement de la rage, de l'originalité et de la virtuosité qui prévalait à l'époque précitée.

Si « Russian Roulette », « Never Enough » (curieux lancer de platform boot en direction d'AC/DC) et « Stand » font encore illusion, la cause est vite entendue. Les deux tiers de Sonic Boom sentent la répétition et la facilité. Dommage pour les néophytes qui vont découvrir le groupe avec cet opus qui au lieu d'exploser, fait pschitt.




Loïc Picaud - Copyright 2014 Music Story

Descriptions du produit

Brand new - ships from ireland

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la confrérie du bisou d'acier 5 octobre 2009
Format:CD
Et hop, voilà le nouvel album de kiss. Certains vont râler, pas d'inovation, trop ceci, pas assez celà, mais kiss fera toujours du kiss, un peu comme ac/dc. C'est sans surprise mais c'est trés bien fait. Refrains accrocheurs, son résolument années 70/80. Seul bémol, le petit nouveau à la guitare ne prend aucun risque et aucune initiative, il nous refait tous les plans de Frehley, quitte à les user au maximum, tous les solos ont délà été entendus....bref, après plusieurs écoutes, l'album se révèle trés agréable et trés frais pour des musiciens de cet âge....à ranger entre Love Gun et Crazy nights....
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
21 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le retour du big bisou 21 septembre 2009
Par Walterjovi TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
11 ans après "Psycho Circus", Kiss est de retour avec un album studio. Autant dire qu'il a fallu de la patience aux fans! Mais est-ce que ça valait la peine? Est-ce que ce retour était sincère, motivé par une vraie envie?
C'est un peu le dilemne : inutile de cacher que Kiss ne pourra plus jamais faire de "Love Gun" ou "Destroyer". D'ailleurs, le premier single, "Modern Day Delilah", montrait la voie : une chanson sans fioriture quelconque, simple et efficace mais qui ne faisait pas grimper aux rideaux. Juste une bonne chanson, sans plus. Alors pourquoi retourner en studio pour enregistrer un dernier disque? Probablement la volonté de Paul Sanley afin d'apporter un peu de sang frais à une machine ne jouant plus que sur la nostalgie.
Faut-il chercher l'ultime album de Kiss ici? Peut-être, dans la mesure où il était question de revenir aux sources : enregistrer un album au style 70's, sans pression, juste une dizaine de nouvelles chansons ne devant pas obéir aux lois du marché.
En terme de composition, c'est plus compliqué : on sent le métier qui parle, mais les années 70 ont parfois dérapé sur les années 80. L'écoute de "Never Enough" est significative à ce propos. On sent tout ce que le groupe a apporté à Poison, surtout que la musique flirte dangeureusement avec "Nothin' But A Good Time" du groupe maquillé comme de vieilles poules!
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Agréable 22 avril 2012
Par Poët
Format:CD|Achat vérifié
Un peu mou parfois, sans plus. Sinon cela reste du Kiss traditionnel. On passe un moment agréable à l'écouter, surtout pendant les embouteillages.Sonic Boom
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 ROCK AND ROLL PAPYS CIRCUS 10 février 2010
Format:CD
On attendait plus vraiment un nouveau KISS après un médiocre « Psycho Circus » et une interminable tournée mondiale « Alive 35 » où le groupe ne jouait quasiment que des titres issus du « Alive » de 1975 !
Lorsqu'on regarde cette pochette ultra kitch, la copie de « Rock and roll Over » de 76 (c'est le même concepteur et nous ne pouvons pas dire qu'il se soit foulé !), et un enregistrement réalisé très rapidement, nous pouvions avoir des doutes sur le contenu. Septicisme vite balayé, car l'album est réellement bon.
C'est une petite leçon de rock direct et percutant façon KISS, typiquement années 70 avec un son très moderne. Ce court album sans titres faibles, est homogène, bien interprété, bien chanté (décidemment P. Stanley ne cessera de m'impressionner vocalement à bientôt 60 ans !), bien produit. Il est important de souligner un vrai travail collectif car tous les membres participent aux compositions sans aucune aide extérieure et Simmons s'est, pour une fois depuis longtemps, investi dans cet opus.
Du single « Modern Day Delilah » qui ouvre l'album, à « Russian Roulette » en passant par l'hymne « Stand » ou l'ultime titre « Say Yeah », c'est du pur KISS très proche de leur (meilleur ?) album « Destroyer ».
Beau retour aux affaires.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Tirez la langue ! 11 décembre 2009
Par Mixed up as a milkshake TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
Je me demande, en écoutant ce nouvel album, si je dois pleurer ou rire. C'est l'album le plus (volontairement ?) ringard que j'ai pu entendre en 2009, tant au niveau du son que de la production. Les gars se croient encore au tout début des années 80 ? Musicalement, c'est de qualité, ce sont des bêtes, on ne va pas remettre ça en doute non plus. Mais alors point de vue composition - recherche artistique, c'est lamentable. Kiss côtoie le néant. Les costumes et le maquillage sont toujours de mise, mais pas l'originalité ; c'est bête ça.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Tout ça pour ça 16 octobre 2009
Par James
Format:CD
Fallait-il encore espérer la moindre part de créativité venant de la Simmons & Stanley corporation?
A l'écoute de ce nouvel et tant attendu album, la réponse est un prévisible "non".
Un enchainement de plans déjà entendus agencés les uns aux autres, que l'on pourrait mélanger entre eux pour refaire d'autres morceaux sans âme. Les 2 premiers morceaux de l'album sont les seuls qui me restent dans le crâne, le reste en est dégoulinant de clichés kissiens qui donnent juste envie de se précipiter sur leurs vieux enregistrements des années 70. Mieux vaut l'original à la copie.

Eric Singer singe Peter Criss, pendant que Tommy Tayer singe Ace Frehley. On ne sent plus la passion et la cohésion des morceaux propre à ce groupe jadis mythique, malgré une production brut et très rock s'inscrivant dans la même démarche qu'un "Rock and Roll Over". Kiss ne se réinvente plus depuis 15 ans, et se mord la queue. Ça sent la bonne intention, mais malheureusement trop le repompage... on pense à Poison, à Aerosmith, mais aussi au "flying high again" d'Ozzy Osbourne sur "Never Enough".

C'est osé de la part de Kiss d'oser décrire ce disque comme le meilleur depuis "Destroyer". "Lick It Up", Creatures of The Night, "Dynastie" ou "Crazy Night" sont des albums qui surpassent très largement ce "sonic flop".

Plus un schéma marketing visant à recycler leurs inspirations du passé qu'une vrai démarche artistique, mieux vaut tout de suite se rabattre sur le magistral nouvel album d'Ace Frehley "Anomaly", qui de son côté a tourné la page et a su rester honnête en nous livrant 12 nouvelles superbes compos.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?