Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes undrgrnd Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Montres soldes Bijoux Soldes Jeux Vidéo
Commencez à lire Splendeurs et misères du libéralisme sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Splendeurs et misères du libéralisme [Format Kindle]

Michel Santi

Prix livre imprimé : EUR 18,00
Prix Kindle : EUR 13,50 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 4,50 (25%)
Le prix Kindle a été fixé par l'éditeur

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 13,50  
Broché EUR 18,00  
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !




Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .

Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Cette fonction d'achat continuera à charger les articles. Pour naviguer hors de ce carrousel, veuillez utiliser votre touche de raccourci d'en-tête pour naviguer vers l'en-tête précédente ou suivante.

Descriptions du produit

Extrait

Un mythe de Sisyphe des temps modernes

Comment ne pas se souvenir de la série britannique culte des années 60, Le Prisonnier, où une bulle gigantesque poursuivait frénétiquement le héros incarné par Patrick McGoohan ? Notre monde se retrouve aujourd'hui dans une situation similaire : nous sommes toutes et tous otages de bulles car la période en est chargée, et pas seulement de bulles spéculatives qui infectent les marchés. Rien de plus facile en effet que de distinguer la bulle qui enferme et qui isole nos responsables politiques, la bulle des salaires et des bonus des directions exécutives des grandes entreprises et du monde de la finance, la bulle du chômage des jeunes et enfin la bulle des inégalités. Tout comme la bulle qui poursuivait inlassablement le prisonnier de notre série télévisée, il semblerait bien qu'une malédiction similaire touche notre système financier, car l'implosion d'une bulle déplace mécaniquement la fièvre spéculative sur un autre instrument ou sur un autre marché, qui gonfle alors pour former une autre bulle spéculative ! De fait, nous devons à l'essor sans précédent de la finance d'avoir progressivement perdu le contrôle sur nos vies. Ce n'est pas pour rien que Joseph Stiglitz, Nobel d'économie en 2001, s'interroge pour savoir si la vie d'un individu aujourd'hui dépend encore «de ses revenus ou de l'éducation donnée par ses parents» ?
Car la dérégulation de la finance accouche depuis près de vingt-cinq ans de crises bancaires et boursières à répétition. Ce laissez-faire ayant essaimé depuis le monde anglo-saxon jusqu'à l'Europe continentale pour ensuite toucher l'Amérique latine et l'Asie, c'est l'ensemble de la planète qui a progressivement été infectée par des bulles spéculatives dont l'implosion a fait d'immenses ravages financiers, économiques et bien sûr humains. Une liste non exhaustive couvrant la période contemporaine irait de la faillite retentissante en 1984 de celle qui était alors la septième banque américaine - la «Continental Illinois National Bank and Trust»- au crack de Wall Street d'octobre 1987 en passant par la décennie perdue japonaise démarrée en 1990. En y incluant les crises bancaires des pays Scandinaves entre 1987 et 1991, la violente secousse financière mexicaine de 1994, la débâcle asiatique de 1997, la faillite russe de 1998, l'implosion des valeurs technologiques dès l'an 2000, pour se terminer en apothéose avec la crise actuelle initiée avec les subprimes dès le printemps 2007... Celle-ci est autrement plus persistante que les précédentes, en ce sens que les phases de brève accalmie sont suivies depuis 2007 de rebondissements d'une intensité toujours plus dramatique et selon une localisation géographique différente. La tourmente actuelle est aussi nettement plus complexe que les précédentes, probablement du fait de la liquéfaction de produits financiers, dont la sophistication est sans commune mesure avec les produits maniés dans les années 1990. Toujours est-il que la première phase a été ponctuée de faillites bancaires retentissantes, comme celles de Northern Rock en Grande-Bretagne (automne 2007) et de Bear Stearns aux États-Unis (mars 2008), de menaces existentielles sur des mastodontes américains du crédit immobilier (Fannie Mae et Freddie Mac ayant finalement été nationalisés) et sur le premier assureur mondial (AIG), pour se terminer avec le méga feu d'artifice de l'abandon à son sort de Lehman Brothers, ces derniers épisodes d'une intensité dramatique inégalée s'étant tous déroulés à l'automne 2008.

Revue de presse

Ecrit par un économiste érudit et ancien financier, qui conseille depuis 2005 les banques centrales du Liban, du Paraguay ou d'Indonésie, ce livre est "à ne pas rater" si l'on veut comprendre la crise que nous subissons, et surtout les moyens d'en sortir. Michel Santi démonte les mécanismes qui ont conduit à la crise de la zone euro, "superflue et parfaitement évitable" si la Banque centrale européenne (BCE) avait joué - ou pu jouer - son rôle de prêteur en dernier ressort des Etats attaqués par la spéculation sur leur dette...
Antilibéralisme ? Pas si sûr. En 1997, l'économiste américain Milton Friedman recommandait à la Banque du Japon de racheter de la dette publique quitte à augmenter sa masse monétaire et à retrouver un peu d'inflation. "Aujourd'hui, les prescriptions de Friedman pour remédier aux maux européens seraient identiques", juge M. Santi...
Admirateur de l'économiste britannique Keynes, l'auteur plaide donc avec conviction pour une relance coordonnée des investissements publics et privés, pour la préservation de la protection sociale et la revalorisation du travail. (Adrien de Tricornot - Le Monde du 10 janvier 2013)

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1615 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 173 pages
  • Editeur : Editions L'Harmattan (1 septembre 2012)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00CDPSWGO
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°220.350 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)

En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique