Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Stories From The City, Stories From The Sea
 
Agrandissez cette image
 

Stories From The City, Stories From The Sea

4 juin 2007 | Format : MP3

EUR 8,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,86 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:51
30
2
3:20
30
3
3:42
30
4
3:14
30
5
4:00
30
6
4:00
30
7
3:57
30
8
3:19
30
9
2:24
30
10
3:44
30
11
5:37
30
12
6:09
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 2 mars 2009
  • Date de sortie: 4 juin 2007
  • Label: Universal Music Division Barclay
  • Copyright: (C) 2000 Universal Island Records Ltd. A Universal Music Company.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 47:17
  • Genres:
  • ASIN: B0025AAI64
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.888 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 27 décembre 2010
Format: CD
Elle évolue, Polly Jean ... elle quitte la verte campagne anglaise pour la jungle de béton de New York. Et comme si elle ne se nourrissait que de contrastes, le déferlement urbain provoque chez elle un disque étrangement apaisé ...
Enregistré en petit comité (P.J., Mick Harvey, Rob Ellis), en trident rock basique, juste agrémenté par du piano ou des synthés discrets. Mais ici tout au service de compostions linéaires, assagies, ne dérapant pas dans ces bouffées de violence crue qui rendaient indispensables les « Dry » ou « Rid of me » du début de sa carrière. Un titre comme « Beautiful feeling » charrie une ambiance lourde et tendue à la Doors, et on attend une explosion de rage ou de décibels qui n'arrive pas ... La musique de P.J. Harvey est policée, élégante, jolie mais convenue... Des titres sont construits exactement de la même façon (« Big exit », « Good fortune », « This is love ») et autant les deux premiers sont anodins, autant le supplément d'âme, d'implication qu'on trouve dans « This is love » réussissent à en faire un grand morceau de P.J. Harvey ... le petit détail qui transforme tout.
Polly Jean sert avec ce « Stories ... » un disque plaisant, destiné à l'installer définitivement dans la cour des grandes, qui n'ose sortir des sentiers battus et balisés du rock mainstream que vers son final, quand P.J. se lâche un peu.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Guive le 17 novembre 2000
Format: CD
Ce dernier album de PJ regorge certes de magnifiques chansons, sans qu'aucune ne représente une "fausse note" par rapport aux autres. Cependant, écoutant les oeuvres de miss Polly depuis ses débuts, je me demande où sont passés les déchirements de voix de "Dry", la fougue de "Rid of Me", l'ambiance tortueuse et grandiloquente de to "Bring You My Love" (unique en son genre) et la diversité de "is This Desire" (Tant au niveau de la voix que de la musique"). Bref, il manque à ce dernier opus tout ce qui avait fait l'originalité des précédents. Celui-là est un peu trop "convenu" à mon gout, sans réelle surprise, trop pop (pour du PJ harvey)et sans petits accrocs qui viendraient boulverser sa continuité. Bref, trop conventionnel ! Cela dit,"Stories ..." reste tout de même un trés bon album.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alistair Urbaniak le 28 mai 2007
Format: CD
"Stories from the City, Stories from the Sea" est à part dans la carrière de PJ. Ses précédents albums étaient secs, profonds, durs. Si la mélancolie est toujours aussi présente sur ce disque, sa forme est toute autre.

Quel détachement, quelle luminosité, quelle rage, quelle spontanéité! Non, PJ n'est plus cérébrale. Elle est déçue du monde dans lequel elle vit, le dépeint sans concession, avec les mots qui lui viennent le plus naturellement. Elle veut partir, se détruire, elle n'en peut plus, et elle le crie dans "Big Exit", fantastique introduction.

Le superbe "Place Called Home", dénué de basse, raconte l'avenir, l'espoir de jours meilleurs. Ce morceau dégage une atmosphère saisissante, émouvante, et la musique parle autant que la chanteuse. Une des perles de l'album, et des perles de PJ Harvey, c'est "The Whores Hustle and the Hustlers Whore". Toute la puissance de sa musique y est: les guitares décapantes, le refrain que l'on veut hurler haut et fort au monde entier, les enchaînements maillonés, et une voix qui joue sur toutes les hauteurs.

Thom Yorke, de Radiohead, pose son timbre sur "This Mess We're in". Cette ballade est elle aussi à mettre au Panthéon PJ Harvey. Le jeu vocal entre les deux musiciens est d'une grande qualité, et la beauté de la chanson est tout simplement émouvante.

Parmi les autres incontournables, retenons "This Is Love" et "We Float", l'un énervé, l'autre atmosphérique. PJ offre son regard, ses descriptions du quotidien, son talent de musicienne. On ne pouvait rien lui demander de plus.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Margos Dizarian le 10 novembre 2006
Format: CD
Dès les premiers morceaux ("Big Exit", "Good Fortune", "A Place called home"...), ce disque s'annonce comme une réussite. Les sons et la voix sont prenants d'emblée, en particulier si vous êtes ouverts à un rock racé mais pourtant brut de décoffrage.

La voix de P.J. Harvey, tour à tour rauque ou suave, évoque parfois les déclamations furieuses de Patti Smith. Il en va de même sur le plan instrumental, l'énergie et les crissements électriques prenant toute l'importance par rapport à une richesse harmonique relative. Peu importe, d'ailleurs, puisque le band ici présent, de taille réduite (guitare, basse, batterie pour la plupart des morceaux), est là pour offrir à la belle un tapis sonore efficace et propice à ses fulgurances (ou douceurs) vocales.

Bref, un très bon disque de rock, à la fois moderne (car imaginatif et original) et "roots" pour cette façon de traiter le son et la voix dans une optique assez grunge.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique