Stratovarius

Les clients ont également acheté des articles de

Top albums (Voir les 54)


Voir les 54 albums de Stratovarius

Stratovarius : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 232
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Stratovarius

Biographie

Formé en 1984 à Helsinki autour de Tuomo Lassila (batterie et chant) John Vihervä (basse) et Staffan Strahlman (guitare), la musique du groupe, qui se nomme alors Black Water, est fortement inspirée de Black Sabbath et Ozzy Osbourne. L'apport de la musique classique vient du guitariste Strahlman, qui quitte pourtant le groupe un an plus tard, suivi par Vihervä, remplacé par Jyrki Lentonen, du groupe Road Block.

Timo Tolkki également membre de Road Block est appelé à la rescousse par le batteur Lassila pour assurer le chant, à fortiori lorsqu'il entend parler de l'attrait du guitariste pour ... Lire la suite

Formé en 1984 à Helsinki autour de Tuomo Lassila (batterie et chant) John Vihervä (basse) et Staffan Strahlman (guitare), la musique du groupe, qui se nomme alors Black Water, est fortement inspirée de Black Sabbath et Ozzy Osbourne. L'apport de la musique classique vient du guitariste Strahlman, qui quitte pourtant le groupe un an plus tard, suivi par Vihervä, remplacé par Jyrki Lentonen, du groupe Road Block.

Timo Tolkki également membre de Road Block est appelé à la rescousse par le batteur Lassila pour assurer le chant, à fortiori lorsqu'il entend parler de l'attrait du guitariste pour la musique classique et baroque. Le concept de mélanger Stratocaters et Stradivarius est lancé et le groupe enregistre une première démo en 1987.

Premiers pas japonais

Le groupe signe chez CBS Finlande et publie un premier single « Future Shock/Witch Hunt » in 1988. Il est suivi par l'album Fright Night en 1989, dans lequel la plupart des compositions sont assurées par Timo Tolkki que l'on retrouve également au chant. Mais les ventes décoivent CBS et le groupe se retrouve sans label à l'heure d'enregistrer son second album. C'est finalement au Japon, que la ferveur autour du groupe est la plus forte. Une tournée sur place en 1994 permet de confirmer cet enthousiasme, après la sortie de l'album Stratovarius II (publié en 1992 et rebaptisé Twilight Time) et celle de leur troisième album Dreamscape (1993).

Nouveau chanteur

Puis Tolkki décide de laisser sa place de chanteur à un nouveau venu, Timo Kotipelto, et de se consacrer uniquement à la composition des chansons à partir de l'album Fourth Dimension, le quatrième Stratovarius. Leur speed et power metal symphonique recueille un succès modéré bien que constant jusqu'à la publication de Visions en avril 1997. Plus mélodique, il atteint cette année-là le top 10 finlandais (l'album se hisse même jusqu'à la place n°5 et reste classé 24 semaines). Une grande tournée mondiale s'ensuit comme en témoigne le double album live Visions of Europe (1998). Les deux albums suivants, Destiny et Infinite, sont disques d'or en Finlande.

Départ de Tolkki

Le diptyque, Elements Parts 1 & 2, albums sortis l'un après l'autre en 2003 constituent, de l'aveu des membres du groupe, les compositions les plus épiques et ambitieuses de leur carrière. L'album sobrement intitulé Stratovarius, en 2005, est marqué par le départ du bassiste Jari Kainulainen, après plus de dix ans de collaboration. Le groupe qui n'en est pas à ses premiers remaniements, traverse une crise plus grave encore. Ses deux leaders Timo Tolkki et Timo Kotipelto, s'échappent l'un et l'autre dans des carrières solo. Le premier, pourtant compositeur majoritaire doit même abandonner ses droits sur le répertoire de Stratovarius pour que les autres membres puissent publier Polaris en 2009.

L'année 2010 est marquée par l'enregistrement du treizième album de Stratovarius. Annoncé par l'EP Darkest Hours paru fin novembre (avec les nouveautés « Darkest Hours » et « Infernal Maze »), l'album Elysium voit le jour le 10 janvier 2011 en version simple CD et digipack deluxe, ou double CD de collection comprenant neuf versions demos et le single inédit « Last Shore / Hallowed ». Parallèlement, la formation de Timo Kotipelto ouvre le 7 Sinners World Tour, une tournée mondiale avec le groupe Helloween. Numéro un chez lui et toujours très populaire en Allemagne et au Japon, Stratovarius récompense ses fans en 2012 avec l'enregistrement en public Under Flaming Winter Skies - Live in Tampere. 

Après ce détour scénique, Stratovarius revient aux affaires courantes avec Nemesis son quatorzième album studio. Copyright 2014 Music Story Anne Yven

Formé en 1984 à Helsinki autour de Tuomo Lassila (batterie et chant) John Vihervä (basse) et Staffan Strahlman (guitare), la musique du groupe, qui se nomme alors Black Water, est fortement inspirée de Black Sabbath et Ozzy Osbourne. L'apport de la musique classique vient du guitariste Strahlman, qui quitte pourtant le groupe un an plus tard, suivi par Vihervä, remplacé par Jyrki Lentonen, du groupe Road Block.

Timo Tolkki également membre de Road Block est appelé à la rescousse par le batteur Lassila pour assurer le chant, à fortiori lorsqu'il entend parler de l'attrait du guitariste pour la musique classique et baroque. Le concept de mélanger Stratocaters et Stradivarius est lancé et le groupe enregistre une première démo en 1987.

Premiers pas japonais

Le groupe signe chez CBS Finlande et publie un premier single « Future Shock/Witch Hunt » in 1988. Il est suivi par l'album Fright Night en 1989, dans lequel la plupart des compositions sont assurées par Timo Tolkki que l'on retrouve également au chant. Mais les ventes décoivent CBS et le groupe se retrouve sans label à l'heure d'enregistrer son second album. C'est finalement au Japon, que la ferveur autour du groupe est la plus forte. Une tournée sur place en 1994 permet de confirmer cet enthousiasme, après la sortie de l'album Stratovarius II (publié en 1992 et rebaptisé Twilight Time) et celle de leur troisième album Dreamscape (1993).

Nouveau chanteur

Puis Tolkki décide de laisser sa place de chanteur à un nouveau venu, Timo Kotipelto, et de se consacrer uniquement à la composition des chansons à partir de l'album Fourth Dimension, le quatrième Stratovarius. Leur speed et power metal symphonique recueille un succès modéré bien que constant jusqu'à la publication de Visions en avril 1997. Plus mélodique, il atteint cette année-là le top 10 finlandais (l'album se hisse même jusqu'à la place n°5 et reste classé 24 semaines). Une grande tournée mondiale s'ensuit comme en témoigne le double album live Visions of Europe (1998). Les deux albums suivants, Destiny et Infinite, sont disques d'or en Finlande.

Départ de Tolkki

Le diptyque, Elements Parts 1 & 2, albums sortis l'un après l'autre en 2003 constituent, de l'aveu des membres du groupe, les compositions les plus épiques et ambitieuses de leur carrière. L'album sobrement intitulé Stratovarius, en 2005, est marqué par le départ du bassiste Jari Kainulainen, après plus de dix ans de collaboration. Le groupe qui n'en est pas à ses premiers remaniements, traverse une crise plus grave encore. Ses deux leaders Timo Tolkki et Timo Kotipelto, s'échappent l'un et l'autre dans des carrières solo. Le premier, pourtant compositeur majoritaire doit même abandonner ses droits sur le répertoire de Stratovarius pour que les autres membres puissent publier Polaris en 2009.

L'année 2010 est marquée par l'enregistrement du treizième album de Stratovarius. Annoncé par l'EP Darkest Hours paru fin novembre (avec les nouveautés « Darkest Hours » et « Infernal Maze »), l'album Elysium voit le jour le 10 janvier 2011 en version simple CD et digipack deluxe, ou double CD de collection comprenant neuf versions demos et le single inédit « Last Shore / Hallowed ». Parallèlement, la formation de Timo Kotipelto ouvre le 7 Sinners World Tour, une tournée mondiale avec le groupe Helloween. Numéro un chez lui et toujours très populaire en Allemagne et au Japon, Stratovarius récompense ses fans en 2012 avec l'enregistrement en public Under Flaming Winter Skies - Live in Tampere. 

Après ce détour scénique, Stratovarius revient aux affaires courantes avec Nemesis son quatorzième album studio. Copyright 2014 Music Story Anne Yven

Formé en 1984 à Helsinki autour de Tuomo Lassila (batterie et chant) John Vihervä (basse) et Staffan Strahlman (guitare), la musique du groupe, qui se nomme alors Black Water, est fortement inspirée de Black Sabbath et Ozzy Osbourne. L'apport de la musique classique vient du guitariste Strahlman, qui quitte pourtant le groupe un an plus tard, suivi par Vihervä, remplacé par Jyrki Lentonen, du groupe Road Block.

Timo Tolkki également membre de Road Block est appelé à la rescousse par le batteur Lassila pour assurer le chant, à fortiori lorsqu'il entend parler de l'attrait du guitariste pour la musique classique et baroque. Le concept de mélanger Stratocaters et Stradivarius est lancé et le groupe enregistre une première démo en 1987.

Premiers pas japonais

Le groupe signe chez CBS Finlande et publie un premier single « Future Shock/Witch Hunt » in 1988. Il est suivi par l'album Fright Night en 1989, dans lequel la plupart des compositions sont assurées par Timo Tolkki que l'on retrouve également au chant. Mais les ventes décoivent CBS et le groupe se retrouve sans label à l'heure d'enregistrer son second album. C'est finalement au Japon, que la ferveur autour du groupe est la plus forte. Une tournée sur place en 1994 permet de confirmer cet enthousiasme, après la sortie de l'album Stratovarius II (publié en 1992 et rebaptisé Twilight Time) et celle de leur troisième album Dreamscape (1993).

Nouveau chanteur

Puis Tolkki décide de laisser sa place de chanteur à un nouveau venu, Timo Kotipelto, et de se consacrer uniquement à la composition des chansons à partir de l'album Fourth Dimension, le quatrième Stratovarius. Leur speed et power metal symphonique recueille un succès modéré bien que constant jusqu'à la publication de Visions en avril 1997. Plus mélodique, il atteint cette année-là le top 10 finlandais (l'album se hisse même jusqu'à la place n°5 et reste classé 24 semaines). Une grande tournée mondiale s'ensuit comme en témoigne le double album live Visions of Europe (1998). Les deux albums suivants, Destiny et Infinite, sont disques d'or en Finlande.

Départ de Tolkki

Le diptyque, Elements Parts 1 & 2, albums sortis l'un après l'autre en 2003 constituent, de l'aveu des membres du groupe, les compositions les plus épiques et ambitieuses de leur carrière. L'album sobrement intitulé Stratovarius, en 2005, est marqué par le départ du bassiste Jari Kainulainen, après plus de dix ans de collaboration. Le groupe qui n'en est pas à ses premiers remaniements, traverse une crise plus grave encore. Ses deux leaders Timo Tolkki et Timo Kotipelto, s'échappent l'un et l'autre dans des carrières solo. Le premier, pourtant compositeur majoritaire doit même abandonner ses droits sur le répertoire de Stratovarius pour que les autres membres puissent publier Polaris en 2009.

L'année 2010 est marquée par l'enregistrement du treizième album de Stratovarius. Annoncé par l'EP Darkest Hours paru fin novembre (avec les nouveautés « Darkest Hours » et « Infernal Maze »), l'album Elysium voit le jour le 10 janvier 2011 en version simple CD et digipack deluxe, ou double CD de collection comprenant neuf versions demos et le single inédit « Last Shore / Hallowed ». Parallèlement, la formation de Timo Kotipelto ouvre le 7 Sinners World Tour, une tournée mondiale avec le groupe Helloween. Numéro un chez lui et toujours très populaire en Allemagne et au Japon, Stratovarius récompense ses fans en 2012 avec l'enregistrement en public Under Flaming Winter Skies - Live in Tampere. 

Après ce détour scénique, Stratovarius revient aux affaires courantes avec Nemesis son quatorzième album studio. Copyright 2014 Music Story Anne Yven


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page