undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
6
3,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'avais lu avec délectation les précédents romans de Camilla Lackberg et j'ai été un peu déçue par celui-ci. Autant il m'a été agréable de suivre l'évolution des personnages récurrents, autant l'enquête m'a parue longue et laborieuse. Camilla Lackberg, ne cesse de donner des indices aux lecteurs qui ont compris vers le milieu du roman ou même avant qui est le tueur alors que Patrick et sa fine équipe du commissariat de Tanumshede passent leur temps à se demander quel est le détail qu'ils auraient pu remarquer, qui aurait dû les mettre sur la piste et qui leur échappe. Le suspense réside donc dans cette question : comment vont-ils enfin comprendre?
Il reste que le couple formé par Patrick et Erica qui sont en pleins préparatifs de mariage quand l'enquête commence est toujours revigorant, qu'il est agréable de voir Anna, la soeur d'Erica sortir de sa léthargie grâce à Dan, l'ami de toujours, que les flics qui travaillent avec Patrick ont tous une histoire qui nous touche et que tout cela est fort bien raconté.
Un autre aspect de ce roman est qu'il dénonce avec force la téléréalité qui semble encore plus trash en Suède que chez nous car en effet la petite ville où travaille Patrick a été choisie pour héberger l'une de ces émissions pendant trois semaines. L'une des candidates sera assassinée et Patrick se retrouvera avec deux puis plusieurs autres meurtres sur les bras, car il comprendra (pas si vite que ça) qu'il a à faire à un tueur en série.
Dans l'ensemble, la lecture de The Gallows Bird est fort agréable malgré ces quelques longueurs.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2012
Since discovering Camilla Lackberg's books, I haven't been disappointed. A very good read. I'd say a Swedish version of Elisabeth George, where you enjoy the new story just as much as the continuing lifestory of the main characters.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2012
I read this book in French (L'oiseau de mauvais augure") so I cannot really comment on the style in English. What I can say is that this author (and/or her editors) seems to be more interested in getting on the best-seller lists than writing a pertinent and credible crime novel. The way the couple Erica and Patrik's domestic and sentimental life is portrayed is just silly and the reality show satire does not come through as pertinent to the rest of the plot.
I enjoyed Ms Lackberg's earlier novel "The Ice Princess" but after this one I am not interested in reading any more. I will stick to Larsson, Mankell, Nesbo, Indridason ... or try to discover some new Scandinavian writers who can give a more insightful look into the psychology of their protagonists.
22 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2012
très bon livre de Camilla Lackberg, comme d'habitude. Je les dévorent les uns après les autres !!!! j'espère qu'elle continuera encore longtemps !!! on s'attache vite à Ericka, Patrick, Anna et les autres.
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2012
CAMILLA LACKBERG toujours très bonne mais sans doute pas son meilleur roman. On est peut être un peu moins pris que dans les meilleures de ses oeuvres
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2013
L'enquête débute en douceur pour prendre un rythme effréné. Dans le milieux du reality show et des accidents de la route étranges.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus