• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Stalingrad Khronika - tom... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Stalingrad Khronika - tome 1 - Stalingrad 1 (édition normale) Album – 18 août 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 16,95
EUR 16,95 EUR 7,99

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Stalingrad Khronika - tome 1 - Stalingrad 1 (édition normale) + Stalingrad Khronika - tome 2 - Stalingrad 2 (éd. normale)
Prix pour les deux : EUR 28,95

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Sylvain Ricard est né en 1969, un jour de pluie hivernale dans une banlieue grisâtre. Martyrisé par ses trois frères, il est obligé de se taper toutes les corvées à la maison, sous peine de subir de terribles punitions corporelles. Il grandit ainsi dans un univers hostile de désolation et de crainte. Un jour de Mai 2001, il rencontre Christophe Gaultier. Celui-ci, ému par son histoire, l'enlève sur son fidèle destrier blanc, le place sous sa protection et le chouchoute comme un fils (Sylvain, pas le cheval). De leur union hasardeuse sont nés des tas de super livres qu'ils sont fiers de montrer à leurs amis. Et du coup, comme les amis sont très jaloux de cette fructueuse collaboration, à leur tour ils obligent Sylvain à travailler avec eux, faute de quoi ils le tapent (il faut dire que Sylvain n'est pas très costaud, alors que ses frères et ses amis le sont). C'est ainsi que Frédéric Féjard (avec qui il avait déjà co-fondé un site dédié à la bande dessinée) et Maël se retrouvent à publier tous les trois ensemble. Sinon, comme il n'avait rien à faire entre la fin de ses études et ses débuts dans le monde merveilleux de l'édition, Sylvain a été obligé de choisir et d'exercer un métier. Et comme il aime briller en société, il a choisi un métier qui lui permet de frimer (et qui fait la fierté de ses parents). Depuis maintenant 15 ans, il cherche dans un laboratoire de génétique humaine. Mais comme son patron est très costaud, il n'a pas le courrage d'arrêter son premier boulot et de ne vivre que de la bande dessinée, de peur de terribles représailles. C'est comme ça la vie de Sylvain, des tas de gens musclés et violents qui l'obligent à travailler jour et nuit, sans repos. C'est horrible. Bibliographie : Banquise / Soleil, Lattitudes (avec Christophe Gaultier) Kuklos / Soleil, Lattitudes (avec Christophe Gaultier) Le Cirque Aléatoire (3 albums parus) / Treize Etrange-Milan BD (avec Christophe Gaultier) Clichés - Beyrouth 1990 / Les Humanoides Associés, Tohu Bohu (avec Bruno Ricard et Christophe Gaultier) Les Rêves de Milton / Dupuis, Aire Libre (avec Maël et Frédéric Féjard)

Né en 1963. Après l'École d'Animation des Gobelins, Franck Bourgeron travaille en tant que story-boarder et réalisateur pour de nombreuses séries de dessins animés. En 2003, il décide de se consacrer à la BD. Parution d' "Extrême-orient" (tomes 1et 2) aux éditions Vents d'Ouest. Adaptation du roman "Aziyadé" (de Pierre Loti), paru aux éditions Futuropolis en février 2007. Parution en 2010 de "L'Obéissance" d'après le roman de François Sureau aux éditions Futuropolis.


Détails sur le produit

  • Album: 72 pages
  • Editeur : Dupuis (18 août 2011)
  • Collection : Stalingrad Khronika
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2800149701
  • ISBN-13: 978-2800149707
  • Dimensions du produit: 23 x 1,2 x 30,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 394.138 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
1
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 20 août 2011
Format: Album Achat vérifié
Autrefois dans les BD sur la seconde guerre mondiale, le rôle des héros était dévolu aux Anglais et aux Américains. Pas question d'y voir figurer des Allemands ou des Japonais, malheur aux vaincus! Les Français n'ayant pas voulu faire la guerre s'étaient d'entrée mis hors-jeux...

Avec l'époque du pardon on vit apparaître des albums dont les héros d'outre-Rhin ("Ciel en ruine" et "Le Grand Duc") montraient que la période manichéenne allant d'après guerre à il y a pas si longtemps était révolue. Par contre un album traitant le sujet uniquement du point de vue russe est (pour moi) une première.

En décembre 42, dans Stalingrad en ruine, quatre drôles de cocos sont envoyés sur la ligne de front pour réaliser un film à la gloire de la patrie et de tonton Joseph. Igor, un simple soldat, puis Kazimir un commissaire politique, mais aussi Yaroslav cinéaste pistonné et Simon qui rentre de Sibérie après avoir vérifié que le Goulag n'est ni un archipel ni une soupe au boeuf, vont former un improbable quatuor et prendre petit à petit leurs quartiers dans la ville au bord de la Volga (les très beaux décors de l'album sont uniquement constitués de facades fantômatiques et de squelettes d'usines en ruines).

Simon, autrefois "Monsieur Cinéma" à Moscou s'étonne que ce ne soit pas Eisenstein qui réalise le film (victime d'un accident de "poussette"?). On assiste donc à un règlement de compte entre le cinéaste officiel et l'ancien responsable, arbitré par Igor et le commissaire du peuple.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pickendorff TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 22 août 2011
Format: Album Achat vérifié
J'ai réussi à grand peine à finir cette bande dessinée.
Ma première réaction fut d'abord l'étonnement, puis le dégout.
Les héros de cette fiction sont des staliniens "purs" et durs qui doivent alimenter la propagande de leur grand homme.
Certes, les auteurs nous ont trouvé l'alibi du "zek", pas mauvais bougre, mais que sont mauvais caractère a brièvement envoyé au Goulag.
Oh, 3 fois rien puisqu'il s'en est sorti indemne...

Si vous êtes un admirateur de Staline et de ses oeuvres, cette BD vous enchantera.
Pour ceux qui aiment la liberté et les êtres humains, passez votre chemin.

No passaran ! devrait-on dire au sujet de cette BD.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?