EUR 18,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 6,48 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Sous-marins : 300 grands navires du monde entier Relié – 2 février 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 18,50
EUR 14,00 EUR 27,72

Coffrets Smartbox Sports et Loisirs

Smartbox
Envie de sensations fortes ? Découvrez tous les coffrets cadeaux Smartbox Sports et Loisirs disponibles en livraison gratuite*. (*Voir conditions de livraison)

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sous-marins : 300 grands navires du monde entier + Les sous-marins de la Seconde Guerre mondiale
Prix pour les deux : EUR 28,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Les sous-marins ont révolutionné le combat naval. Ces vaisseaux qui mènent la guerre sous les vagues ont évolué depuis les engins grossiers à vapeur de la guerre de Sécession aux silencieux sous-marins nucléaires qui peuvent passer des mois sous l'eau sans refaire surface et emporter des missiles intercontinentaux à têtes nucléaires multiples.
Le concept de guerre sous-marine est vieux de plusieurs siècles. En 1634, deux prêtres français, les pères Mersenne et Fornier, élaborèrent des plans assez détaillés d'un engin armé subaquatique et, en 1648, John Wilkins, beau-frère d'Oliver Cromwell, en étudia les avantages. C'est la guerre de Sécession qui vit naître les premières évolutions vers de véritables armes effectives. La toute première mission sous-marine eut lieu en septembre 1776, lorsqu'un soldat américain, Ezra Lee, aux commandes d'un petit submersible baptisé Turtle, tenta d'accrocher une charge explosive au HMS Eagle sur le fleuve Hudson. Même s'il n'était pas un réel sous-marin, le Turtle se déplaçait entièrement sous l'eau à l'exception d'un petit kiosque muni d'ouvertures en verre permettant à son occupant de se diriger. La mission d'Ezra Lee fut un échec et la petite embarcation fut finalement perdue lorsque la frégate qui la transportait coula.
Si l'idée de Robert Fulton, un inventeur américain, avait rencontré le succès, les guerres napoléoniennes auraient pu voir l'utilisation d'un petit nombre d'engins submersibles. Son projet n'ayant pas suscité l'intérêt dans son pays, Fulton vint en France en 1797, où les plans de son prototype furent acceptés. Lancé en 1800 sous le nom de Nautilus, il parvint lors de ses essais dans le port du Havre à demeurer pendant une heure à 7,6 m de profondeur. Cependant, la France s'en désintéressa et Fulton amena donc son projet en Angleterre, où le premier ministre William Pitt l'examina mais ne l'adopta pas. Lord Saint-Vincent résuma ainsi l'attitude de l'Amirauté britannique face à ce concept en définissant Pitt comme «le plus grand sot qui ait existé de vouloir encourager un type de guerre refusé par ceux qui ont le pouvoir sur les mers et qui, s'il fonctionnait, les en priverait.»
Durant la longue période de paix qui suivit la défaite de Napoléon, les esprits inventifs n'eurent que peu de motivation pour poursuivre le développement des sous-marins et ce n'est que la guerre de Sécession qui suscita un regain d'intérêt. Les plans, cependant, étaient plutôt ceux d'engins suicidaires, dotés d'une charge explosive placée à l'extrémité d'une longue perche : ce qu'on appelait la «mine-torpille». Le H.L Hunley, du nom de son inventeur, fut le premier sous-marin à avoir mené sa mission à bien : le 17 février 1864, il coula le Housatonic, bateau de l'Union, mais fut entraîné par le fond à cause de la vague déclenchée par sa mine-torpille. Des années plus tard, on localisa l'épave avec les squelettes de ses huit membres d'équipage toujours assis devant leur manivelle.

Biographie de l'auteur

Robert Jackson est un ancien pilote et instructeur de navigation. Désormais écrivain à plein temps, il est l'auteur de différents articles et de plus de quatre-vingts ouvrages spécialisés dans les sujets militaires ayant trait à la marine et à l'aviation, dont "L'aviation militaire moderne" et "L'aviation de la Seconde Guerre mondiale", publiés aux éditions Gremese dans la collection " Les Jokers ". Il vit actuellement à Darlington, dans le comté de Durham, au Royaume-Uni.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,48
Vendez Sous-marins : 300 grands navires du monde entier contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,48, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 320 pages
  • Editeur : Gremese (2 février 2011)
  • Collection : Les Super Jockers
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 8873017177
  • ISBN-13: 978-8873017172
  • Dimensions du produit: 17 x 2,9 x 13 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 59.426 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

0 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gauthier sur 26 juillet 2013
Format: Relié Achat vérifié
Bien quoiqu'un peu petit en format et que le prix de 15 € est mentionné au dos (en plus rageant quand c'est pour offrir d'avoir le prix dessus) alors qu'à l'achat frais de port inclus j'ai payé 17,58€. Bon ça fait que 2,58€ de différence mais c'est curieux quand même. Bon moi les sous marins ne sont pas ma tasse de thé mais ça avait l'air de faire plaisir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par emilio sur 1 juin 2013
Format: Relié Achat vérifié
livre a classer dans sa bibliotheque a portee de mains,aide mémoire pour ceux qui s'intéressent a ce genre de submersibles
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 25 août 2012
Format: Relié
Ces deux sous-marins suisses patrouillent le plus silencieusement du monde au fond des Lacs Léman et des 4 Cantons...Chacun des deux monstres de guerre-Le Vevey et Le Alt-Statten est doté de 4 tubes lance-torpilles de 533 mm avec 18 torpilles F17 et missiles Exocet ainsi que de 16 MSBS M51. Tous deux, dôtés d'une capacité de deuxième frappe, peuvent frapper l'un le Canal Dessel-Kwaadmechelen, l'autre le Donau-Oder-Kanal anéantissant toute vélleité de frappe des Task Forces "N-Namur" et "I-Innsbrück".

"Lorsque dans la sombre nuit
La foudre éclate avec bruit,
Notre coeur pressent encore le Dieu fort;
Dans l'orage et la détresse
Il est notre forteresse;
Offrons-lui des coeurs pieux:
Offrons-lui des coeurs pieux:
Dieu nous bénira des cieux,
Dieu nous bénira du haut des cieux."

"Unus pro omnibus, omnes pro uno"
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?