Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Star Trek : Enterprise : L'Intégrale Saison 4 - Coffret 6 DVD


Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
boutique Noël
Idées cadeaux DVD, Blu-ray & Séries TV
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique de Noël DVD, Blu-ray & Séries TV.

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Scott Bakula, John Billingsley, Jolene Blalock, Dominic Keating, Anthony Montgomery
  • Réalisateurs : Scott Bakula, John Billingsley, Jolene Blalock, Dominic Keating, Anthony Montgomery
  • Format : Couleur, Dolby, Son HiFi, PAL
  • Audio : Allemand (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0 Surround)
  • Sous-titres : Allemand, Français, Anglais, Danois, Néerlandais, Norvégien, Suédois
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.77:1
  • Nombre de disques : 6
  • Studio : CBS
  • Date de sortie du DVD : 18 mai 2006
  • Durée : 902 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (23 commentaires client)
  • ASIN: B000F4L74Y
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 99.175 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

DVD 1 :
Scène coupée de l'épisode "Résistance"
DVD 2 :
Commentaire écrit de Michael et Denise Okuda sur l'épisode "Le pélerin du désert"
DVD 4 :
Scène coupée de l'épisode "Les pacifistes" (46" - VOST)
DVD 5 :
Commentaire audio de Mike Sussman (scénar./prod.) et Tim Gaskill (redacteur en chef du site startrek.com) sur les épiosdes "Le côté obscur du miroir" parties 1 et 2
DVD 6 :
Commentaire audio de Judith et Garfield Reeves-Stevens (scénar./prod.) et Tim Gaskill sur l'épisode "Terra Prime"
Commentaire écrit de Michael et Denise Okuda sur l'épisode "Le dernier voyage"
Star Trek Enterprise Saison 4 : Moments choisis (16'24" - VOST)
"Un regard dans les épisodes miroir" : reportage sur les épisodes dans l'univers parallèle (15'42" - VOST)
"Les secrets de Star Trek Enterprise" (5'51" - VOST)
"La magie des effets visuels" (13'25" - VOST)
"Ça y est !" (9' - VOST)
"Liens avec le legs" (4'25" - VOST)
"Coupes" : bêtisier (2'16" - VOST)
Galerie photos (60)
Bande-annonce de l'attraction "Star Trek, The Experience - Borg Invasion 4D" (32")
Bande-annonce des coffret Star Trek, la série originale (1'43")
"Enterprise mène une vie de chien" (12'42" - VOST)
"Les aliens de Westmore : créer Dr Phlox et les autres" (5'16" - VOST)

Descriptions du produit

Description du produit

Dies sind die Abenteuer ...
In der erschütternden letzten Season von „Star Trek: Enterprise“ kollidieren die Zeitvorgaben. Captain Jonathan Archer muss weiterhin die Erforschung des Unbekannten vorantreiben. Gleichzeitig unterstützt er die Zusammenkunft der Koalition der Planeten, um einen intergalaktischen Krieg zu verhindern. In dieser Staffel voller Spannung und Gefahr werden die Sternenflotte und die Crew der Enterprise auf die Probe gestellt. Sie begegnen gentechnisch manipulierten Menschen und beschäftigen sich mit einem alternativen Spiegeluniversum. Nicht zuletzt werden sie mit der extremistischen Organisation Terra Prime konfrontiert, einem finsteren Kartell, das die Erforschung des Weltraums durch die Menschheit beenden möchte. Commander Tucker, Lieutenant Reed, Fähnrich Sato und Mayweather, Sub-Commander T'Pol und Dr. Phlox wachsen an ihren Herausforderungen und unterstützen ihren Captain dabei, die Galaxie zu verteidigen und damit den Grundstein für die Gründung der Vereinten Föderation der Planeten zu legen.

Episoden:
Disc 1:
01 Sturmfront, Teil 1
02 Sturmfront, Teil 2
03 Zuhause
04 Borderland

Disc 2:
05 Cold Station 12
06 Die Aguments
07 Der Anschlag
08 Zeit des Erwachens

Disc 3:
09 Kir'shara
10 Daedalus
11 Beobachtungseffekt
12 Babel

Disc 4:
13 Vereinigt
14 Die Aenar
15 Die Heimsuchung
16 Die Abweichung

Disc 5:
17 Bound
18 Im finsteren Spiegel, Teil 1
19 Im finsteren Spiegel, Teil 2
20 Dämonen

Disc 6:
21 Terra Prime
22 Dies sind die Abenteuer ...

Amazon.fr

Despite the near-certainty of cancellation, ratings in the cellar and nothing left to lose, the fourth and final season of Star Trek: Enterprise was unanimously hailed as the best. After ending season 3 with a mind-boggling cliffhanger, series creators Rick Berman and Brannon Braga handed show-runner duties to executive producer Manny Coto, who rejuvenated the flagging franchise by bridging the gap between Enterprise and the future developments of Star Trek: The Original Series. By recruiting lifelong Trek experts Mike Sussman and the husband-and-wife team of Judith and Garfield Reeves-Stevens to his writing staff, Coto ensured that political events in the Enterprise timeline would lead to a "coalition of planets," thus forming the Federation cornerstone of Star Trek's future. But first, Coto had to find a way to extract Capt. Archer (Scott Bakula) and his battle-worn crew from an alternate timeline--the result of the continuing Temporal Cold War--in which the Nazis have invaded U.S. soil in 1944. In the normal Enterprise timeline, political upheavals have left relations between Vulcans, Andorians, Tellarites, and Humans in a state of near-disastrous chaos.

Into this blazing cauldron of action-adventure, Coto and staff introduced story arcs that connected to Star Trek's future, including a three-episode arc ("Borderland," "Cold Station 12," and "The Augments") in which Dr. Arik Soong (played by Next Generation alumnus Brent Spiner) and his superhuman "Augments" chart a tragic course that would lead, in future generations, to the creation of Spiner's cybernetic NextGen character, Data. "The Forge," "Awakening," and "Kir'Shara" returned T'Pol (Jolene Blalock) to her native Vulcan, where encounters with the legendary philosopher Surak, and zealous sect called the Syrannites, lead to pivotal history with the Vulcan High Command. In subsequent episodes, Phlox (John Billingsley) would discover the reason why some Klingons lack "cranial ridges" (thus solving a vexing Star Trek mystery), and "In a Mirror, Darkly" marked and eventful return to the "Mirror Universe" from the original series episode "Mirror, Mirror," for what Coto aptly describes (in the bonus featurette) as a two-part "romp," complete with a "Mirror Universe" title sequence, the reappearance of the U.S.S. Defiant from the original series episode "The Tholian Web," and a glorious recreation of a "Constitution Class" starship bridge that gave long-time Trekkies a breathtaking rush of nostalgia.

In the closing episodes, the formation of the Federation is threatened by a radical xenophobe (Peter Weller) whose isolationist tactics lead Trip (Connor Trinneer) and T'Pol to a future of interspecies parenthood, and while the series-ending "These Are The Voyages..." is considered a disappointment by some, it provided a suitable Next Generation tribute to Star Trek's past, present, and future. Considering the daunting challenge of tying up loose ends while looking forward in a way that demanding fans could appreciate, it's fair to say that Enterprise reached a satisfying conclusion that its cast and crew can be proud of. --Ce texte fait référence à l'édition DVD .


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

22 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. V. Sébastien sur 30 mai 2006
Format: DVD
Cette quatrième saison d'Enterprise est à mon avis la meilleure.

Aprés l'arc Xindi on s'intéresse (enfin) à la création de la future Fédération.Cette saison est constituée de plusieurs petits "arcs" de 2 ou 3 épisodes qui maintiennent le spectateur constamment en haleine.On peut citer pélé-méle l'arc sur les humains génétiquement améliorés (avec le retour en "guest star" d'un acteur cher aux fans de la "Next Gé")mais aussi l'arc vulcain absolument génial pour les fans de cette race ou encore un double épisode "mirroir" savoureux à souhait. C'est bien simple une fois que j'ai eu commencé de regarder cette saison il m'a été impossible d'arréter avant la fin (ce qui s'est fait en 3 soirées trés longues et 3 nuits trés courtes !). Le seul petit bémol qui m'a empéché de mettre la note maximum c'est la briéveté de cette ultime saison. En effet la série a malheureusement été supprimée lors de cette saison ("lâchée" par la production serait plus exacte à mon avis)elle a donc été écourtée (4 épisodes, soit 1 DVD en moins par rapport aux autres saisons)et malheureusement l'épisode finale (tourné un peu en catastrophe sur une idée de scénario un peu "discutable")laisse un goût amer dans la bouche...On peu regretter la fin peu glorieuse et imméritée de cette magnifique série Star Trek qui reste (pour l'instant) un merveilleux chant du cygne pour la franchise télé Star Trek.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ada Leema TOP 50 COMMENTATEURS sur 28 août 2013
Format: DVD Achat vérifié
"Enterprise" (2001-2005) est, pour moi, la meilleure variante de l'original "Star Trek"; "Enterprise" est rapidement devenue l'une de mes séries préférées.
Le générique d'ouverture est magnifique, les personnages sont très attachants, les décors et effets spéciaux spectaculaires.
J'ai du mal à saisir ce qui a pu ne pas coller: peut-être que le moment n'était pas le bon? "Enterprise" n'est pas en cause directement, c'est possible.
Comme ses prédécesseurs, ce récit qui s'étend sur 4 saisons nous plonge d'abord dans l'univers fantastique de l'exploration spatiale: franchir les limites connues, celles autorisées mais aussi celles, plus dangereuses qu'il faut tracer soi-même: l'équipage aura souvent besoin de se serrer les coudes pour surmonter les obstacles.
La découverte est également au centre de l'histoire: et savoir n'est pas toujours simple, ni judicieux; on dit que la curiosité est un vilain défaut, n'est-ce pas Capitaine Archer?!
Ce qui me plait aussi ce sont les changements qui s'opèrent chez les personnages, au fur et à mesure: personne n'est à l'abri de sautes d'humeur radicaux, voire dramatiques. Cela renforce le côté très humain de ce "spin-off".
Et puis, il faut l'avouer, assister aux rencontres extra-terrestres de tous poils me rend pensif et songeur, limite rêveur. Nous assisterons aussi à la 1ère guerre interstellaire de la Terre, et ça, ce n'est pas une mince affaire: le récit est riche, très riche en rebondissements.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boawaks sur 30 août 2007
Format: DVD
La 3ème saison d'Enterprise n'avait pas fait de bons scores d'audience aux US et pour cette quatrième les scénaristes se sachant menacés savaient qu'ils n'avaient que quelques épisodes pour faire un carton et faire rebondir la série.
Ils ont donc imaginé les scénarios les plus dingues de toute la saga pour essayer de sauver le bateau. Cette saison est donc sans doute l'une des plus originales de tout l'univers Star Trek et vaut vraiment le coup d'être vue.
Malheureusement cela n'a pas sauvé la série car à vouloir trop en faire, les scénarios sont apparus déroutants et ont signé l'arrêt de mort de la série. En effet la plupart des histoires sont regroupées sur 2 à 4 épisodes et cela marche formidablement en DVD où on peut en prendre à son aise avec ces longs épisodes biscornus, evidemment moins bien sur le petit écran où les américains n'avaient pas que cela à faire. Il y a en plus deux séries d'épisodes qui, vu le niveau de culture gé aux us ont du être un peu difficiles: le début de la saison reprend l'époustouflant cliffhanger de la 3ème saison, où les USA sont occupés par les nazis, nazis aidés par des extraterrestres en uniformes SS et l'enterprise débarque au milieu de ce pitch déjà difficile à avaler. Dans une autre série d'épisodes style 'univers mirroir' les humains sont des tortionnaires nazioïdes qui écument l'univers, la frêle Sato se proclame impératrice, on est vraiment au dela de la ligne jaune du crédible.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?