Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,65
Amazon Rachète cet article
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Spectres mes compagnons. Lettre à Louis Jouvet [Broché]

Charlotte Delbo
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,65
Vendez Spectres mes compagnons. Lettre à Louis Jouvet contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres .

Description de l'ouvrage

27 avril 2013 BERG INTERNATIO
Dans ce texte, donné comme une lettre inachevée et qui est la poursuite d'un dialogue avec Louis Jouvet, des personnages de roman et de théâtre accompagnent la narratrice dans les différentes étapes de son voyage de la prison vers Auschwitz.
Quels liens les apparitions, les disparitions, les agissements de Fabrice del Dongo, Ondine, Alcestre, Électre... ont-ils avec cette traversée de l'inéluctable et avec ces lois que Louis Jouvet essayait de dégager à propos du personnage de théâtre ?
Tandis que l'imaginaire gagne la réalité faite ombre, l'intériorité de l'être ainsi incarnée, face à une épreuve qui tente de la détruire ou de la nier, place cet écrit au coeur de la démarche de Charlotte Delbo.

Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • Broché: 72 pages
  • Editeur : BERG INTERNATIONAL; Édition : 2e édition (27 avril 2013)
  • Collection : BERG INTERNATIO
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2917191872
  • ISBN-13: 978-2917191873
  • Dimensions du produit: 15,2 x 11,8 x 0,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 276.781 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Souvenirs de théâtre, outil de survie psychique 29 août 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Lettre d’une soixantaine de pages à Louis Jouvet par celle qui, jusqu’en 1941, fut sa secrétaire. Inachevée du fait de la mort de celui-ci en 1951. Et finalement publiée en 1975. Alors qu’elle se trouve en tournée en Amérique du Sud avec son patron, Charlotte Delbo apprend qu’un ami à elle, a été fusillé. Fille d’ouvriers, inscrite elle-même au parti communiste, elle rentre en France et dans un groupe de Résistance. Elle est arrêtée, son jeune époux fusillé, et après des longs détours elle est déportée à Auschwitz. Elle en revient, plus morte que vivante. Voilà, très brièvement, pour l’auteur.
Charlotte Delbo indique, vers la fin de sa lettre, qu’à son retour de déportation, des amis bienveillants lui portent des cadeaux, des livres…On songe à la chanson de Barbara, « le mal de vivre » : « ils ont beau vouloir nous comprendre, ceux qui nous viennent les mains nus…mais nous ne pouvons pas les entendre, on n’en peut pas, on n’en peut plus ».
Mais, quand, finalement, elle arrive à ouvrir des pages de livres, après l’expérience de plusieurs années qu’elle vient de vivre, les mots lui paraissent vides, futiles, sans réalité.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 magnifique 18 janvier 2014
Par Béraud
Format:Broché|Achat vérifié
Comme presque tout ce qu'écrit cette femme admirable, cette lettre adressée à son maître Louis Jouvet disparu est une jouvence d'intelligence et de sensibilité qui débouche, bien entendu, sur son effroyable expérience de la déportation.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?