Sortez-nous de cette crise... maintenant ! et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Sortez-nous de cette crise... maintenant ! sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Sortez-nous de cette crise... Maintenant ! [Broché]

Paul Krugman
2.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
Prix : EUR 7,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 24 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 6,99  
Broché EUR 7,00  
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Sortez-nous de cette crise... Maintenant ! contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

2 mars 2013 Champs actuel (Livre 1073)
C'est un cri lancé à ceux qui nous gouvernent. "Sortez-nous de cette crise !" tonne Paul Krugman, l'éditorialiste du New York Times et Prix Nobel d'économie 2008. "Et sortez-nous en maintenant !" tant il est clair, selon lui, que les gouvernements occidentaux n'apportent toujours pas les réponses efficaces à la dépression historique qui s'est déclenchée à l'automne 2008. "L'orgueil et les préjugés rendent les dirigeants incapables de voir ce qui devrait pourtant être simple", à savoir qu'il faut abandonner la politique d'austérité, "dépenser maintenant et payer plus tard", taxer les hauts revenus, soutenir les populations endettées. En un mot, renouer avec une stratégie keynésienne qui suppose davantage d'inflation. Dans son style accessible, non dénué d'humour, Paul Krugman signe ici un essai important - d'abord parce qu'il retrace toute l'histoire de la crise, expliquant la montée de la dérégulation financière, la façon dont les élites politiques et les économistes néo-classiques se sont épaulés pour juguler toute approche hétérodoxe de l'économie ; ensuite parce qu'il formule, tant à destination des Etats-Unis que de l'Europe, des propositions concrètes pour sortir du marasme économique et social. Lutter contre la trappe à liquidité, éviter le credit crunch, ne pas oublier qu'une politique de sortir de crise doit plus viser à baisser la valeur de la dette qu'à la rembourser... Une analyse pragmatique et résolument engagée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sortez-nous de cette crise... Maintenant ! + Pourquoi les crises reviennent toujours
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Professeur émérite de l'université de Princeton, Paul Krugman est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La mondialisation n'est pas coupable (La Découverte), Pourquoi les crises reviennent toujours (Le Seuil), L'Amérique dérape et L'Amérique que nous voulons (Flammarion).

Détails sur le produit

  • Broché: 284 pages
  • Editeur : Editions Flammarion (2 mars 2013)
  • Collection : Champs actuel
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081296195
  • ISBN-13: 978-2081296190
  • Dimensions du produit: 17,6 x 10,8 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.836 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
33 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un livre vite écrit mais bon 7 septembre 2012
Format:Broché
Sans déflorer cette riche analyse économique, que penser de sa version rédigée en anglais? À son passif, le livre est vite écrit. Parfois, on dirait même qu'il a été dicté et à peine retouché. On est donc loin des analyses magistrales de Rogoff et autres historiens de l'économie. Mais ce n'est qu'un léger désagrément car, à son actif, les idées de l'ouvrage sont claires et pertinentes. La contribution de son bilan à la compréhension de la situation économique est donc largement positive.
Dans cet opus, on discerne ce que Krugman aime, à savoir Keynes, Roosevelt, un peu Stiglitz et Obama. Et puis il y a le reste. Et là, c'est wagon: il y a les auteurs libéraux (Smith, Ricardo, etc.), les libéraux contemporains, les néolibéraux, Friedman, Bush, les banquiers, Trichet, Bernanke, et tous les autres économistes qui n'ont, selon Krugman, rien compris. L'auteur se plaît d'ailleurs à mentionner des citations, contredites par les faits subséquents, de ses pairs. Je crois même que Krugman, qui est un tribun télévisuel vivace, pourrait être assimilé à un "libéral" aux Etats-Unis, dont la traduction contre-intuitive est "gauchiste". Au reste, Krugman est souvent opposé, dans des débats télévisuels, aux caciques du Parti Républicain américain, dont on comprend que les velléités d'un retour à l'étalon-or s'opposent violemment aux propositions de laxisme économique de Krugman.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Quel naufrage 1 juillet 2013
Par Meursault TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché
Paul Krugman a eu le Nobel pour des travaux qui n'ont rien à voir avec les idées qu'il développe dans ce livre, et on comprend bien vite pourquoi. Alors que les déficits sont à des niveaux record et que la dépense publique n'a jamais été aussi élevée, Paul Krugman nous propose d'accentuer plus encore le problème qui cause la situation dramatique actuelle.

Les Etats-Unis ont fait le plus gros plan de relance de l'histoire mondial, un plan de relance face auquel Roosevelt et Keynes sont des petits joueurs. Et sans trembler, Krugman de nous dire que, si ça échoue, c'est parce qu'on ne va pas assez loin et assez vite. Il ne faut pas être grand clerc pour voir l'inanité d'une telle fuite en avant.

Il est plus que temps de revenir au bon sens et de cesser de dépenser l'argent de nos enfants avec un déficit abyssal dont on se demande à quelle échéance il va nous emmener à la faillite...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 vite fait 29 septembre 2012
Par dumbo TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché
L'ouvrage de krugman a été traduit à la sauvage... on n'est pas loin de google traduction... si bien que lire le français est une façon détournée d'imaginer les mots en anglais. Au delà de cet aspect, l'ouvrage est très classique sur son propos: krugman nous offre une introduction à Keynes... sans pour autant revenir serieusement sur les critiques qui ont été exprimées depuis. Le tout est donc "orienté"... ce que nous dit d'ailleurs la quatrième de couverture. Néanmoins, Krugman propose un certain nombre d'éléments intéressants pour saisir la crise... il reste que la modestie du propos aurait été nécessaire: l'économie est bien loin d'être une science normative, elle n'est qu'une aide et elle est toujours discutée...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Ce que l'on appel communément une propagande. 27 août 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Ce livre n'est nullement une analyse économique, mais une propagande. Krugman expose ses arguments, si je puisse dire, en niant tous autres arguments opposés au sien. Le résumé de ce livre et de chaque chapitre soit dit en passant est simple : "Ils ont tord, j'ai raison".

Deux exemples concrets de la pensée et de l'incompétence de l'auteur:

- Nul ne peut nier que le parti républicain est un parti extrémiste. (???)
- Krugman confond David Cameron et James Cameron, ce qui remet en question toute l'œuvre.

Pourquoi avoir acheté ce livre ? Notre professeur d'économie nous y a contraint, ce qui est honteux. Rien à ajouter, à part la qualité de service procurée par Amazon.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Paul, reviens 27 décembre 2012
Par Rouge Noir TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
Pas évident de mettre une étoile au grand Krugman, mais Paul est définitivement à côté de la plaque dans ce livre.

Sur la méthode tout d'abord, on contestera, comme cela a été fait par un autre lecteur, la parabole de la crêche qui ne tient pas car il manque trop de paramètres pour l'étendre à l'économie globale, notamment les capacités d'emprunt qui génèrent de la liquidité, l'ouverture des marchés, etc. Par ailleurs, il est étonnant que, pour appuyer ses propos et à l'instar du dernier Stielglitz, Krugman appuie sa démonstration en expliquant que les extrêmistes libéraux ou conservateurs ont tort. Krugman aurait été plus crédible en démontant les arguments des modérés centristes qui ne suivent pas sa direction.

Sur le fond, on aimerait y croire à son joli conte de fées, à Paul. Mais ça ne marche pas. La croissance presse-bouton grâce à la dépense publique, c'est tout simplement irréaliste.
Premier point, Krugman reconnaît que les expériences prouvant sa théorie sont rares et se limitent grosso modo à la WW2 et la guerre de Corée. 280 pages pour nous expliquer qu'il nous faut une bonne guerre, c'est long! Blague en coin, si la WW2 a permis aux USA de sortir de la crise de 1929, c'est aussi parce que l'industrie des autres pays occidentaux était ravagée et qu'il y a eu un transfert de richesse inédit. La dépense publique ne permet pas de se protéger d'un (dés)avantage comparatif.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?