Commencez à lire Speaker for the Dead sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Speaker for the Dead [Format Kindle]

Orson Scott Card
4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 7,54
Prix Kindle : EUR 6,32 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 1,22 (16%)

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.






Descriptions du produit

Amazon.com

Ender Wiggin, the hero and scapegoat of mass alien destruction in Ender's Game, receives a chance at redemption in this novel. Ender, who proclaimed as a mistake his success in wiping out an alien race, wins the opportunity to cope better with a second race, discovered by Portuguese colonists on the planet Lusitania. Orson Scott Card infuses this long, ambitious tale with intellect by casting his characters in social, religious and cultural contexts. Like its predecessor, this book won both the Hugo and Nebula Awards.

From Publishers Weekly

Card's novel Ender's Game introduced Ender Wiggin, a young genius who used his military prowess to all but exterminate the "buggers," the first alien race mankind had ever encountered. Wiggin then transformed himself into the "Speaker for the Dead," who claimed it had been a mistake to destroy the alien civilization. Many years later, when a new breed of intelligent life forms called the "piggies" is discovered, Wiggin takes the opportunity to atone for his earlier actions. This long, rich and ambitious novel views the interplay between the races from the differing perspectives of the colonists, ethnologists, biologists, clergy, politicians, a computer artificial intelligence, the lone surviving bugger and the piggies themselves. Card is very good at portraying his characters in these larger, social, religious and cultural contexts. It's unfortunate, then, that many of the book's mysteries and dilemmas seem created just to display Ender's supposedly godlike understanding. A fine, if overlong, novel nonetheless.
Copyright 1986 Reed Business Information, Inc.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2121 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 419 pages
  • Editeur : Tor Books (30 novembre 2009)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B003H4I4JU
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°12.954 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Orson Scott Card (né et vivant aux Etats-Unis) est l'un des aute urs de science-fiction (la série Ender), de fantasy (les chroniques d'Alvin le faiseur) et de romans historiques les plus connus, lus et estimés dans le monde. Il a remporté le prix Hugo et le prix Nébula deux années consécutives, pour La Stratégie Ender et sa suite, La voix des morts, exploit sans précédent.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.2 étoiles sur 5
4.2 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Finity's end TOP 100 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Poche
La voix des morts ...

Le second tome de la Stratégie Ender , est un bon roman grandement , un texte d'inspiration philosophique et théologique .

L'humanité découvre une nouvelle espèce dans l'espace , c'est un peu agaçant car à leur propos , on parle au long du texte de » cochons « ( les Piggies ) .
Je trouve cela suprêmement gonflant et improbable . Ils sont une métaphore en partie mais bon c'est gonflant quand même ...

Leur cycle de vie et de reproduction créé par l'auteur est par contre fabuleusement inventif , de même pour ce qui est de coucher sur le papier , leur extrême altérité .
Donc un univers globalement solide et attractif malgré des mots malheureux ( un vocabulaire en partie hispanique qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe ) ......

Avec les Doryphores un Xénocide a été commis par Ender ( vraiment ? ) , un second sera-t-il mis en oeuvre de manière préventive avec les Piggies ?
L'exploration de cette culture et de cette espèce se fait sur un mode : Las Casas donc avec un petit côté : « , Brevísima relación de la destrucción de las Indias « , avec la mobilisation du scandale autour du massacre potentiel de ce qui n'est pas « humain « ou humanisable , et qui est opposable par nature , avec ce qui est humain . Les questionnements éthiques que cette situation , cette tension pose et réclame , dans la pensée comme dans l'acte sont le corpus thématique principal de ce texte .
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 We shall never cease from exploration 5 février 2014
Par bernie
Format:Format Kindle
We shall never cease from exploration
And the end of all our exploring
Will be to arrive where we started
And know the place for the first time. - T. S. Eliot

We start off where the last book ended. Now Ender the writer of "The Hive Queen and the Hegemon", after traveling three thousand years of penance as a Speaker for the Dead is summoned to a planet where there is a new race and an opportunity to put things right.

Even though the author says that you can read this book as a complete story without reading the first novel it is actually part of a five book series. True the essential background will be repeated or contemplated in this volume it is still not as complete as reading the first volume.

Once again you can bypass the introduction but then you will have missed crucial information on the author and his intent. The introduction can also be used as part of a good writing course.

The first book was thinly veiled as a version of "Starship Troopers" and you can see that somewhere the author must have read some field manuals. In "Speaker for the Dead" you can see that Orson Scott Card knows his Catechism. I used to teach RCIA so he could not fake it. I also come from a strong LDS background. I suspect he spiced it up with a little "Tony Hillerman." Our main character may have changed focus a tad form the first book but people change, authors change, and we change.

The only part of the writing the did not go too smoothly was the inclusion of references to "The Tempest" it seemed a tad forced where other authors such as Dorothy Sayers for example with "stale flat and unprofitable" would not be spotted if one had not read "Hamlet" but it fits her story like a glove.

I can see why this book has a problem with being pigeonholed as sci-fi or space opera, etc. as it has all the elements needed to thinly veil a message. What is the message you ask? Read the book.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Great book but so many typos! 20 janvier 2012
Format:Format Kindle
I would have given this book the full five stars if it weren't for the fact that the Kindle edition is littered with typos.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Almost as good as thé classic Ender's Game 20 mars 2014
Par Bob D
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Well written sequel. Some Nice twists and turns. A good read. I'll certainly read thé next in thé séries. Not quite à classic in thé same way, but i recommend it.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Card dépasse carrément ses promesses 2 novembre 2000
Format:Relié
Après Ender's Game, Card apporte la rédemption, la maturité, la question de la survie de l'espèce et une perspective novatrice du respect des morts et des hommages qu'on leur rend. Sur Lusithania, Ender préfère qu'on l'appelle Andrew, et déchire les barrières qu'une famille s'est imposée.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?
Ces commentaires ont-ils été utiles ?   Dites-le-nous
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique