• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par pascal4475
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Prix lié à la rareté du livre. Envoi gratuit, rapide et soigné par Amazon.
Amazon rachète votre
article EUR 2,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions Poche – 3 février 2005


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,90
EUR 9,80 EUR 8,70

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions + L'erreur de Descartes : La raison des émotions + Le Sentiment même de soi - Corps, émotions, conscience
Prix pour les trois: EUR 31,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Amazon.fr

À mesure que la neurologie progresse et que se développe la psychologie cognitive, les scientifiques de ces disciplines éprouvent un besoin grandissant d’entrer en dialogue avec les philosophes. C’est le cas du neurobiologiste Jean-Pierre Changeux qui débat avec Paul Ricœur dans Ce qui nous fait penser : la nature et la règle ou encore de Jean-Didier Vincent et Luc Ferry qui échangent autour de la question : Qu’est-ce que l’homme ?. Antonio R. Damasio, neurologue américain, préfère pour sa part prendre comme interlocuteurs de grandes figures de l’âge classique : après L’Erreur de Descartes, voici Spinoza avait raison !
Comme l’indiquent sans nuance les titres de ces ouvrages, le scientifique prétend intervenir sur le terrain philosophique en arbitre et en juge. Justice expéditive, sans doute, s’il est vrai qu’on ne doit pas s’attendre à rencontrer, au fil des pages de cet essai spinoziste, une connaissance précise et de première main de la doctrine du philosophe hollandais. Alors, faut-il refermer le livre et s’en remettre soit à Spinoza lui-même (Éthique), soit à un bon manuel de physiologie nerveuse ? S’il faut lire Spinoza avait raison, si l’on veut y trouver plaisir et intérêt, ce n’est pas pour en apprendre sur la façon dont l’auteur administre le credo neurobiologiste selon lequel le cerveau produit les émotions et les pensées ; c’est plutôt pour se laisser séduire par les rêveries d’un scientifique du XXIe siècle autour d’un homme du XVIIe qui le fascine à plus d’un titre. Sur les traces d’un humble polisseur de lentilles dont la profondeur de pensée n’a d’égale que la force de sa vertu, l’auteur nous entraîne dans les ruelles de La Haye et d’Amsterdam pour nous y faire partager quelque chose que la neurologie n’a pas encore complètement élucidé : l’amour de Spinoza. --Emilio Balturi --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Quatrième de couverture

Antonio R. Damasio est professeur et directeur du département de neurologie de l'Université de l'Iowa. Il est également professeur adjoint au Salk Institute de La Jolla. Il est l'auteur de L'Erreur de Descartes (traduit en vingt-trois langues) et du Sentiment même de soi (traduit en dix-neuf langues). Qu'est-ce qu'une émotion, un sentiment? La joie et la tristesse, en particulier, sont les clés de notre survie et de notre bien-être. Non seulement les processus qui les expliquent préservent la vie en nous, mais ce sont elles qui nous motivent et nous aident à produire nos créations les plus admirables - l'art, bien sûr, mais aussi les comportements éthiques, le droit, l'organisation de la société. Descartes a instauré la grande coupure entre le corps et l'esprit; Spinoza, à la même époque, les a réunis et, surtout, a su voir dans les émotions le fondement même de la survie et de la culture humaines. D'où ce voyage accompli par un scientifique pionnier afin de redécouvrir le génie visionnaire de l'Éthique. Car c'est Spinoza qui préfigure le mieux ce que doit être pour Antonio R. Damasio la neurobiologie moderne de l'émotion, du sentiment et du comportement social. C'est lui qui fournit ainsi les concepts et les perspectives nécessaires au progrès de notre connaissance de nous-mêmes. « Le plus audacieux, le plus réussi, le plus personnel des livres d'Antonio R. Damasio; des vues pénétrantes sur la façon dont le corps et le cerveau produisent l'émotion et le sentiment, et dont ils déterminent non seulement notre vie, mais aussi les structures de notre civilisation. Oliver Sacks, auteur de L'Homme qui prenait sa femme pour un chapeau. «Un exercice intellectuel brillant, et aussi une méditation sur la recherche du bonheur et (Furie vie meilleure. Une tentative unique en son genre pour examiner en termes philosophiques les connaissances neurobiologiques les plus à la pointe. .Jean-Pierre Changeux. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,50
Vendez Spinoza avait raison : Joie et tristesse, le cerveau des émotions contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 370 pages
  • Editeur : Editions Odile Jacob (3 février 2005)
  • Collection : POCH ODIL JACOB
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2738115845
  • ISBN-13: 978-2738115843
  • Dimensions du produit: 17,8 x 12,6 x 2,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.137 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

112 internautes sur 114 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 24 mai 2003
Format: Broché
Ce tout nouveau livre de Damasio s'inscrit dans la continuité des deux précédents ouvrages de l'auteur, l'"Erreur de Descartes" et "Le sentiment même de soi". Dans le premier, il décrivait de façon très précise le rôle crucial des émotions par rapport à toute activité de raisonnement comme par exemple la prise de décision, utilisant les données issues des recherches en neurosciences (neuropsychologie, neurobiologie) pour étayer ses propos et montrer comment le cerveau, qui est interaction continue avec le corps d'un individu situé dans un cadre environnemental spécifique, sous-tend cette relation d'interdépendance entre « passion » et « raison ». Dans le second, il abordait avec un style toujours aussi accessible le sujet très complexe de la conscience et du sentiment de soi.
Dans "Spinoza avait raison", Damasio présente de facon claire et détaillée une nouvelle synthèse décrivant les relations entre émotions et sentiments, ces derniers n'étant pas réductibles aux premières selon l'auteur. Il souligne la valeur adaptative et créative des sentiments pour chaque individu ainsi que leurs rôle dans l'élaboration de principes éthiques ou moraux qui caractérisent et régulent toute société. Ce livre présente l'immense mérite de concilier une approche neurobiologique des sentiments et une approche philosophique puisque l'auteur nous fait redécouvrir avec lui de facon remarquable les idées de Spinoza sur ce sujet, soulignant la pertinence et la modernité des pensées de ce philosophe du 17ieme siècle.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par paco tila sur 24 novembre 2009
Format: Poche
Les ouvrages de Damasio offrent au profane un aperçu des découvertes récentes sur les fonctionnements neuronaux par l'analyse fine de déficits. Damasio est un neurobiologiste humaniste, le cerveau n'est pas qu'une merveilleuse machine pour lui. Il ouvre, avec d'autres, une définition des rapports Conscient- Inconscient qui dépasse la stricte analyse cognitiviste. Très bon ouvrage d'introduction à cet extraordinaire champ scientifique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lysergic sur 28 juillet 2013
Format: Poche Achat vérifié
Damasio nous emmène encore une fois au centre du cerveau mais aussi du corps dans sa volonté de proposer une conception de la conscience des plus aboutie dans la voie de l'union du corps et de l'esprit.
Ici il revient notamment sur la définition des sentiments et des émotions en nous donnant toutes les clés dont il dispose pour faire une distinction claire et précise des deux notions.
Il revient aussi un peu sur sa théorie des marqueurs somatiques et aussi des liens entre êtres vivants.
Perso, je trouve que c'est son ouvrage le plus clair et facile d'accès et j'ai juste regretté un petit manque de cas concrets un peu moins présents dans cet ouvrage.
Il nous fait aussi une petite biographie de Spinoza pour qui il semble avoir une grande fascination mais j'ai trouvé cette parties un peu moins interessante.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Merlin sur 12 septembre 2013
Format: Poche Achat vérifié
L’auteur est un universitaire spécialisé en neurologie avec une vaste expérience tant scientifique que clinique dans son domaine. Il s’avère aussi amateur éclairé de philosophie, de théâtre, et bien renseigné sur le 17ème siècle européen. Ajoutez sa capacité à prendre de la hauteur pour montrer ce qu’il y a de commun et cohérent entre ces matières, et son talent de narration, et vous obtenez un essai brillant, car il parvient à relier le corps est l’esprit par la voie biologique et par celle des sciences humaines, entr’ouvrant des portes vers une plus grande compréhension de la nature humaine et du sens de la vie (se condensant par exemple dans des citations comme « le bonheur, c’est le pouvoir de se libérer de la tyrannie des émotions négatives »). Et si ce livre répond en écho à certaines de nos connaissances et expériences propres, il est un pas de plus vers une meilleure perception et conception de la réalité, vers ce qui est peut être plus de sagesse.
Sur la forme, c’est un petit livre riche, dense, et très abordable bien que parfois ardu en raison d’une traduction qui peut être imprécise (« feeling » c’est sensation ? émotion ? ou sentiment ?) et de quelques flous entre hypothèses et certitudes scientifiques.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre, marqué par l'expérience et la compétence universellement reconnue de son auteur, est d'une lecture passionnante.

Il s'adresse non seulement aux spécialistes de neuro-sciences, mais aussi à tous ceux qui veulent être au courant des dernières avancées de la connaissance dans ce domaine qui progresse très vite.

Il nourrit de manière très féconde notre réflexion sur le fonctionnement de l'individu face à la perception de son environnement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?