Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 10,75
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Stage a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 14,99

Stage

4.7 étoiles sur 5 12 commentaires client

8 d'occasion à partir de EUR 12,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste David Bowie


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Stage
  • +
  • David Live
  • +
  • Live Santa Monica '72
Prix total: EUR 38,07
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (30 juillet 2012)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B0009F9O0I
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 353 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
6:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
6:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
2:39
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
5:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
Disc 2
1
30
3:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
2:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:27
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
8:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
7:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:32
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

2005 Remastered 2CD Edition of the Entire Concert in the Original Running Order includes 2 Bonus Tracks


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
8
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 12 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 29 novembre 2007
Format: CD Achat vérifié
Les connaisseurs de David Bowie ont souvent leur période, leur disque ou leur tournée préférés. Le Low and Heroes Tour de mars à décembre 1978 restera comme l'archétype d'un Bowie assumant la révolution de sa propre création, mettant en avant ses deux derniers disques, totalement novateurs et déstabilisants, en donnant leur titre à sa tournée, tout en cousant les liens avec son propre passé, enregistrant en partie son deuxième live à Philadelphie comme le premier. C'était déjà la logique qui sous-tendait les tournées de 1972, 1973, 1974 et 1976. Ce qui explique peut-être la prédilection de nombreux fans, c'est qu'en 1978 Bowie a manifestement maximisé l'esprit ludique, sérieux et joyeux à la fois de cette démarche. La rythmique magique de Davis, Murray et Alomar fait des merveilles, capable de tout jouer. Adrian Belew et Simon House, qui apporteront leur touche à Lodger, sont déjà là, se fondant naturellement dans la musique berlinoise de Low et "Heroes" tout en remplaçant l'austérité de Fripp et Eno par une certaine légèreté joueuse. Le double album qui en fut tiré reçut un accueil beaucoup plus réservé, pour deux raisons. D'abord Tony visconti a placé les micros et mixé les bandes de façon à minimiser la présence du public, créant un mix sans doute un peu trop propre, voire cotonneux.Lire la suite ›
1 commentaire 20 sur 21 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Mon héros, devrais-je écrire! Et j'attendais cette réédition avec impatience. Témoignage parfait de la tournée 1978.
Son irréprochable. Set liste concentrée sur les albums du changement que sont « Station to station » mais surtout « Low » et « Heroes ». Agrémentée de 4 vieilleries réorchestrées de l'époque Ziggy. De l'art majeur propagé par un esthète surdoué qui témoigne de son époque en la devançant toujours d'une longueur. Bowie visionnaire. David intouchable. L'incontournable artiste de plusieurs générations qui ont vibré aux sons de ses heureuses errances musicales.
Après le « David live » peu convaincant, au son bidouillé en studio qui en a fait un pseudo album public, ce deuxième chapitre live est magistralement interprété par une kyrielle de musiciens qui accompagneront le « Mince Duc Blanc » sur plusieurs albums. Carlos Alomar et Adrian Belew en tête. Des musiciens aussi à l'aise dans le rock métallique post punk de « Black out », « Breaking glass », « Beauty and the beast », l'ambiant glacial et hypnotique façon « Warsawa », « Art decade » ou le funk discoïde de « Station to station » et le génial « Stay »
Quant à l'emballage? Magnifique avec les photos du français Gilles Riberolles qui auraient à l'époque bouleversé l'ex dandy glam au point qu'il les voulut pour sa pochette.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'ai re...écouté ce live aujourd'hui et ce fut un régal.Cette édition est très reussie contrairement à la première où l'ordre des morceaux fut modifié.Tout est rétabli dans celle-ci où l'on retrouve Warsawa en ouverture avec un son trés fidèle à celui du concert que j'ai eu la chance de voir...De plus le remastering est très reussi...Un internaute explique très bien le pari un peu fou,concernant le son de ce concert.Ce choix de couper les "retours" pour n'avoir de la salle, quasiment rien.
Les versions des titres de "heroes" comme "the Beauty and the beast" et "Blackout" sont étonnantes...et les titres de Low absolument magnifiques."Art Decade",et le délirant "What in the World" où la prouesse des musiciens est fantastique dans le dédoublement du tempo qui fait de cette version,un bijou.La façon dont Bowie interprète les morceaux des periodes précédentes est extraodinaire de sobriété et de force.Alabama Song s'intègre a merveille dans ce show sans précédent...
Un live Merveilleux à avoir et à voir...
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 29 novembre 2007
Format: CD Achat vérifié
Les connaisseurs de David Bowie ont souvent leur période, leur disque ou leur tournée préférés. Le Low and Heroes Tour de mars à décembre 1978 restera comme l'archétype d'un Bowie assumant la révolution de sa propre création, mettant en avant ses deux derniers disques, totalement novateurs et déstabilisants, en donnant leur titre à sa tournée, tout en cousant les liens avec son propre passé, enregistrant en partie son deuxième live à Philadelphie comme le premier. C'était déjà la logique qui sous-tendait les tournées de 1972, 1973, 1974 et 1976. Ce qui explique peut-être la prédilection de nombreux fans, c'est qu'en 1978 Bowie a manifestement maximisé l'esprit ludique, sérieux et joyeux à la fois de cette démarche. La rythmique magique de Davis, Murray et Alomar fait des merveilles, capable de tout jouer. Adrian Belew et Simon House, qui apporteront leur touche à Lodger, sont déjà là, se fondant naturellement dans la musique berlinoise de Low et "Heroes" tout en remplaçant l'austérité de Fripp et Eno par une certaine légèreté joueuse. Le double album qui en fut tiré reçut un accueil beaucoup plus réservé, pour deux raisons. D'abord Tony visconti a placé les micros et mixé les bandes de façon à minimiser la présence du public, créant un mix sans doute un peu trop propre, voire cotonneux.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?