Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 21,73

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Spielraum : Walter Benjamin et l'architecture [Broché]

Libero Andreotti , Collectif , Jean-Paul Dollé , Jean-François Allain

Prix : EUR 26,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 17 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Description de l'ouvrage

1 décembre 2011 Penser l'espace
La ville correspond à ce que Benjamin appelle un Spielraum, un espace de jeu mais aussi une marge de manoeuvre. Celle de moments cruciaux du passé exploités avec le procédé de l'actualisation pour leur donner une vie nouvelle, hors de l'état de rêve, restitués dans un présent tendu entre souvenir, espoir et présage.

Avec une lucidité admirable Hannah Arendt rendait hommage à son travail : «Ce penser, nourri de l'aujourd'hui, travaille avec les "éclats de pensée" qu'il peut arracher au passé et rassembler autour de soi. Comme le pêcheur de perles qui va au fond de la mer, non pour l'excaver et l'amener à la lumière du jour, mais pour arracher dans la profondeur le riche et l'étrange, perles et coraux, et les porter, comme fragments, à la surface du jour, il plonge dans les profondeurs du passé, mais non pour le ranimer tel qu'il fut et contribuer au renouvellement d'époques mortes.»

De ce pêcheur de perle, cet ouvrage examine les travaux sous quatre approches conçues comme des fragments puisés auprès de ce grand poème de l'étalage qu'est la ville à l'âge des foules. La première s'intéresse aux processus de l'association et de l'analogie tout comme ceux de l'imagination et du rêve soit un ensemble de notions inscrites au coeur des chapitres les plus importants de Das Passagen-Werk. La seconde traite des mondes oniriques du xxe siècle et se concentre plus particulièrement sur la relation entre l'architecture, le cinéma et la presse populaire. La troisième section propose une approche comparative permettant d'aborder l'architecture dans une perspective interdisciplinaire en tant qu'interface critique entre la masse et l'individu. La dernière partie explore des notions ou des procédures propres à Benjamin, depuis ses notions d'aura et de reproductibilité mécanique jusqu'à ses méthodes de montage textuel et sa théorie d'une technologie «seconde».

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos de Libero Andreotti

SPIELRAUM : WALTER BENJAMIN ET L'ARCHITECTURE

Soixante-dix ans après sa mort, Walter Benjamin n'a rien perdu de sa popularité : les livres, conférences, expositions et commémorations qui lui sont consacrés année après année le confirment dans la position qu'il occupe, celle de critique et philosophe le plus influent peut-être du xx' siècle. Grâce aux chercheurs qui, minutieusement, ont exploré les moindres recoins de sa vie et de son oeuvre, publiant et republiant chaque fragment de ses écrits, son impact s'est fait sentir dans l'histoire, la philosophie, les études cinématographiques et médiologiques, la critique littéraire, l'architecture, la politique et l'art.
Dans cette vaste zone d'influence, l'architecture occupe une place privilégiée. On sait ce qu'elle représentait pour Benjamin, qui lui a consacré ce qui, pour certains, a été son projet le plus ambitieux : Das Passagen-Werk. A de nombreux égards, l'architecture était l'objet implicite d'une grande partie de son oeuvre, elle est la source de multiples réflexions sur l'expérience métropolitaine, les images de souhait, la tactilité, l'esthétique du choc, l'esthétisation de la politique, pour citer quelques notions bien connues des spécialistes de l'architecture. Depuis plus d'une génération maintenant, les idées de Benjamin ont imprégné le champ des études architecturales, engendrant de nouvelles questions, ouvrant des domaines de recherche nouveaux qui ont profondément transformé cette discipline. Pourtant, la pensée de Benjamin sur l'architecture a rarement fait l'objet d'études ciblées et systématiques, ce qui explique sans doute la difficulté, aujourd'hui encore, à définir la nature exacte de son influence.
Une des raisons de cette négligence est d'ordre pratique. Les réflexions de Benjamin sur l'architecture sont dispersées dans un grand nombre d'écrits, souvent enfouies dans des discussions consacrées à des sujets apparemment très éloignés. De plus, comme le savent bien ses lecteurs, son style d'écriture ne facilite pas les résumés : il encourage plutôt les différences d'interprétation - quand ce ne sont pas des divergences - selon que l'on souhaite insister sur son rôle comme historien marxiste, philosophe de l'école de Francfort ou mystique juif. A cela il faut ajouter (ironiquement pour quelqu'un qui se réjouissait du déclin de l'aura) l'attitude hagiographique de ses adeptes, qui, dans l'ensemble, ne favorise pas les débats ouverts et rationnels. Le présent ouvrage est une tentative pour délivrer Benjamin du destin qui frappe généralement les auteurs «difficiles», qui sont souvent cités et rarement lus. Il entend porter un regard critique sur sa pensée, selon un point de vue déjà façonné en partie par son oeuvre, évaluer son effet sur l'histoire, la théorie et la pratique de l'architecture, examiner sa pertinence aujourd'hui.
Le point de départ de Spielraum : Benjamin et l'Architecture est un symposium organisé à Paris fin 2007 sous le titre «Architecture et inconscient technologique». Co-organisé par le Collège of Architecture du Georgia Institute of Technology et l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-La Villette, ce colloque a réuni des spécialistes de plusieurs pays et de disciplines diverses pour examiner les écrits de Benjamin dans une perspective historique, philosophique et théorique. L'un de ses objectifs était de revisiter les notions qui ont joué un rôle si important ces dernières années, notamment le déclin de l'aura, la reproductibilité mécanique et l'esthétique du choc. En même temps, comme l'indique son titre, il entendait aborder ces questions du point de vue de la préoccupation de Benjamin pour les nouvelles formes d'expériences engendrées par l'architecture et la technologie, et en particulier pour les nouveaux domaines de perception qui ont été ouverts par la presse, la photographie et le cinéma, et, plus récemment, par les médias numériques.
Pour encourager une approche historique de toutes ces questions, le colloque a été divisé en deux parties. Les deux premières sessions ont porté sur l'architecture du XIXe et du XXe siècle ; les deux dernières traitaient de thèmes plus directement contemporains. En dehors de l'orientation générale, axée sur l'architecture et la technologie, une certaine latitude était accordée aux intervenants, ce qui a permis d'ouvrir les débats à un grand nombre de champs connexes comme la philosophie, les études culturelles et la critique littéraire. Étant donné la portée et l'ambition de l'oeuvre de Benjamin, cette approche paraissait tout à fait appropriée.
Ce volume réunit les interventions présentées à l'occasion de ce colloque - dans un ordre légèrement différent mais en respectant la séquence des thèmes - ainsi que quelques essais commandés après coup. (...)

Biographie de l'auteur

Libero Andreotti, architecte et docteur en histoire et théorie de
l'architecture. Il dirige le Paris Program à l'Ecole nationale
supérieure d'architecture de Paris-La Villette et enseigne au
Georgia Institute of Technology (Atlanta). Ses écrits ont paru
dans Grey Room, October et Lotus International. Son dernier
livre est Le Grand jeu à venir. Textes situationnistes sur la
ville (Paris, 2007).

Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?