Quantité :1
Souljacker a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Souljacker
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Souljacker


Prix : EUR 7,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
21 neufs à partir de EUR 5,47 13 d'occasion à partir de EUR 2,96

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Eels

Discographie

Image de l'album de Eels

Photos

Image de Eels

Biographie

Né en Virginie en 1963, Mark Oliver Everett est le fils cadet du célèbre scientifique et millionnaire, Hugh Everett III (théoricien des univers parallèles infinis), qu'il retrouve mort d'une crise cardiaque en 1982. Ecolier médiocre et enfant à problèmes, il trouve très tôt un échappatoire dans la musique et ... Plus de détails sur la Page Artiste Eels

Visitez la Page Artiste Eels
40 albums, 16 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Souljacker + Shootenanny ! + Daisies Of The Galaxy
Prix pour les trois: EUR 25,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (3 octobre 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Dream Works Records
  • ASIN : B00005NV6A
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 40.374 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Dog Faced Boy 3:17EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. That's Not Really Funny 3:18EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Fresh Feeling 3:37EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Woman Driving, Man Sleeping 3:29EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Souljacker Part I 3:14EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Friendly Ghost 3:21EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Teenage Witch 4:43EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Buss Stop Boxer 3:42EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Jungle Telegraph 3:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. World of Shit 3:28EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. Souljacker Part II 1:57EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter12. What Is This Note? 2:27EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

CD

Amazon.fr

Si l'on doit l'excellent et précédent Daisies Of the Galaxy au seul Mark Everett alias E, les premiers Beautiful Freaks et Electro-Shock Blues étaient le fruit de collaborations avec les Dust Brothers. Sur Souljacker, c'est aidé par le camarade de cordée de PJ Harvey, John Parish, que E taille dans la masse de guitares noisy des pop songs qui n'en oublient pas moins les délicatesses du folk. À ce jeu, qu'il s'agisse de "Dog Faced Boy" ou "Friendly Ghost", on finit par croire que Eels fait son Beck. Tout aussi foutraque, cette musique, hantée par le sens de l'expérimentation sonore, mélangeant influences noisy, blues et même bossa nova déglinguée, se révèle définitivement inclassable. Ceux qui ont usé jusqu'à la corde les précédents opus du Californien se jetteront sur celui-ci afin de lui réserver le même sort ! --Hervé Comte

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 16 juin 2003
Format: CD
Je sais que nombre de commentateurs ont été plutôt déçus de ce laser, lequel se devait de succéder aux trois diamants bruts produits par E et Butch. Oubliez à la limite tout du passé de ce duo de génie et vous devriez réaliser après nombre d'écoutes que le ... génie est toujours là. Les guitares sont de temps en temps plus agressives que par le passé, mais c'est toujours soucieux de l'originalité et de style propre (cfr "That's not really funny"). Les mois ont beau s'écouler, c'est toujours avec un grand plaisir que j'insère cette galette dans le lecteur. Pourquoi diable, de nouveau nous priver de faces-B (même en titres cachés), alors que cet album gravite autour des 40 minutes ??? 5 étoiles est à mes yeux le strict minimum pour un tel effort-studio.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Streit le 12 novembre 2011
Format: CD Achat vérifié
Aprés avoir découvert récemment le 1er EELS, excellentissime -j'ai acheté et aprécié plus ou moins Electro Shock Blues et Daisy of the Galaxy. Mais la tout en gardant toujours en ligne de mire l'expérimentation, on découvert des morceaux trés rock ( tel Souljacker ou Dog faced boy )et cet impression de nouveauté est lancé également par une bosa nova sur That not really funny. Meme Woman driving men sleeping, a un brin de news sur un air de ballade. Bref un album qui comme Beautiful freak va user mes enceintes.UNE REUSSITE
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Axel G le 15 mai 2014
Format: CD Achat vérifié
Alors tout d'abord, il faut reconstruire ma (re)découverte des Eels. Je connaissais comme tout le monde le morceau Novocaine for the soul que j'adorais mais je ne m'étais pas vraiement jeté à la découverte du groupe.
Puis un beau jour j'achète un Rock & Folk et je découvre un morceau de l'album Wonderfull Glorious, que j'achète et adore immédiatement, puis j'achète le premier album de Eels (pas de E) sur le quel figure Novocaine for the soul et idem scotchage immédiat, puis le dernier album en date magnifiquement dépriment (the tales blabla), alors je me dis que je suis bien parti pour tous me le faire et je trouve Souljacker sur Amazon pour 1 cent d'occaz (2.49 de frais de port) et là que dire...
et bien je regrette d'avoir perdu tant d'année à ne pas écouter Eels, et je bave déjà à ma prochaine acquisition de leur oeuvre; Cet album est une pure merveille avec une mention spéciale pour "that's not really funny", je crois bien n'avoir jamais entendu un morceau pareil, on a l'impression d'écouter une musique de James Bond sous LSD et la voix maintenant bien connu de E colle parfaitement à ce genre d'orchestration.
J'approuve, j'adhère, je milite !!!! Eels est le groupe le plus accomplie (mené par le chanteur Everett et son batteur Butch, le reste du groupê change à chaque album, certainement la clé d'une telle diversité, et je n'ai pas écouté la moitié de leur oeuvre).
Achetez et écoutez les yeux fermés.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Malavialle Eric le 11 mai 2002
Format: CD
."Souljacker" est donc le nom de ce nouvel opus ,qui s’annonçait ,à entendre les rumeurs ,plus rock. Mais le premier choc ne vint pas de la musique mais plutôt de la pochette de l'album. On y voit en effet un Mr E méconnaissable en barbu hirsute, tenant dans ses bras un petit chient. On aurait bien imaginé une telle image en affiche de film mais pas en pochette d'album, et encore moins celui de Eels. En effet le groupe nous avait habitué à des pochettes plus "enfantines" et disons-le , plus jolies . E dévoile ainsi ouvertement ses intentions. Il veut changer de cap musical ,ce que pourtant E s'était déjà attelé a faire durant ses 3 précédents albums. Cependant ici ,le changement a l'air encore plus radicale (à l'image de la pochette) et l'écoute des premières notes de "Dog faced boy" (morceau d'ouverture) ne nous contredirons pas. Autant le dire tout de suite on peine à reconnaître Eels, ayant même plutôt tendance à penser à un PJ Harvey (l'aide de J.Parish se fait ainsi sentir… ) seule la voix de E nous rassures, en partie du moins. Alors que les chansons défilent, trop rapidement d'ailleur , E étant toujours fidèle au fait que ses chansons soit concises, on à encore du mal à retrouver Eels. L'influence de Beck n'a jamais été aussi flagrante(" Teenage witch","Jungle telegraph"). Même le fait que les chansons se suivent et ne se ressemblent pas, devient ici un défaut.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Walmacq Olivier le 15 janvier 2005
Format: CD
Après les magnifiques albums "Electro-shock blues" et "Daisies of the galaxy", Eels nous revient avec le détonnant "Souljacker".
Beaucoup plus rock que les précédents opus, le morceau "dog faced boy" ouvre les hostilités. "That's no really funny", "Souljacker part 1" ou encore "What is this note?" sont patuclièrement bouillonnants! De vrais petits bijoux! Le chanteur et principal compositeur de Eels, Mark Oliver Everet, nous fait profiter à la fois de sa verve rock'n roll, et de son génie mélodique avec des titres tels que "Bus stop boxer" et "fresh feeling". Les fans de Eels seront peut-être décontenancés à la première écoute, puisque les albums précédents sont beaucoup plus calmes! Un bol d'air frais qui prouve que ce groupe mériterait un succès largement à la hauteur de groupes tels que Radiohead ou les mecs agaçants de Muse.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?